Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
03/02/2011 - 11:06

Appel européen pour une transition rapide en Egypte et points chauds d' Europe

Appel européen pour une transition rapide en Egypte - La burqa interdite pour les fonctionnaires dans un Land allemand - Le roi des Belges renforce les pouvoirs du Premier ministre - Un paquet piégé adressé au ministre grec de la Justice - Les Biélorusses vont chasser Loukachenko estime Varsovie



Appel européen pour une transition rapide en Egypte et points chauds d' Europe
Appel européen pour une en Egypte
Cinq chefs d'Etat et de gouvernement européens, dont Nicolas Sarkozy, appellent jeudi dans un communiqué commun à une "transition rapide et ordonnée" vers un gouvernement à représentation élargie en Egypte. Le président français, la chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre britannique David Cameron, le président du Conseil italien Silvio Berlusconi et le président du gouvernement espagnol José Luis Zapatero font part de leur "extrême préoccupation" devant la "dégradation de la situation" en Egypte. Ils réclament en outre le droit pour les Egyptiens de manifester et qualifient de "totalement inacceptables" les agressions de journalistes. Des affrontements entre les manifestants qui demandent depuis plusieurs jours le départ du président Hosni Moubarak et ses partisans ont fait plusieurs morts et des centaines de blessés mercredi et dans la nuit au Caire. "Nous observons la dégradation de la situation en Egypte avec une extrême préoccupation. Les Egyptiens doivent pouvoir exercer librement et pacifiquement leur droit de manifester et bénéficier de la protection des forces de sécurité", lit-on dans le communiqué commun. "Seule une transition rapide et ordonnée vers un gouvernement à représentation élargie permettra de surmonter les défis auxquels l'Egypte doit faire face aujourd'hui. Ce processus de transition doit commencer dès maintenant", ajoute le texte. Catherine Ashton, haute représentante de la diplomatie européenne, a quant elle exprimé son inquiétude. (Reuters)

La burqa interdite pour les fonctionnaires dans un Land allemand
Le Land de Hesse, contrôlé par l'Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière Angela Merkel, est devenu mercredi le premier Etat d'Allemagne à interdire la burqa pour les fonctionnaires. Cette décision a été prise à la suite de la demande d'une enseignante de Francfort réclamant de pouvoir porter le voile à son retour d'un congé maternité. Elle n'en portait pas avant. Boris Rhein, ministre de l'Intérieur du Land, a jugé cette demande "inacceptable" car "les fonctionnaires sont tenus à la neutralité religieuse et politique". La France a interdit en 2010 le port du voile islamique intégral dans l'espace public. Une petite minorité de musulmanes porte ce voile en Europe mais cette pratique est vivement dénoncée dans de nombreux pays européens. D'après un sondage effectué l'année dernière, 61% des Allemands sont favorables à son interdiction. (Reuters)

Le roi des Belges renforce les pouvoirs du Premier ministre
Le roi des Belges, Albert II, a confié mercredi la présentation au Parlement du budget 2011 au Premier ministre chargé d'expédier les Affaires courantes, Yves Leterme, et il a renforcé les pouvoirs de son gouvernement en raison de l'impasse politique. Il a par ailleurs confié une mission de médiation au ministre des Finances Didier Reynders, un libéral francophone, afin de tenter de débloquer la crise politique après le rejet par la majorité néerlandophone de précédents compromis en vue de former un gouvernement. Didier Reynders aura deux semaines pour déterminer si un compromis peut être trouvé sur les principaux obstacles qui ont bloqué jusqu'ici la formation d'un gouvernement. Il devra rendre compte de ses efforts le 16 février. Depuis les élections législatives du 13 juin, la Belgique n'a toujours pas de gouvernement. Si le pays a jusqu'à présent été épargné par la crise des dettes souveraines en Europe, l'absence de gouvernement et le niveau de sa dette, presque équivalente à son PIB, inquiètent les investisseurs. Le palais royal a fait savoir que le souverain avait demandé à Yves Leterme de prendre les mesures nécessaires pour satisfaire rapidement aux exigences de l'Union européenne concernant la politique budgétaire et les réformes structurelles au cours des prochaines années. Il a aussi demandé au Premier ministre que le gouvernement chargé d'expédier les affaires courantes prenne toutes les mesures sociales, économiques et financières nécessaires pour garantir le bien-être de la population, a indiqué le palais. Le mois dernier, le monarque avait déjà pris la décision inhabituelle de demander au gouvernement de préparer un budget plus serré que celui déjà convenu avec l'Union européenne. Le budget actuel n'a pas suffi à calmer les marchés financiers bien que le déficit prévu de 4,1% du PIB soit probablement inférieur à la moyenne de la zone euro. (Reuters)

Un paquet piégé adressé au ministre grec de la Justice
La police grecque a désamorcé mercredi un paquet piégé adressé au ministre de la Justice Harris Kastanidis, a-t-on appris de source policière, deux mois après une vague d'envois similaires à des ambassades à Athènes et à des administrations à l'étranger. Cette nouvelle tentative d'attentat n'a pas été revendiquée. Le paquet piégé a été découvert lors d'un contrôle de sécurité au ministère de la Justice à Athènes. "Il contenait des explosifs, une pile et des câbles. Le mécanisme découvert était identique à ceux des paquets piégés de novembre", a déclaré un responsable policier qui a refusé d'être identifié. Le procès de 13 personnes soupçonnées d'appartenir au groupuscule de la "conspiration des cellules de feu", qui a revendiqué plusieurs attentats ou tentatives d'attentat à la bombe depuis 2009 y compris ceux de novembre, se déroule sous haute surveillance depuis le mois dernier dans l'enceinte d'une prison d'Athènes. Selon des sources policières, le paquet piégé désamorcé mercredi pourrait avoir été envoyé en signe de solidarité avec les accusés. (Reuters)

Les Biélorusses vont chasser Loukachenko estime Varsovie
Le président biélorusse, Alexandre Loukachenko, s'accroche au pouvoir contre la volonté de son peuple, comme le font certains dirigeants arabes, mais il finira lui aussi par être contraint à la fuite, a déclaré mercredi le ministre polonais des Affaires étrangères. S'exprimant lors d'une réunion publique destinée à lever des fonds en faveur des partisans de la démocratie en Biélorussie voisine, Radoslaw Sikorski a comparé la situation biélorusse avec celles de l'Egypte et de la Tunisie. "Président Loukachenko, vous êtes en train de perdre (le pouvoir)", a-t-il dit. "Tôt ou tard, vous serez forcé de fuir votre propre pays, chassé par votre propre peuple, pour aller demander asile à un autre pays." "A Minsk aussi, il va falloir qu'un avion se tienne prêt à décoller rapidement et à tout moment", a ajouté le chef de la diplomatie polonaise dans une allusion claire à la fuite du président tunisien Zine Ben Ali le mois dernier. L'Union européenne et les Etats-Unis ont adopté lundi de nouvelles sanctions à l'encontre de la Biélorussie pour dénoncer la répression de manifestations contre les conditions de la réélection d'Alexandre Loukachenko à la présidence. Le scrutin du 19 décembre a été jugé frauduleux par les observateurs internationaux comme par l'opposition. (Reuters)

Source : Yahoo Actualité



Ryma Mendy



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar