Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
15/12/2010 - 11:53

Grèce: manifestations et grèves contre la rigueur et infos Europe

Grèce: manifestations et grèves contre la rigueur - Le Premier ministre kosovar mis en cause pour trafic d'organes - Berlusconi échappe à la motion de censure - L'Allemagne ouverte à une recapitalisation de la BCE - Stockholm: le kamikaze visait un journal - Standard & Poor's avertit d'une possible dégradation - Crédit agricole écarte toute acquisition - Grèc: PIB du 3e trimestre revu en baisse



Grèce: manifestations et grèves contre la rigueur et infos Europe
Grèce: manifestations et grèves contre la rigueur
Transports publics, aériens et maritimes sont paralysés mercredi matin en Grèce à l'occasion d'une nouvelle journée d'action contre la politique d'austérité. Les syndicats de la fonction publique et du secteur privé appellent à la mobilisation contre le projet de budget 2011 que le Parlement examinera la semaine prochaine et qui prolonge l'effort réclamé aux Grecs. Le mouvement s'inscrit dans le cadre d'une nouvelle journée d'action à l'échelle européenne avant le sommet européen de jeudi et vendredi. "Nous devons signifier au gouvernement que nous n'accepterons pas des mesures qui ne mènent qu'à l'appauvrissement et au chômage", a dit à Reuters Ilias Iliopoulos, secrétaire général du syndicat de la fonction publique ADEDY. Mercredi matin, les navires étaient en rade dans les ports, les rues bouchées du centre d'Athènes avaient l'allure de parkings géants et les chaînes de télévision et radios ne donnaient plus d'informations en raison de la grève des journalistes. "C'est bien que les gens descendent dans la rue. Ils nous ont pris nos droits. La patience a ses limites, nous avons des enfants et des prêts à rembourser", a dit George Mihalopoulos, employé de banque de 57 ans, qui attendait le début de la manifestation à Athènes. (Reuters)

Le Premier ministre kosovar mis en cause pour trafic d'organes
Le Premier ministre du Kosovo Hashim Thaçi a agi comme le "parrain" de réseaux criminels responsables d'un trafic d'organes de prisonniers serbes et albanais avant et après l'intervention de l'Otan en 1999, affirme l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe. Dans un rapport divulgué mardi, cette institution accuse les indépendantistes albanais du Kosovo de s'être livré à ce trafic et met directement en cause Hashim Thaçi, sinon dans son organisation directe, du moins comme le protecteur des réseaux criminels qui s'en rendent coupables. Le gouvernement du Kosovo a immédiatement réagi en qualifiant dans un communiqué ce document de "diffamatoire".
"Le gouvernement du Kosovo et le Premier ministre Hashim Thaçi entreprendront toutes les démarches et actions nécessaires pour écarter les mensonges de Dick Marty, y compris par des moyens légaux et politiques", peut-on y lire. "Il est clair que quelqu'un veut nuire au Premier ministre Hashim Thaçi, auquel les citoyens du Kosovo ont clairement renouvelé leur confiance afin qu'il poursuive son programme de développement à la tête du pays." Rédigé par le sénateur suisse libéral Dick Marty pour la commission des affaires juridiques et des droits de l'homme de l'Assemblée, qui ne l'a pas encore approuvé, le rapport reprend les accusations portées en 2008 par l'ancien procureur du Tribunal pénal pour l'ex-Yougoslavie, Carla del Ponte. (Reuters)

Berlusconi échappe à la motion de censure
Silvio Berlusconi a survécu de justesse mardi à une motion de censure à la Chambre des députés mais l'avenir politique de l'Italie demeure incertain, compte tenu de la majorité très fragile dont il bénéficie. L'issue du vote a confirmé la résistance à toute épreuve d'"Il Cavaliere", rescapé à 74 ans d'une nouvelle crise politique provoquée par sa brouille avec son ex-allié Gianfranco Fini. La majorité a demandé la démission du président de la chambre basse tandis que la rue réclamait celle de Berlusconi, paralysant le centre de Rome dans des scènes de violence jamais vues dans la capitale depuis des années. Des voitures ont été incendiées par les manifestants, qui ont lancé des bombes fumigènes et de la peinture sur des bâtiments officiels. Les affrontements ont fait une cinquantaine de blessés, dont plusieurs policiers. il y a eu une quarantaine d'interpellations. La plupart des manifestants étaient des étudiants qui dénoncent depuis plusieurs semaines la réforme des universités. A la Chambre, 311 députés ont voté pour la censure et 314 ont voté contre, deux députés s'abstenant. Trois députés du mouvement de Fini ont fait basculer le vote en donnant leur voix au chef du gouvernement. L'annonce de ce choix a provoqué un début de bagarre dans l'hémicycle et une interruption de séance. (Reuters)

L'Allemagne ouverte à une recapitalisation de la BCE
L'Allemagne est prête à soutenir une recapitalisation de la Banque centrale européenne (BCE) si celle-ci jugeait une telle opération nécessaire, a indiqué mardi une source gouvernementale allemande. En 12 ans d'existence, la BCE n'a jamais demandé aux pays de la zone euro d'augmenter son capital. Mais, "si une telle requête était faite, nous l'évaluerions favorablement", a indiqué cette source, précisant que le président de la BCE Jean-Claude Trichet pourrait aborder la question lors du sommet européen à Bruxelles en fin de semaine. Au cours de l'année écoulée, les comptes de la BCE ont été plombés par son rachat d'obligations émises par des pays en difficulté financière, tels que la Grèce, le Portugal et l'Irlande. Cette stratégie a permis de stabiliser les marchés obligataires, permettant de calmer l'actuelle crise des dettes souveraines en Europe. Mais la pression s'accentue pour que la BCE accélère ses rachats d'obligations, pour aider à limiter le coût de l'emprunt pour le Portugal, voire même celui de l'Espagne et de l'Italie, afin que ces pays n'aient pas à demander une aide internationale pour combler leur dette. (AP)

Stockholm: le kamikaze visait un journal
L'homme mort dans l'un des attentats commis samedi à Stockholm visait un journal ayant publié des caricatures de Mahomet, a affirmé mardi un site Internet proche d'Al-Qaïda. Selon le site Shumok al-Islam, l'une des six bombonnes de gaz que le kamikaze présumé, Taimour Abdulwahad, transportait dans sa voiture a explosé prématurément. Celui-ci a alors essayé de s'enfuir, mais l'une des bombes qu'il portait en ceinture a elle aussi explosé. Le site affirme que le projet d'attentat visait un journal lié à la publication de caricatures de Mahomet, sans toutefois le nommer. Plusieurs quotidiens suédois avaient publié ces caricatures en 2007. (AP)

Standard & Poor's avertit d'une possible dégradation
L'agence de notation Standard & Poor's a averti mardi la Belgique que sa note de crédit pourrait être dégradée d'ici six mois en raison de l'incertitude politique actuelle dans le pays. Face à l'absence d'un véritable gouvernement depuis juin en Belgique, S&P a expliqué avoir révisé son appréciation de la dette du pays, passée de "stable" à "négative". Une dégradation de la note belge pourrait intervenir d'ici six mois, a précisé l'agence. (AP)

Crédit agricole écarte toute acquisition
Le Crédit agricole exclut pour le moment toute acquisition pour se développer en Europe, estimant que la priorité du groupe reste d'achever la restructuration de sa filiale grecque Emporiki, a déclaré le directeur général de Crédit agricole SA. La banque, qui réunit mercredi à Paris quelque 1.400 dirigeants de ses caisses régionales et de ses principales filiales, a aussi indiqué qu'elle ne s'était pas fixée de délai particulier pour reprendre le chemin de la croissance externe. "On va faire de la croissance organique là où nous sommes présents. On exclut des acquisitions pour le moment", a fait savoir Jean-Paul Chifflet, directeur général de Crédit agricole SA, le véhicule coté du groupe Crédit agricole, lors d'un dîner avec la presse, en amont du congrès. "On va rester calme. On va d'abord gérer la Grèce", a-t-il ajouté. Ces propos, qui ont été tenus lundi soir, étaient sous embargo jusqu'à ce mercredi. Prié de dire quand la banque entendait se lancer dans de nouvelles opérations de croissance externe, Jean-Paul Chifflet, qui a remplacé Georges Pauget en mars dernier, a répondu: "Je ne vais pas fixer de calendrier". (Reuters)

Grèc: PIB du 3e trimestre revu en baisse
Le produit intérieur brut grec pour le troisième trimestre 2010 est désormais estimé à -1,3%, a annoncé jeudi le service des statistiques du pays (Elstat), qui avait auparavant donné une estimation flash d'un PIB en baisse de 1,1% sur la période. Sur un an, le PIB du pays affiche un recul de 4,6% contre -4,5% en estimation flash et -4,0% au deuxième trimestre 2010. Elstat a par la suite annoncé que le taux de chômage du mois de septembre avait atteint un plus haut record de 12,6% contre 9,1% lors de la même période de 2010. En août, le taux de chômage, qui n'est pas calculé sur une base ajustée des variations saisonnières, était de 12,2%. Le taux de chômage de 16 pays de la zone euro s'est établi à 10% en moyenne en septembre. La Grèce, dont l'économie représente environ 2,5% de celle de la zone euro, a été le premier pays membre de la monnaie unique à avoir recours à une aide internationale en mai dernier. (Reuters)

Source : Yahoo Actualités


Ryma Mendy



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 28 Septembre 2017 - 17:03 Dabo Ismael: Marabout voyant Clermont-Ferrand

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69