Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
05/07/2010 - 15:05

Europe: Le Danube menace

Europe: Le Danube menace - La nouvelle démission d'un ministre fragilise Silvio Berlusconi - Le Danube menace la ville roumaine de Galati - Des ministres européens se rendront bientôt à Gaza - Avorter en Espagne devient un droit.



Europe: Le Danube menace
La nouvelle démission d'un ministre fragilise Silvio Berlusconi
Silvio Berlusconi a essuyé lundi un nouveau revers avec la démission de son ministre et allié Aldo Brancher, responsable du fédéralisme au gouvernement, qui fait l'objet d'un procès pour détournement de fonds. Le départ de cet ancien cadre de la Fininvest, l'empire médiatique de Berlusconi, intervient à un moment délicat pour le président du Conseil, qui a pris dernièrement des mesures impopulaires. "J'annonce ma décision irrévocable de démissionner de mon poste de ministre du gouvernement", a annoncé Aldo Brancher devant un tribunal milanais en ajoutant qu'il tenait à éviter que l'affaire soit "instrumentalisée" par l'opposition.(reuters)

Le Danube menace la ville roumaine de Galati
Les autorités roumaines ont installé des sacs de sable lundi tout au long d'une digue de 4,5km pour empêcher le Danube de sortir de son lit et inonder la ville de Galati. Le maire-adjoint Mircea Cristea a expliqué que des quartiers de cette ville de 300.000 personnes pourraient se retrouver sous trois mètres d'eau si le fleuve submergeait la digue. Le Danube a déjà battu des records et de nouvelles inondations étaient attendues d'ici à la fin de la semaine. Mircea Cristea a précisé que la zone concernée située sous le niveau du fleuve n'est pas très peuplée, mais abrite un secteur économique qui emploie 12.000 personnes et représente 30% du PIB local.(AP)

Des ministres européens se rendront bientôt à Gaza
Le chef de la diplomatie italienne, Franco Frattini, a indiqué lundi que la visite d'une délégation ministérielle européenne dans la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas, aurait lieu 'dans les prochaines semaines'. 'A cette occasion, nous verrons par nous-mêmes comment le blocus israélien a été allégé, et personnellement, j'espère qu'il sera complètement levé', a-t-il précisé. Fin juin, au cours d'une visite à Rome, le ministre des affaires étrangères israélien, Avigdor Lieberman, avait invité Franco Frattini à mener une délégation de l'Union européenne dans la bande de Gaza. L'invitation de M. Lieberman était intervenue après la décision d'Israël d'alléger les restrictions pesant sur les importations de Gaza et d'autoriser tous les biens strictement 'civils' dans l'enclave.(lemonde)

Avorter en Espagne devient un droit
Les Espagnoles peuvent désormais avorter librement. Une loi, qui entre en vigueur lundi 5 juillet, autorise les interruptions de grossesse à 14 semaines sans justification, et jusqu'à 22 semaines s'il existe un risque pour la santé de la mère ou si le foetus présente des malformations. Jusqu'à présent, la loi n'autorisait l'avortement qu'en cas de viol (12 semaines), de malformations du foetus (22 semaines) ou de 'danger pour la santé physique ou psychologique de la mère' (sans limitation de temps). L'immense majorité des avortements réalisés en Espagne étaient pratiqués pour 'risque psychologique'. Un entretien avec un spécialiste était dans ce cas nécessaire pour avorter. Selon les médias espagnols, certains médecins auraient accepté de faire passer des patientes pour 'fragiles psychologiquement' afin de les laisser interrompre leur grossesse, parfois contre rémunération. Quelque 115 000 avortements ont eu lieu en Espagne en 2008, selon le ministère de la santé espagnol.(lemonde)

France et Royaume-Uni doivent tirer ensemble les leçons de la crise
Nous devons procéder à plusieurs choix cruciaux afin de garantir que l'Europe demeure un lieu attractif pour l'investissement, la création d'emplois et la croissance. Le Royaume-Uni a tiré les leçons de la crise et a modifié son approche. C'est un domaine où la France et le Royaume-Uni ont beaucoup en commun et peuvent travailler ensemble pour renforcer et approfondir le marché unique européen. On fait grand cas de la concurrence entre les places financières d'Europe, mais nos concurrents réels ne sont pas nos homologues européens, mais les économies émergentes d'Asie.  Le gouvernement britannique tient à ce que les nouvelles autorités européennes de surveillance et le Conseil européen du risque systémique (CERS) soient en place dès 2011. Ce nouveau cadre doit améliorer fondamentalement la qualité et la cohérence de la supervision réglementaire. Il est impératif que la nouvelle structure européenne soit indépendante et réponde aux plus hautes normes de gouvernance. Le Royaume-Uni a récemment annoncé ses réformes pour assurer un encadrement plus efficace, sous la houlette de la Banque d'Angleterre et du nouveau 'comité macroprudentiel'.(lemonde)

Source: Yahoo Actualités

Victor Nouioua



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 28 Septembre 2017 - 17:03 Dabo Ismael: Marabout voyant Clermont-Ferrand

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69