Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
09/08/2010 - 12:13

La mortalité à Moscou a doublé en raison de la canicule

Le taux de mortalité à Moscou a presque doublé sous l'effet des fortes chaleurs et de la fumée dégagée par les feux de forêts qui ravagent le pays, a indiqué un responsable municipal. Alors qu'un épais smog recouvre Moscou depuis trois semaines, les pompiers tentent de contenir les incendies qui couvrent plus de 1.700 km2.



La mortalité à Moscou a doublé en raison de la canicule
La mortalité à Moscou a doublé en raison de la canicule
Le taux de mortalité à Moscou a presque doublé sous l'effet des fortes chaleurs et de la fumée dégagée par les feux de forêts qui ravagent le pays, a indiqué un responsable municipal. Alors qu'un épais smog recouvre Moscou depuis trois semaines, les pompiers tentent de contenir les incendies qui couvrent plus de 1.700 km2. "Le taux de mortalité moyen à Moscou oscille d'ordinaire entre 360 et 380 morts par jour. Aujourd'hui, nous sommes aux environs de 700", a déclaré Andrei Seltsovsky, responsable des services de santé de la capitale russe. Selon lui, la plupart des décès supplémentaires sont dus à des hyperthermies. Les demandes d'ambulance ont augmenté d'environ 25% pour atteindre 10.000 par jour, et les problèmes cardiaques et d'asthme sont en hausse. Jusqu'à lundi, aucun chiffre sur la surmortalité liée à la canicule n'avait été publié ni par les autorités fédérales russes ni par celles de Moscou, et le gouvernement commençait à être accusé de vouloir minimiser l'affaire. "Il n'y a pas de secret", s'est défendu Seltsovsky. Selon les autorités, les incendies eux-mêmes ont fait 52 morts depuis la fin juillet. Plusieurs villages ont été détruits, ainsi que de nombreuses forêts et terres agricoles.(reuters)

PAKISTAN - Selon l'ONU, la crise liée aux inondations est pire que le tsunami de 2004
La crise liée aux inondations au Pakistan qui ont fait quelque 13,8 millions de sinistrés est pire par son ampleur que le tsunami de 2004 en Asie, a affirmé lundi un responsable de l'ONU. "Jusqu'à maintenant, les inondations au Pakistan ont fait 13,8 millions de sinistrés", a déclaré Maurizio Giuliano, porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha). "Cette catastrophe est pire que le tsunami de 2004, le tremblement de terre au Pakistan en 2005 et le récent tremblement de terre à Haïti", a-t-il ajouté."Elle est plus importante car, lors du tremblement de terre au Pakistan en 2005, plus de 3 millions de personnes avaient été sinistrées, tandis que le tsunami avait affecté 5 millions de personnes et que quelque 3 millions de personnes ont été sinistrées lors du tremblement de terre à Haïti", a-t-il ajouté. Selon l'ONU, les inondations au Pakistan ont tué au moins 1.600 personnes en près de deux semaines. Quelque 500.000 personnes sont sans abri dans la seule région du Pendjab, au centre du pays. Le tsunami de décembre 2004 en Asie avait fait quelque 220.000 morts.L'Autorité pakistanaise de gestion des catastrophes avait estimé vendredi à 12 millions le nombre de personnes déjà touchées par les inondations au Pendjab et au Khyber Pakhtunkhwa.(lepoint)

La Corée du Nord procède à des tirs d'artillerie en mer
La Corée du Nord a tiré dix obus d'artillerie dans ses eaux territoriales au large de sa côte ouest lundi 9 août, rapportent des médias sud-coréens, citant des sources gouvernementales à Séoul. Selon la chaîne cablée de télévision YTN et l'agence de presse Newsis, la Corée du Nord a procédé à des tirs à 5 h 30, heure locale (22 h 30, heure de Paris), dans ses eaux près de la frontière avec la Corée du Sud. Ces tirs interviennent alors que la Corée du Sud a mené lundi le cinquième et dernier jour d'un programme de manoeuvres navales près de la zone frontalière. Ils interviennent par ailleurs au moment où Séoul réclame la libération de l'équipage d'un bateau de pêche sud-coréen capturé samedi par le Nord alors qu'il naviguait apparemment en mer du Japon, à proximité de la zone économique exclusive nord-coréenne.(lemonde)

Source: Yahoo Actualités

Victor Nouioua



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 28 Septembre 2017 - 17:03 Dabo Ismael: Marabout voyant Clermont-Ferrand

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo