Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
13/08/2012 - 21:40

La Norvège aurait put éviter Breivik

La Norvège aurait put éviter Breivik. La police norvégienne et les services de sécurité auraient pu empêcher totalement ou en partie l'attaque perpétrée par le militant d'extrême-droite Anders Behring Breivik, qui a tué 77 personnes le 22 juillet 2011 lors d'un attentat à la bombe à Oslo et d'une fusillade sur l'île d'Utoya, a indiqué une commission gouvernementale lundi.



La Norvège aurait put éviter Breivik
La police norvégienne et les services de sécurité auraient pu empêcher totalement ou en partie l'attaque perpétrée par le militant d'extrême-droite Anders Behring Breivik, qui a tué 77 personnes le 22 juillet 2011 lors d'un attentat à la bombe à Oslo et d'une fusillade sur l'île d'Utoya, a indiqué une commission gouvernementale lundi. Selon elle, les services de renseignement auraient pu être au courant des projets d'Anders Breivik plusieurs mois avant qu'il ne passe à l'acte et ne devienne le pire tueur de masse qu'ait connu la Norvège en temps de paix. "Dans l'ensemble, le 22 juillet a révélé de graves manquements dans la préparation d'urgence de la société et dans la capacité à éviter des menaces", peut-on lire dans le rapport de 482 pages remis par la commission. "Ces défis se sont avérés être bien davantage imputables à la gestion et à la communication qu'à un manque de personnel d'intervention", poursuit le rapport. Le bâtiment abritant des ministères devant lequel Anders Breivik a fait exploser une voiture piégée aurait dû être mieux protégé car il avait été identifié comme une menace à la sécurité des années auparavant. Anders Breivik aurait également dû être stoppé avant qu'il n'abatte des dizaines de victimes, la plupart des adolescents participant sur l'île à une université d'été des jeunesses socialistes, tandis que la police se débattait pour trouver un hélicoptère opérationnel et un bateau adapté.(fr.reuters.com) C'est donc un manque d'organisation qui aurait entrainé la tuerie d'Oslo. Cependant tous les individus dangereux pour la société ne peuvent pas êtres détectés par les services de sécurité nationale.

Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ici

Henri Vario-Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Octobre 2013 - 18:52 Fête des bergers et des traditions de Provence