Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
11/08/2010 - 12:52

Le ciel de Moscou se dégage

Les services de surveillance des forêts ont annoncé, mercredi 11 août, que, depuis juillet, 4 000 hectares de zones de pollution radioactive avaient été touchés par les incendies, notamment dans l'ouest du pays.



Le ciel de Moscou se dégage
Moscou respire un peu, des zones de pollution radioactive touchées par les incendies
Les services de surveillance des forêts ont annoncé, mercredi 11 août, que, depuis juillet, 4 000 hectares de zones de pollution radioactive avaient été touchés par les incendies, notamment dans l'ouest du pays. 'D'après les données de la surveillance de la radioactivité menée sur le territoire des régions de Russie comprenant des terres polluées par des éléments radioactifs, des incendies de forêt y ont été enregistrés sur 3 900 hectares depuis la mi-juillet', déclare le service fédéral de défense des forêts sur son site Internet. Cette liste comprend notamment la région de Briansk, au sud-ouest de Moscou et à la frontière du Belarus et de l'Ukraine, où 28 feux de forêt ont ravagé 269 hectares. Cette zone a été polluée par les retombées de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, en 1986. Par ailleurs, le ministère des situations d'urgence russe a affirmé avoir réduit de moitié la surface des incendies de forêt qui ravagent la Russie depuis près de deux semaines. 'Au cours des dernières vingt-quatre heures, le nombre des nouveaux départs de feux a été inférieur au nombre de ceux qui ont été éteints. A 6 heures [4 heures en France], 612 foyers étaient actifs sur une surface de 92 700 hectares', a indiqué le ministère à l'agence russe Itar-Tass. La veille, 174 000 hectares brûlaient. Quelque 165 000 employés du ministère continuent de lutter avec l'aide de 550 spécialistes étrangers équipés de six avions et sept hélicoptères.(lemonde)

Le ciel de Moscou se dégage, mais la fumée risque de revenir
La fumée qui pèse sur Moscou depuis trois semaines se dissipait mercredi sous l'effet de vents forts, mais les services météo russes ont prévenu qu'elle pourrait revenir rapidement.  Les feux de forêt autour de la capitale russe, les plus meurtriers depuis 1972, font en effet toujours rage même s'ils ont reculé, et la sécheresse et la canicule qui les ont déclenchés devraient durer encore cette semaine. Mercredi matin, le ciel était quelque peu dégagé au dessus de Moscou, pour la première fois en trois semaines, grâce à un orage survenu aux premières heures de la journée. Dans la matinée, on pouvait voir de jeunes Russes faire la fête et danser sous la pluie sous un ciel parsemé d'éclairs. Selon le ministère des Situations d'urgence, les feux de forêt couvraient mercredi une superficie deux fois moindre que la veille, passant de 1.740 km2 à 927 km2. Les autorités dénombrent encore plus de 165.000 personnes engagées dans la lutte contre 612 foyers distincts. "Les feux de forêt n'ont pas cessé. Dès que le vent sera retombé, la fumée reviendra", a prévenu Roman Vilfand, directeur des services de prévision météo cité par l'agence de presse Interfax. La levée de vents d'Est à partir de jeudi pourrait en outre faire revenir la fumée au-dessus de la capitale russe, ont indiqué ses services dans un communiqué. La pollution de l'air à Moscou était revenue mercredi à un niveau acceptable pour la santé, mais la mortalité a presque doublé depuis son apparition selon les services sanitaires municipaux.(reuters)

Accalmie en Russie : Moscou respire un peu
Les services de surveillance des forêts ont annoncé, mercredi 11 août, que, depuis juillet, 4 000 hectares de zones de pollution radioactive avaient été touchés par les incendies, notamment dans l'ouest du pays. 'D'après les données de la surveillance de la radioactivité menée sur le territoire des régions de Russie comprenant des terres polluées par des éléments radioactifs, des incendies de forêt y ont été enregistrés sur 3 900 hectares depuis la mi-juillet', déclare le service fédéral de défense des forêts sur son site Internet. Cette liste comprend notamment la région de Briansk, au sud-ouest de Moscou et à la frontière du Belarus et de l'Ukraine, où 28 feux de forêt ont ravagé 269 hectares. Cette zone a été polluée par les retombées de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, en 1986. Par ailleurs, le ministère des situations d'urgence russe a affirmé avoir réduit de moitié la surface des incendies de forêt qui ravagent la Russie depuis près de deux semaines. 'Au cours des dernières vingt-quatre heures, le nombre des nouveaux départs de feux a été inférieur au nombre de ceux qui ont été éteints. A 6 heures [4 heures en France], 612 foyers étaient actifs sur une surface de 92 700 hectares', a indiqué le ministère à l'agence russe Itar-Tass. La veille, 174 000 hectares brûlaient. Quelque 165 000 employés du ministère continuent de lutter avec l'aide de 550 spécialistes étrangers équipés de six avions et sept hélicoptères.(lemonde)

Source: Yahoo Actualités

Victor Nouioua



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 28 Septembre 2017 - 17:03 Dabo Ismael: Marabout voyant Clermont-Ferrand

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69