Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Faits Divers - Société
28/12/2011 - 19:54

Faits-divers: popminess la marée noire

Faits-divers: popminess la marée noire du cerveau - La pire marée noire au Nigeria depuis 1998 - A la recherche du monstre du Loch Ness congolais - France: 2011, l'année la plus chaude depuis 100 ans.



Faits-divers: popminess la marée noire
La pire marée noire au Nigeria depuis 1998
La marée noire provoquée la semaine dernière au large du Nigeria par la société Shell est arrivée près des côtes, a déclaré mardi un groupe de défense de l'environnement. Une accusation démentie par le groupe anglo-néerlandais. Selon le groupe pétrolier Shell, la découverte d'une fuite de pétrole au large des côtes nigérianes s'est faite le 20 décembre dernier. Un conduit défectueux a été identifié comme la source de la fuite de Bonga qui a été colmatée. La production du champ en eaux profondes (200.000 barils par jour) a été interrompue. Mais selon le groupe anglo-néerlandais, la pollution n'excèderait pas 40.000 barils et Shell se veut rassurant en indiquant que la nappe a été largement dispersée par l'envoi de cinq bateaux et de deux avions pour déverser des produits chimiques. Il s'agit cependant de la pire marée noire au large du Nigeria depuis un incident en 1998 impliquant la société ExxonMobil. Les écologistes du groupe nigérian Environmental Rights Action ont d'ailleurs déclaré avoir envoyé des observateurs sur place après avoir été alertés par des pêcheurs de l'approche d'une nappe de pétrole près du rivage dans les Etats du Bayelsa et du Delta.(maxisciences.com) Depuis quelque temps, les marées noires se répètent et il semble qu'aucune mesure ne soit prise pour prévenir leur survenue.

A la recherche du monstre du Loch Ness congolais
«J'étais dans un bateau sur le fleuve quand j'ai vu le Mokele-mbembe. Il a commencé à nous poursuivre. Le Mokele-mbembe a surgit de l'eau. Nous avons fui, sinon, il nous aurait tué», raconte un Congolais à la BBC. L'homme est persuadé d'avoir vu le monstre qui hanterait les eaux de la région du Likouala, dans les zones retirées du nord-est du Congo-Brazzaville habitées par les Pygmées: une créature énorme qui ressemblerait à un reptile avec un long cou, une longue queue et une corne qui lui servirait pour tuer des éléphants. Le Likouala est une région propice à la création de mythe et légendes car 80% de son territoire de 660.000 km² n'est pas répertorié et ses immenses forêts denses et inondées laissent la place au mystère. En plusieurs siècles, plus de 50 expéditions de scientifiques occidentaux ont été organisées pour rechercher cette mystérieuse créature. Mais aucune preuve n'a été trouvée, mise à part une grosse empreinte de patte en forme de griffe enregistrée par un missionnaire français en 1776 et quelques photographies floues peu utilisables, explique le reportage de la BBC sur le monstre mythique.(slate.fr) Toutes les régions on leurs mythes, certains sont plus connues que d'autres c'est tout.

France: 2011, l'année la plus chaude depuis 100 ans
L'année 2011 a été en France l'année la plus chaude depuis le début du XXe siècle, avec des températures moyennes à l'échelle nationale de 13,6 degrés, supérieures de 1,5 degré à la normale, a indiqué mardi à l'AFP Météo France dans un bilan provisoire. En 2003, précédent record de chaleur depuis que l'on fait des relevés météo en France, la moyenne des températures annuelle avait dépassé la normale de 1,3 degré, rappelle François Gourand, prévisionniste à Météo France. Fort déficit pluviométrique. Le printemps 2011 a en effet été exceptionnellement chaud, avec des températures dépassant en moyenne de 4 degrés les normales saisonnières en avril. L'automne a lui aussi été particulièrement doux, avec un mois de novembre deuxième plus chaud depuis 1900, de trois degrés supérieur à la normale en moyenne, souligne M. Gourand. Plus globalement, tous les mois de 2011 ont dépassé la normale, sauf le mois de juillet qui a été étonnamment frais, avec un déficit de 1,3 degré par rapport à la normale.(20minutes.fr) Un nouveau coup du réchauffement climatique? Cela va délier de nombreuses langues...

Source: Yahoo actualités

Emmanuel Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo