Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
06/01/2016 - 23:08

Corée du Nord: un essai nucléaire sans radiation

La Corée du Nord a annoncé le 6 janvier avoir effectué avec succès un essai nucléaire avec une bombe H, se mettant ainsi en contravention avec les résolutions de l'ONU visant à dénucléariser cette partie de l'Asie. La Chine, la Corée du Sud et les États-Unis avaient décelé pour leur part un séisme d'amplitude 4,9.
Et la Corée du Sud indiquait ne pas avoir enregistré de radiations. Néanmoins, Pyongyang a déclaré avoir mené cet essai "de façon sûre et parfaite" sans impact négatif l'environnement. Le Conseil de sécurité de l'ONU condamne mais les observateurs sont sceptiques: un essai nucléaire peut-il ne pas provoquer de radiations? Dans la presse:



Corée du Nord: un essai nucléaire sans radiation
La Corée du Nord joue toujours sa carte nucléaire
L’annonce nord-coréenne de test d’une bombe H, survenue le 6 janvier à la veille de l’anniversaire du jeune dirigeant Kim Jong-Un, 33 ans, a été accueillie avec le plus grand scepticisme par les spécialistes internationaux du nucléaire. Si des enregistrements par des sismologues d’une secousse de magnitude 5,1 ont bien été notés, à une centaine de kilomètres de la frontière chinoise, cette secousse est considérée comme « beaucoup moins forte que celle qu’on attendrait d’un essai de bombe H », selon Crispin Rovere, spécialiste de la politique nucléaire basé en Australie. (la-croix.com)

La RPDC annonce le succès de son premier essai de bombe H, s'attirant critiques et scepticisme
Les services de renseignement sud-coréens ont toutefois exprimé leur doute sur le fait que l'explosion détectée mercredi en RPDC soit le produit d'une bombe à hydrogène. L'agence météorologique sud-coréenne a notamment déclaré qu'elle n'avait détecté aucune radiation. Au Japon, le Premier ministre Shinzo Abe a estimé que l'acte de la RPDC "a clairement violé les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies et constitue un grave défi aux efforts internationaux pour la non-prolifération". (french.xinhuanet.com)

La Corée du Nord affirme avoir testé une bombe H, l'Onu condamne
Washington estime en revanche que le régime reclus de Kim Jong Un a bien procédé à un essai nucléaire, le quatrième de son histoire après ceux de 2006, 2009 et 2013, qui lui valent déjà des sanctions des Nations unies. Réuni en urgence, le Conseil de sécurité des Nations unies a condamné cet essai, "violation flagrante" des résolutions de l'Onu, et promis de se mettre au travail sans délai pour prendre des "mesures" en conséquence. (Reuters)

Henri Vario-Nouioua




Dans la même rubrique :
< >



Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo

 
cookieassistant.com