Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
19/07/2012 - 22:59

L'armée syrienne libre gagne quelque part

Revue de presse Monde du 19 juillet 2012

L'armée syrienne libre gagne quelque part - À Damas, l'exode commence pour fuir la vengeance d'Assad - Syrie: Les combats continuent entre l'armée syrienne et les rebelles - Naufrage mortel à Zanzibar.



L'armée syrienne libre gagne quelque part
À Damas, l'exode commence pour fuir la vengeance d'Assad
Des affrontements d'une violence extrême se sont poursuivis jeudi dans les faubourgs de la capitale. Des centaines de personnes ont fui jeudi des quartiers de Damas, la capitale, théâtre de combats d'une extrême violence, au lendemain de l'attentat ayant décapité l'appareil sécuritaire syrien . L'exode a concerné un secteur situé à la périphérie de Mazzé (ouest) et les quartiers d'al-Tadamon et du camp palestinien de Yarmouk. Selon une source sécuritaire libanaise citée par l'AFP, plus de 18.600 Syriens, en provenance de Damas notamment, se sont réfugiés au Liban depuis mercredi. De leur côté, les ressortissants irakiens installés en Syrie fuyaient «par milliers» pour rentrer chez eux, alors que les rebelles syriens ont pris le contrôle jeudi de la totalité des postes frontières avec l'Irak voisin, ont annoncé les autorités irakiennes. La population redoute une opération d'envergure des forces régulières . L'armée a demandé à la population de s'éloigner des zones de combats.(lefigaro.fr) Fuir? Fallait peut-être y penser plus tôt...

Syrie: Les combats continuent entre l'armée syrienne et les rebelles
Au lendemain de l'attentat qui a décapité une partie de l'appareil sécuritaire du régime syrien, les affrontements entre armée syrienne et rebelles se sont poursuivis ce jeudi. Dès le matin, des combats avaient lieu près du siège du gouvernement à Damas, ont rapporté des insurgés et des habitants. Des centaines de famille fuyaient ce secteur, compris entre les quartiers centraux de Mezze et Kfar Sousseh où se concentrent une partie des combats depuis le déclenchement de la «bataille de Damas» le week-end dernier par les insurgés. Plus largement, 20.000 Syriens, contre 5.000 en temps normal, ont franchi la frontière avec le Liban au cours des dernières 24 heures à la suite des violents combats des derniers jours dans Damas. Des insurgés ont aussi lancé une attaque contre le siège de la police à Damas. Au-delà de la capitale, des rebelles se sont emparés jeudi d'un passage-clé de la frontière turque, prenant le contrôle des douanes et des bâtiments de l'immigration du côté syrien. Bachar al-Assad vivant et toujours à Damas.(20minutes.fr) Cela s'annoncerait-il mal pour le régime de Bachar?

Naufrage mortel à Zanzibar
Au moins 62 personnes sont mortes et 83 sont portées disparues après le naufrage, mercredi, d'un ferry au large de l'archipel tanzanien. Au moins 62 corps ont été récupérés et il n'y avait plus d'espoir jeudi de retrouver de survivants parmi les 83 disparus au moins, après le naufrage mercredi d'un ferry au large de l'archipel tanzanien semi-autonome de Zanzibar, selon le porte-parole de la police locale. Selon ce porte-parole, Mohamed Mhina, 145 rescapés ont pu être sauvés par les secouristes. Les autorités du très touristique archipel, se basant sur le manifeste, estiment que le ferry transportait 290 personnes, mais il n'est pas rare que ce type de bateaux soit surchargé et qu'une partie des passagers ne soient pas enregistrés. "Les opérations se poursuivent" sur les lieux du naufrage, a déclaré Mohamed Mhina, excluant la possibilité de retrouver d'autres survivants plus de 30 heures après le naufrage. Selon les autorités, 250 adultes, 31 enfants et 9 membres d'équipage avaient embarqué à Dar es-Salaam sur le MV Skagit, qui a chaviré mercredi à la mi-journée, à une demi-douzaine de kilomètres des côtes de l'île principale d'Unguja et à une vingtaine de kilomètres du port de Zanzibar City, sa destination.(lepoint.fr) Cela fait une petite moitié de rescapés, ce n'est pas trop mal pour un naufrage.


Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ici

Magesta Limited




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Octobre 2013 - 18:52 Fête des bergers et des traditions de Provence




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo

 
cookieassistant.com