Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
28/05/2015 - 23:58

Fifa: qui a shooté dans la boite de Pandore?

C'est un scandale en cascade qui atteint la FIFA depuis que la justice new-yorkaise a décidé, mercredi 27, de poursuivre certains de ses responsables. Quatorze personnes ont été inculpées, sept ont été interpellées à Zurich et incarcérées. Six d'entre elles refusent d'être extradées aux États-Unis. Il faut dire son président actuel, Sepp Blatter, est à la tête de l'association depuis 1998 et qu'il en brigue, à 79 ans, un cinquième mandat. Son adversaire le plus acharné serait Michel Platini qui se dit écœuré.
L'affaire est sérieuse. L'attribution des coupes du monde de 1998 et de 2010 aurait fait l'objet du versements de pots-de-vin. Celles de 2018 en Russie et de 2022 au Qatar se trouvent aussi dans le collimateur des juges. Une partie des 209 associations qui vont élire vendredi le prochain président s'est déclarée favorable à la candidature d'Ali Bin Hussein, prince de Jordanie. Le prince Ali joue la carte de la jeunesse et de la transparence.
Chuck Blazer, ancien membre de la FIFA et de la fédération américaine de football, serait la taupe qui aurait shooté dans la boite de Pandore. Les sponsors, Visa, Coca Cola, Addidas, McDonald's, AB Inbev, Nike, se montrent frileux et menacent de se retirer. Revue de presse:



Fifa: qui a shooté dans la boite de Pandore?
Sepp Blatter plaide la bonne foi, Michel Platini veut son départ
Le congrès de la Fifa a été officiellement ouvert jeudi soir avec un spectacle de danseurs et musiciens sous la bannière "Game of Joy, Game of Hope" suivi d'un grand buffet. Les affaires sérieuses commenceront vendredi dans le Hallenstadion de Zurich, où l'attribution des Coupes du monde de 2018 et 2022 furent annoncées, deux décisions qui ont beaucoup contribué au malaise de la Fifa et font l'objet d'une enquête pénale de la justice suisse distincte de la procédure américaine. Parallèlement aux appels à la démission de Sepp Blatter, les grands sponsors du football, qui sont nombreux à avoir fermement soutenu la Fifa malgré les allégations de corruption au cours des vingt dernières années, sont apparus préoccupés. (Reuters)

Un pacte pour le changement
"New Fifa Now" est "une coalition de personnes, réunissant de fans, des joueurs, des sponsors et des gouvernements à travers le monde, qui croient que quelque chose doit être fait à propos de la Fifa", peut-on lire sur la page de présentation du site. Pour son lancement en janvier 2015, cette "coalition" a organisé un sommet à Bruxelles sous l'égide de trois députés européens: le belge Ivo Belet et les britanniques Emma McClarkin et Damian Collins. (Huffingtonpost.fr)

France 98 mais aussi le Mondial en Afrique du Sud en 2010
"Au début des années 1990, M. Warner a commencé, avec l'aide d'un complice, à exercer son influence et à tirer profit de ses postes pour son propre gain personnel", selon les documents du ministère de la Justice qui ont conduit à l'inculpation de 14 responsables et partenaires de la Fifa, dont Warner, ancien membre du comité exécutif de la Fédération internationale. "Il a entre autres sollicité et obtenu des pots-de-vins dans le cadre des processus d'attribution des Coupes du monde 1998 et 2010", poursuit le document. (Europe1.fr)

 

Henri Vario-Nouioua






Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo

 
cookieassistant.com