Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
15/06/2011 - 18:21

Europe: Jeunes Européens et autres news

Jeunes Européens: étudier plus pour gagner moins? - Déroute de Berlusconi au référendum - Berlusconi, le Chirac italien - Bactérie ECEH: l'UE demande à la Russie de lever l'embargo sur les légumes européens.



Europe: Jeunes Européens et autres news
Jeunes Européens: étudier plus pour gagner moins?
En Espagne, au Portugal et en Grèce, la révolte gronde. En France, en Grande-Bretagne et en Allemagne, la contagion ne gagne pas. Et pourtant, les causes sont les mêmes: la jeunesse -et la jeunesse diplômée- est condamnée à la précarité. Dans un rapport publié en août 2010, l'Organisation internationale du travail constatait le plus haut niveau de chômage mondial des jeunes jamais enregistré et évoquait un risque de «génération perdue [...] de jeunes gens [sans] espoir de pouvoir travailler pour gagner décemment leur vie.» La révolte des jeunes Espagnols qui manifestent contre précarité et austérité dans leur pays depuis le 15 mai est le symbole de cette «génération perdue».(Slate.fr) Etats tu ne nous sacrifieras pas cette fois.

Déroute de Berlusconi au référendum
«On en a marre de prendre des claques.» Deux semaines seulement après la débâcle de la droite italienne aux élections municipales de Naples et Milan, le ministre de la Simplification des lois, issu de la Ligue du Nord, Roberto Calderoli, n’a pas caché hier sa vive irritation à l’annonce des résultats des référendums populaires, notamment sur le nucléaire. Alors que Silvio Berlusconi avait invité les Italiens à ne pas se rendre dans l’isoloir afin que le quorum de 50% ne soit pas atteint, la participation a dépassé les 57%. Quant aux résultats, ils sont sans appel. Le projet de relance du nucléaire voulu par Silvio Berlusconi a été rejeté par 95% des votants. Même score «soviétique» contre la privatisation de l’eau et la loi dite «d’empêchement légitime», qui lui permettait de ne pas répondre aux convocations des juges en prétextant des obligations officielles.(liberation.fr)Et paf un de moins.

Berlusconi, le Chirac italien
Comme l'ancien Président français, le Cavaliere a dépensé beaucoup d'énergie pour échapper à la justice et n'a surtout rien fait qui puisse brusquer les rentes établies et les avantages acquis. PAR ÉRIC LE BOUCHER - Un chiffre dit tout du mal de l'Italie: sa croissance sur toute la décennie passée n'a été que de 0,25% par an et par habitant (1), un quart de pourcent, autant dire zéro. Comme le relève «The Economist» cette semaine, sur la planète, seule le Zimbabwe et Haïti font pire. L'Italie berlusconienne ne croît plus, elle ne bouge plus, elle dort. Le vote de ce week-end ne portait pas sur l'économie stricto sensu mais sur la situation judiciaire de Silvio Berlusconi, sur une privatisation de l'eau et sur le nucléaire. Pour l'essentiel, après 17 ans de pouvoir, les Italiens se sont mis à ne plus supporter leur chef de gouvernement poursuivi pour fraude fiscale, corruption, abus de pouvoir et prostitution de mineure. Pourtant sur l'économie, le bilan du Cavaliere est celui du plus grand immobilisme. Derrière une gestion a minima des finances publiques, Silvio Berlusconi n'a fait presque aucune réforme.(slate.fr)Biznvenue en Italie.

Bactérie ECEH: l'UE demande à la Russie de lever l'embargo sur les légumes européens
L'Union européenne a exprimé mercredi son "profond mécontentement" envers la Russie, qui maintient son embargo sur les importations de légumes européens à cause de la bactérie E.coli entérohémorragique (ECEH), qui a tué 37 personnes, dont 36 en Allemagne.Jugeant l'interdiction "disproportionnée", l'UE l'a jugée désormais "injustifiée" depuis que la source de la contamination a été identifiée, à savoir des graines germées, produites dans une ferme de l'agriculture biologique de Bienenbüttel, en Basse-Saxe, dans le nord de l'Allemagne.Le président russe Dmitri Medvedev avait déclaré la semaine dernière que les importations pourraient reprendre lorsque les documents écartant tout risque auraient été établis.(fr.news.yahoo.com) L'Union européenne est-elle dans un si grand désarroi?

Source: Yahoo Actualités

Victor Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar