Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
16/07/2006 - 23:36

G8 et Hezbollah

Les pays du G8 ont demandé dimanche 16 juillet un arrêt de l'offensive israélienne et la fin des bombardements du Hezbollah. Réunis sous la présidence russe pour leur sommet annuel à Saint-Pétersbourg quasiment transformé en cellule de crise sur le Proche-Orient, les grandes puissances ont adopté une déclaration qui se veut ferme et équilibrée, mais dont l'impact sur le terrain reste à démontrer, tant leurs demandes semblent difficiles à réaliser.



G8 et Hezbollah
"La priorité la plus urgente est de créer les conditions à un arrêt durable des violences", indiquent les Huit. Ils demandent "le retour des soldats israéliens sains et saufs de Gaza et du Liban, l'arrêt des bombardements du territoire israélien, l'arrêt des opérations militaires israéliennes" au Liban et à Gaza, "le retrait rapide des forces israéliennes de Gaza, et enfin la libération des ministres et parlementaires palestiniens arrêtés".

S'il dénonce les "extrémistes" et ceux qui les soutiennent, le G8 prend soin de ne pas citer de nom de pays. Mais Washington a clairement mis en cause la Syrie et l'Iran. Le G8 a en revanche renoncé à réclamer un cessez-le-feu immédiat, faute d'accord. La secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, a rejeté ouvertement les appels en ce sens, déclarant devant la presse que si l'on ne traitait pas les causes de fond du conflit, la situation pourrait encore empirer. Le président George W. Bush a aussi réaffirmé qu'Israël avait "tout à fait le droit de se défendre contre les attaques terroristes", venant selon lui du mouvement chiite Hezbollah et de ses appuis régionaux. Mais, l'Etat hébreu doit faire attention aux "conséquences" et "c'est pourquoi nous demandons de faire preuve de retenue" dans les opérations, a-t-il ajouté.


Le G8 est également partisan de la création d'une nouvelle mission d'observation au Liban sous l'égide des Nations unies.


Lire l'article dans Le monde
Archives et dossiers du Monde

Source Web



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 2 Février 2010 - 23:19 Conditons d'Utilisation des Blogs Editoweb




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo