Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
20/04/2015 - 00:00

700 migrants noyés en Méditerranée

Environ 700 personnes se sont noyées dans la nuit de samedi à dimanche à 60 km des côtes libyennes. Elles étaient entassées sur une embarcation de 20 mètres. Elles sont simplement tombées à l'eau dans un mouvement de panique à l'approche d'un chalutier dérouté pour leur porter secours. La plupart d'entre elles ne savaient pas nager. Revue de presse et rappel des chiffres :



700 migrants noyés en Méditerranée
Après le naufrage de 700 migrants, l’Italie et l'Europe sous le choc
Le « King Jacob», un cargo marchand de 147 mètres de long battant pavillon portugais, a été dérouté par les gardes-côtes pour porter les premiers secours à l’embarcation en difficulté. Mais au moment où il s’approchait de celle-ci, dans un grand mouvement de panique, des centaines de migrants se sont déplacés sur le côté du bateau le plus à proximité du cargo. Ils ont ainsi déséquilibré l’embarcation qui a ensuite chaviré. Pour mieux comprendre pourquoi des centaines de migrants peuvent se noyer très vite, même si la mer est calme et si l’eau est relativement chaude, il faut rappeler que la majorité d’entre eux ne savent pas nager. Qui plus est, depuis ces dernières semaines parmi les migrants on compte de plus en plus d’enfants. Et d’autres sont coincés à fond de cale. (la-croix.com)

De plus en plus de morts :
En 2015 : 16 avril. 41 disparus, 4 survivants. 12 avril. 400 morts dont de nombreux jeunes, 100 à 150 survivants. 11 février. Plus de 300 disparus en mer, 29 morts de froid.
En 2014 : 14 septembre. 200 morts. 10 septembre. 500 migrants meurent noyés, leur bateau ayant été volontairement coulé par des passeurs au large de Malte. 22 août.170 disparus.
En 2013 : 3 octobre. 366 morts dans une embarcation qui prend feu. En 2011. Environ 400 disparus.
En 2009 : 29 mars. Plus de 220 naufragés. (source : letemps.ch)

Nouveau drame en Méditerranée, jusqu'à 700 morts redoutés
Si son bilan était confirmé, cette catastrophe porterait à plus de 1.500 le nombre de morts depuis le début de l'année parmi les migrants qui fuient la pauvreté, la guerre et l'insécurité en Afrique subsaharienne et au Moyen-Orient pour tenter de gagner un pays européen. La multiplication de ce type de drames a conduit des organisations internationales et les autorités italiennes a critiquer l'opération européenne "Triton" de contrôle des frontières, qui a remplacé l'an dernier l'opération "Mare Nostrum", lancée en 2013 mais vite jugée trop coûteuse et accusée d'encourager les départs. L'opération Triton est dotée d'un budget bien inférieur à celui de Mare Nostrum et ne se déploie que dans les 30 premiers milles au large des côtes italiennes, ce que critiquent les ONG et l'Italie. (Reuters)

Naufrage en Méditerranée : l'UE sommée d'agir
Quelles sont les règles européennes ? A l'heure actuelle, l'Europe ne fait pas grand-chose, puisqu'en droit européen, la solidarité n'est pas obligatoire. Même si l'Italie est submergée par l'afflux de migrants, rien ne contraint ses voisins à l'aider. Au sein de l'espace Schengen, chaque pays gère seul sa frontière, et donc les demandeurs d'asile qui arrivent sur son territoire et aucun mécanisme n'est prévu pour les répartir à l'échelle européenne. D'autant plus que certains pays, au nord et à l'est de l'Europe, font la sourde oreille, considérant qu'ils ont leurs propres problèmes. (europe1.fr)

Henri Vario-Nouioua