Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
26/06/2008 - 19:20

L'administration Bush va lever des sanctions contre la Corée du Nord et retirer le pays de la liste noire du terrorisme


George W. Bush a annoncé jeudi qu'il allait lever des sanctions commerciales contre la Corée du Nord et retirer le pays de la liste des Etats qui soutiennent le terrorisme.



L'annonce de M. Bush est intervenue après que la Corée du Nord a remis aux autorités chinoises jeudi un compte rendu très attendu sur ses programmes et activités nucléaires, une étape essentielle de son processus de dénucléarisation.

Le chef de la Maison Blanche a décrit le geste de Pyongyang comme un pas "dans la bonne direction", même s'il a indiqué que Washington restait très méfiant à l'égard du régime communiste nord-coréen.

 "Les Etats-Unis n'ont pas d'illusions sur ce régime", a-t-il précisé dans une déclaration lue à la presse à la Maison Blanche.

M. Bush a précisé que son administration va lever des sanctions commerciales contre Pyongyang en vertu de la Loi américaine sur le commerce avec l'ennemi, et notifier le Congrès de son intention de retirer dans 45 jours la Corée du Nord de la liste du département d'Etat des nations qui parrainent le terrorisme.

La communication des documents nord-coréens devrait dynamiser les négociations avec Pyongyang, qui devrait obtenir une aide économique en contrepartie de sa coopération sur le démantèlement de son programme nucléaire. Vendredi, la Corée du Nord doit détruire à l'explosif la tour de refroidissement de son complexe nucléaire de Yongbyon devant les caméras de télévision internationales.

"Les Etats-Unis saluent la déclaration nord-coréenne sur ses programmes nucléaires", a déclaré Dana Perino, porte-parole de la Maison Blanche. Mme Perino a également souligné que beaucoup restait à faire pour que la Corée du Nord sorte de son isolement international. "Elle doit démanteler toutes ses installations nucléaires, renoncer à son plutonium séparé et résoudre des questions en suspens sur son uranium hautement enrichi et ses activités de prolifération", a-t-elle énuméré.

Selon l'agence officielle chinoise Chine Nouvelle, la déclaration nord-coréenne a été remise jeudi à la Chine, hôte des pourparlers à six pays -les deux Corées, Etats-Unis, Chine, Russie et Japon- sur le nucléaire nord-coréen.

Le ministre japonais des Affaires étrangères Masahiko Komura a souligné qu'il ne s'agissait que d'une étape. La Corée du Nord, a-t-il fait valoir, doit à présent fournir des informations précises sur son arsenal.

Le régime nord-coréen doit notamment mentionner la quantité de plutonium produite sur son principal site nucléaire. "Si nous pouvons déterminer de manière vérifiable la quantité de plutonium qui a été produite, alors nous sommes bien placés pour comprendre ce qui a pu se passer en terme d'usage militaire", a expliqué la secrétaire d'Etat américaine Condoleeza Rice à Kyoto, où elle participe au sommet du G8.

La déclaration nord-coréenne est "un bon premier pas" mais elle est insuffisante pour une normalisation des relations avec Washington, a-t-elle noté jeudi. "Avant d'envisager des mesures supplémentaires en terme de normalisation politique ou d'assistance économique, nous attendons certainement d'en voir plus de la part des Nord-Coréens", a ajouté Mme Rice.

Source: yahoo news

Arame Diène



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo