Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Permanence téléphonique Paris 01 83 79 81 44 call4business.fr

Régions
05/09/2005 - 00:28

Fos sur Mer Marseille: Le conflit

le San Ouest Provence déclare la guerre!



Fos sur Mer Marseille: Le conflit
Document sans titre
Les vacances sont finies pour l’incinérateur de la Communauté Urbaine de Marseille, avec une rentrée fracassante sifflée par le S.A.N Ouest Provence.

L’intercommunalité, où se situe le projet du méga incinérateur de Fos sur Mer, vient de porter un coup d’arrêt au projet de la C.UM, contesté depuis l’origine par le Conseil Régional, le Conseil Général, les élus et les habitants des communes de Ouest Provence.

Dans ce contentieux, qui voit se succéder depuis des mois les plaintes en justice et les recours de toutes sortes, le nouveau rebondissement vient de la décision de Ouest Provence, (délibérée le 2 septembre à l’unanimité) de modifier le plan d’aménagement de la zone industrielle de la commune de Fos, par la création d’un zonage particulier sur 1 300 hectares dénommé « secteur du caban » sur lequel serait interdite l’implantation d’incinérateurs d’ordures ménagères.

Cette décision fait suite à la fin de non recevoir du Président de la C.U.M opposée à la proposition commune de Ouest Provence et de plusieurs autres intercommunalités des Bouches-du-Rhône de se répartir sur leur territoire le traitement des déchets ménagers des Marseillais, dans le cadre du Plan Départemental des Déchets.

« En dépit de nos propositions de coopération la Communauté Urbaine de Marseille est restée aveugle et sourde. Elle s’obstine à ne rien voir ni entendre d’autre que son projet d’incinérateur, dont la demande de permis de construire était annoncée dans les prochaines semaines.
Nous avons donc pris les mesures appropriées pour forcer la C.U.M à revoir ses choix en matière de traitement des déchets. Les solutions que nous avons préconisées réduisent à néant la nécessité du recours à l’incinération…à moins qu’il y ait d’autres enjeux derrière le passage en force et coûte que coûte de la C.U.M … » annonce avec détermination Bernard Granié le Président de Ouest Provence, défenseur résolu du tri sélectif et des systèmes de méthanisation et de compostage.

La zone du Caban, sur laquelle devait être construit l’incinérateur est désormais inconstructible pour tous projets d’incinérateurs de déchets ménagers. Dans l’attente des nouveaux plans locaux d’urbanisme de Fos et de Port St Louis, en cours de révision, qui étendront à l’ensemble de leur territoire l’inconstructibilité d’incinérateurs de déchets ménagers et industriels.

D’ores et déjà, le Président de Ouest Provence prévoit avec sérénité de possibles recours en justice. Dans tous les cas la C.U.M devra revoir sa copie.

contact : 04 42 56 16 16
Propos recueillis par Hélène Dehaspe.





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 2 Février 2010 - 23:19 Conditons d'Utilisation des Blogs Editoweb




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo

 
cookieassistant.com