Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
07/11/2009 - 17:36

Au Royaume-Uni, l'éducation sexuelle dès la maternelle

Après deux ans de consultations, le gouvernement britannique s'est décidé à inscrire au programme scolaire l'éducation sexuelle et l'étude des relations humaines. A compter de la rentrée 2011, les enfants âgés de 5 à 16 ans (âge légal de la majorité sexuelle au Royaume-Uni) découvriront cette nouvelle matière, a annoncé, jeudi 5 novembre, Ed Balls, le ministre de l'éducation.



Londres entend ainsi lutter contre le taux de grossesse particulièrement élevé des adolescentes. En la matière, a calculé l'Organisation de coopération et développement économiques (OCDE), le Royaume-Uni arrive en quatrième position, derrière le Mexique, la Turquie et les Etats-Unis. Tous les ans, près de 40 000 jeunes filles de moins de 18 ans sont enceintes. En 2007, dernière année pour laquelle les statistiques sont connues, on a compté 4 376 avortements chez les moins de 16 ans, 10 % de plus qu'en 2006.

Dans ce contexte, les Britanniques se sont inspirés du pays européen qui a le plus faible taux de grossesse parmi ses adolescentes, mais aussi le moins de maladies sexuellement transmissibles (MST) chez ses jeunes et un des taux d'avortement les plus bas : les Pays-Bas.

Comme leurs camarades néerlandais, les petits Britanniques apprendront dorénavant en primaire à nommer toutes les parties de leur corps, y compris les plus intimes. Ils se pencheront aussi, avec leur maîtresse, sur la nature des liens qui les unissent à leurs parents ainsi qu'aux différents membres de leur famille. Avant de parler puberté, émotions, mariage, divorce, pacs...

Dans le secondaire, les adolescents anglais aborderont vraiment le sujet. La sexualité, la reproduction, la contraception, la grossesse, les MST, n'auront plus de secrets pour eux. Il leur faudra aussi réfléchir, avec leurs professeurs, à ce qu'est une relation stable, aux effets des ruptures, aux différences entre les gens. Sans oublier une partie pratique qui leur permettra de savoir où trouver des informations dont ils pourraient avoir besoin. L'idée, a expliqué M. Balls, c'est de leur apprendre 'à naviguer dans la complexité de la vie moderne'.... lire la suite de l'article sur Le Monde.fr


Source: Le Monde via Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise