Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

France
17/04/2017 - 23:25

Élections présidentielles 2017: Macron à Bercy à une semaine du 1er tour

Le discours d'Emmanuel Macron à Bercy, ce 17 avril 2017, dernier dimanche avant le premier tour des élections présidentielles, pouvait se résumer ainsi : nous, En Marche, portons le renouvellement et le dépassement, alors portez-moi à la magistrature suprême, moi qui vous porte et vous transporte ; c'est, en tout cas, l'effet que je veux susciter à travers les figures de style de mon discours.
Un beau discours, si beau qu'il m'a dissuadée d'écouter Marine Le Pen et François Fillon en meeting ce dimanche aussi ; allez savoir pourquoi. Ce n'est pas que ces derniers soient malhabiles, ce n'est pas que Macron soit mon chouchou, c'est probablement que je suis repue de style pour aujourd'hui. Ci-dessous, un extrait :



Élections présidentielles 2017: Macron à Bercy à une semaine du 1er tour
<<Et quand je regarde avec vous notre avenir, c'est alors que je suis fidèle à notre héritage et à notre Histoire.
...
Et ce que je vous propose pour dimanche prochain, … c'est de saisir cette chance que nous offre ce rendez-vous avec l'Histoire, avec notre Histoire.
C'est pour cela, mes amis, que notre peuple a senti, même confusément, qu'il y avait une chance à saisir, que s'est levé ce mouvement si profond, si ample, qui nous soutient et qui nous porte, ce mouvement dont vous êtes, là, aujourd'hui, l’avant-garde et qui partout dans notre pays s'est levé, cette lame de fond enthousiaste, exigeante, cette lame de fond que vous portez, vous qui êtes là.
Un par un, vous vous êtes levés. Un par un, vous avez décidé d'écrire cette histoire nouvelle, et à nos côtés, de construire enfin un projet audacieux pour conjurer l'immobilisme, un projet audacieux avec les Français, et pour les Français. Depuis un an, c'est cela ce que vous avez porté, vous vous êtes levés, partout à la fois, et par la volonté du renouvellement, et par la volonté du dépassement, parce c'est cela, mes amis ce que nous portons: le renouvellement et le dépassement. Car nous portons, cette volonté, profonde, de renouvellement.
Et quand je dis renouvellement, ce n'est peut-être pas le bon mot, ou la notion la plus juste. En vérité, ce dont nous avons collectivement aujourd'hui la charge et la responsabilité, c'est précisément du surgissement, de l'accession aux responsabilités d'une génération nouvelle: notre génération. Chaque génération a son rôle historique, sa responsabilité, sa mission.
...
Soyons-leur fidèles [ndlr: à ceux qui ont lutté, au cours du XX° siècle, contre les totalitarismes]. Soyons fidèles; soyons vigilants. Non, nous ne laisserons pas faire.>>

Sylvie Delhaye S. D.




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Octobre 2017 - 12:22 Pesticides 16 octobre 2017