Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
14/01/2016 - 11:13

Grand boum pour le big bang: des ondes gravitationnelles peut-être détectées

C'est l'émoi chez les scientifiques : après les trous noirs, la communauté scientifique espère avoir enfin détecté les ondes gravitationnelles qu'Einstein avaient théorisées en 1918. Ces ondes gravitationnelles viendraient confirmer l'ensemble de la théorie de la relativité générale.
Mais les ondes gravitationnelles, c'est quoi ? A priori, c'est complexe. Ces ondes gravitationnelles sont des oscillations de la courbure de l'espace-temps (Wikipedia).



Grand boum pour le big bang: des ondes gravitationnelles peut-être détectées
Pour se faire une idée, il faut donc parvenir à concevoir la notion d'espace-temps. Celle-ci n'est pourtant pas si difficile puisqu'on mesure la distance entre la Terre et les planètes en années-lumière. De plus, on dit sans avoir de problème de représentation que la pharmacie est à cinq minutes du cabinet médical, lequel se trouve avant l'église si l'on vient de chez le dentiste, mais après si l'on vient de chez le boulanger.
Dans cet exemple, l'église et le boulanger sont des référentiels.Et le cabinet du dentiste n'est pas au même endroit selon la position dans laquelle on se trouve. De la même façon, le temps n'est pas le même suivant le référentiel dans lequel on le mesure : il n'est pas absolu.
Naturellement, comprendre les ondes gravitationnelles, c'est une toute autre histoire et, même si cette découverte était la plus incroyable de tous les temps, ses applications ne nous sont pas dévoilées. Toutefois, leur existence permettrait de mieux comprendre le big bang à l'origine de l'univers. En l'état, il faut encore attendre d'obtenir la certitude que de telles ondes ont été détectées. Si tel est le cas, il sera possible de mesurer leur existence physique avec une nouvelle unité : le graviton. A quand le prochain Einstein ?

Henri Vario-Nouioua




Dans la même rubrique :
< >