Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
15/03/2012 - 20:14

Accident de car: les enfants témoignent

Revue de presse Europe du 15 mars 2012

Accident de car: les enfants témoignent - Accident de car en Suisse: La société de bus doute qu'un DVD soit la cause du drame - Pour enrayer le flot de réfugiés vers la Turquie, Damas mine sa frontière - La Cour Pénale Internationale a un coupable.



Accident de car: les enfants témoignent
Accident de car en Suisse: La société de bus doute qu'un DVD soit la cause du drame
Juste avant l'accident de bus qui a coûté la vie à 28 personnes dont 22 enfants, le chauffeur a tenté de mettre un DVD. C'est ce qu'affirment les enfants qui ont survécu au drame à leurs parents et au personnel des hôpitaux qui les ont pris en charge, selon les médias suisses et belges. La manoeuvre l'aurait déconcentré, et le véhicule se serait alors déporté sur la droite, heurtant la bordure avant de percuter violemment un mur de face. Une version mise en doute. C'est un enseignant qui aurait passé un DVD au conducteur. Mais le porte-parole de la police suisse a mis en garde contre ce qu'il estime être de la «spéculation». Selon lui, en effet, «la vidéo du tunnel ne permet pas de déceler un tel mouvement du chauffeur». La société Toptours ne croit pas à cette version, indiquant que, vu la configuration du bus, il est impossible qu'un enfant ait vu ce que le chauffeur faisait dans sa cabine.(20minutes.fr) Un doute m'habite quand je lis que la configuration d'un bus détruit dans un accident ayant fait 28 morts ne permettait pas aux enfants de regarder le chauffeur mettre un dvd. S'ils l'ont dis c'est qu'ils l'on vus.
 
Pour enrayer le flot de réfugiés vers la Turquie, Damas mine sa frontière
Un millier de Syriens, dont un général, fuyant le conflit dans leur pays, se sont réfugiés ces vingt-quatre dernières heures en Turquie. 'Le nombre de réfugiés Syriens a augmenté d'un millier en une seule journée et a grimpé à 14 700', a indiqué, jeudi, Selçuk Ünal, le porte-parole du ministère turc des affaires étrangères lors d'un point de presse à Ankara. Parmi la nouvelle vague d'arrivants se trouve aussi un général de l'armée syrienne qui a rejoint les rangs des déserteurs en Turquie regroupés sous le drapeau de l'Armée syrienne libre (ASL) qui disposent d'une base à Hatay (sud) où se trouvent les camps de réfugiés, a précise le diplomate. 'Avec ce général qui est arrivé hier [mercredi], nous accueillons à présent sept généraux de notre côté de la frontière', a-t-il déclaré. Un groupe de 700 réfugiés étaient déjà arrivés en Turquie mercredi, marquant une importante augmentation dans le nombre de Syriens se réfugiant en territoire turc depuis le début du mouvement de contestation anti-régime en Syrie, le 15 mars 2011. La construction d'un nouveau camp d'une capacité de 20 000 places a débuté dans la province de Sanliurfa.(lemonde.fr) Aucun gouvernement qui se respecte ne minerait sa propre frontière... 
 
La Cour Pénale Internationale a un coupable
Le premier verdict de la Cour Pénale Internationale (CPI) de La Haye, aux Pays-Bas, qui est tombé le mercredi 14 mars dans l'affaire le Procureur contre Thomas Lubanga était très attendu. A l'unanimité, les juges de la Chambre de première instance ont reconnu la responsabilité de Thomas Lubanga comme coauteur des crimes guerre. Thomas Lubanga Dyilo, 52 ans, est reconnu coupable de conscription, d'enrôlement d'enfants de moins de 15 ans et de les avoir fait participer aux combats. Des enfants étaient envoyés au front, d'autres servaient de garde du corps et certaines filles ont été victimes de viols et violences sexuelles. C'est la première condamnation prononcée par cette institution de justice internationale depuis sa création. Une procédure qui ne s'est pas déroulée sans peine. Il aura fallu attendre six ans pour en arriver à ce verdict, 129 victimes représentées, 36 témoins cités et près de 1.373 pièces dans le dossier.(slate.fr) A tout crime de guerre il y a un  coupable, mais c'est mieux lorsque le véritable coupable moisi en prison pour payer ses crimes.
 
Source: Yahoo actualités

Référencement Internet et création de sites Web ici

Emmanuel Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Octobre 2013 - 18:52 Fête des bergers et des traditions de Provence