Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
05/05/2008 - 09:17

Investiture démocrate: forcing des deux candidats


Les jeux ne sont pas faits et ils ne lâchent rien. Les deux prétendants démocrates à la Maison Blanche, Hillary Clinton et Barack Obama, font le forcing avant les primaires de Caroline du Nord (sud-est) et de l'Indiana (nord) prévues mardi.



Le sénateur de l'Illinois a sillonné durant tout le week-end l'Indiana en famille. "Votez pour papa", a lancé Sasha Obama, 6 ans, la cadette des filles de M. Obama devant plus de 5.000 personnes. Pendant ce temps, en Caroline du Nord, Bill Clinton demandait à des paroissiens de "prier" pour sa femme Hillary.

Les deux rivaux se sont croisés en soirée, partageant la même tribune à quelques minutes d'intervalle, à l'occasion d'un dîner au palais des Congrès d'Indianapolis pour lever des fonds pour le parti démocrate de l'Indiana.

Le président du parti démocrate Howard Dean qui a pris la parole après le discours de Mme Clinton et avant celui de M. Obama a plaidé pour l'unité du parti. "Il ne s'agit pas de Hilary Clinton ou de Barack Obama, il s'agit de de notre pays", a-t-il dit. M. Dean ne s'est prononcé pour aucun des candidats.

Un sondage à paraître lundi dans le New York Times devrait donner du baume au coeur au camp de M. Obama. Selon ce sondage, 50% des démocrates souhaitent que M. Obama soit le candidat du parti en novembre contre 38% qui voudraient que ce soit Mme Clinton. Ce sondage donne également vainqueur le candidat démocrate face au républicain John McCain en novembre dans tous les cas de figure. En cas de duel Obama/McCain, le sénateur de l'Illinois mène avec onze points d'avance (51% contre 40%). Mme Clinton est créditée de 12 points d'avance sur le sénateur de l'Arizone (53% contre 41%).

Dans une article publié dimanche par le Washington Post, le chroniqueur politique David Broder estimait que, quoi qu'il arrive au cours des prochaines consultations, Mme Clinton aura un déficit d'une centaine de délégués à la fin de la saison des primaires le 3 juin. Une investiture de Mme Clinton dans ces conditions -possible si elle arrive à convaincre suffisamment de "super délégués" qu'elle représente le meilleur choix face à M. McCain- pourrait faire "exploser" le parti démocrate, estime M. Broder.

La sénatrice de New York est sous le coup d'une victoire importante en Pennsylvanie (est). M. Obama a remporté samedi les "caucus" (assemblées d'électeurs) organisés sur l'île de Guam mais cette consultation revêtait assez peu d'importance. Seuls quatre délégués, désignés à la proportionnelle, étaient en jeu. M. Obama a gagné avec seulement sept voix d'avance.

En Caroline du Nord (115 délégués) et dans l'Indiana (72 délégués), l'enjeu est sans commune mesure car les résultats pèseront sur la dynamique du processus de désignation du candidat démocrate. Un sondage Zogby publié dimanche donne neuf points d'avance à M. Obama en Caroline du Nord (48% contre 39% et deux points d'avance dans l'Indiana (43% contre 41%). La marge d'erreur de ce sondage, réalisé les 2 et 3 mai, est de plus ou moins 4,1 points.

Quel que soit le résultat dans ces deux Etats, aucun des deux candidats ne sera en position d'avoir toutefois le nombre de délégués suffisant pour lui garantir l'investiture. Selon le site spécialisé indépendant RealClearPolitics (RCP), M. Obama compte actuellement 1.743 délégués contre 1.606 pour sa rivale. Il ne reste plus que huit consultations avant la Convention prévue fin août.

Source: yahoo news

Arame Diène



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo