Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
03/12/2010 - 14:32

Le gouvernement espagnol approuve une série de mesures et news Europe

Le gouvernement espagnol approuve une série de mesures - Pologne: le froid fait 12 morts au cours de la nuit - WikiLeaks conteste le mandat d'arrêt contre Julian Assange - Excès de vitesse: 27 d'accord pour s'échanger des informations contrevenants - Rome: nouvelle motion de censure - Tchétchénie: la CEDH condamne Moscou pour une bavure - Athènes: heurts entre étudiants et policiers -



Le gouvernement espagnol approuve une série de mesures et news Europe
Le gouvernement espagnol approuve une série de mesures
Le gouvernement espagnol a approuvé vendredi les mesures annoncées cette semaine par José Luis Rodriguez Zapatero destinées à apaiser les marchés, qui craignent une propagation de la crise de la dette à l'Espagne. Les mesures ont été approuvées lors d'une réunion hebdomadaire du cabinet vendredi. Elles prévoient la vente d'un tiers de la société publique de loterie, la privatisation partielle des aéroports, la suppression d'une allocation exceptionnelle pour les chômeurs en fin de droit, et une baisse d'impôts pour les petites et moyennes entreprises. Le chef du gouvernement José Luis Rodriguez Zapatero a annoncé mercredi les nouvelles mesures. Il a précisé qu'elles étaient destinées à "favoriser l'investissement économique et l'emploi" et qu'elles profiteront notamment "aux petites et moyennes entreprises". Les investisseurs craignent que l'Espagne n'ait besoin d'une aide financière extérieure comme la Grèce et l'Irlande. Madrid affirme ne pas avoir besoin d'aide, et les nouvelles mesures semblent destinées à convaincre les investisseurs que l'Espagne pourra réduire son important déficit tout en soutenant la croissance de son économie. L'Espagne peine à sortir de près de deux ans de récession déclenchée par l'effondrement de son secteur immobilier durant la crise financière internationale. (AP)

Pologne: le froid fait 12 morts au cours de la nuit
Douze personnes sont mortes de froid dans la nuit de jeudi à vendredi en Pologne, a annoncé le ministère polonais de l'Intérieur. Ces décès portent à 30 le bilan des victimes du froid ces trois derniers jours en Pologne. A Czestochowa, dans le sud du pays, environ 150.000 habitants étaient privés de chauffage vendredi matin. Les autorités ont déclaré qu'elles s'employaient à régler ce problème. (Reuters)

WikiLeaks conteste le mandat d'arrêt contre Julian Assange
L'avocat de Julian Assange, fondateur du site WikiLeaks, a contesté jeudi la validité internationale du mandat d'arrêt émis par la justice suédoise contre son client. Julian Assange, 39 ans, est soupçonné par le parquet suédois de viol, violences sexuelles et contrainte illégale. Son arrestation a été ordonnée le 18 novembre et un avis de recherche international ("notice rouge") a été lancé mardi soir par Interpol. "Il n'y pas de mandat d'arrêt le visant. Il y a un avis d'Interpol, mais ce n'est pas un mandat d'arrêt, c'est une alerte aux autorités pour qu'elles suivent ses faits et gestes", a dit à Reuters l'avocat londonien du fondateur de WikiLeaks. A Stockholm, la Cour suprême de Suède a refusé pour sa part que Julian Assange fasse appel de ce mandat d'arrêt. "La Cour suprême n'a pas délivré d'autorisation de faire appel. Par conséquent, le jugement de la cour d'appel reste valable", a dit jeudi Kerstin Norman, de la Cour suprême, à Reuters. L'ancien pirate informatique est au coeur d'une controverse mondiale après la diffusion par son site internet de 250.000 télégrammes confidentiels du département d'Etat américain. (Reuters)

Excès de vitesse: 27 d'accord pour s'échanger des informations contrevenants
Réunis ce jeudi à Bruxelles, les ministres des Transports des Vingt-Sept se sont mis d'accord sur un projet de directive européenne visant à faciliter les poursuites transfrontalières des infractions routières commises dans un Etat membre par des conducteurs de véhicules immatriculés à l'étranger, se félicite Paris. Ce projet de directive prévoit que "tout Etat membre devra (...) communiquer, à la demande de l'Etat où l'infraction a été commise, les informations sur le propriétaire du véhicule et sur le véhicule", expliquent les ministères français de l'Intérieur et des Transports dans un communiqué. Actuellement, pour les excès de vitesse commis en France, les automobilistes peuvent être sanctionnés s'ils sont interceptés par les forces de l'ordre. En revanche, lorsque l'infraction est constatée par un radar fixe, la plaque numéralogique étrangère empêche leur identification. Or, 25% des contrevenants sont immatriculés à l'étranger, selon le gouvernement. Paris se félicite donc de l'accord trouvé jeudi à Bruxelles pour "mettre fin à l'impunité des conducteurs de véhicules immatriculés à l'étranger qui commettent des infractions routières". (AP)

Rome: nouvelle motion de censure
Futur et liberté pour l'Italie (FLI), le mouvement de Gianfranco Fini, les centristes de l'UDC et trois petits partis italiens ont annoncé jeudi le dépôt d'une motion de censure contre Silvio Berlusconi, aggravant encore la crise politique. Fini, le président de la Chambre des députés qui a rompu cet été son alliance avec le Cavaliere, et les autres formations signataires demandent la démission du président du Conseil afin que soit formé "un gouvernement solide et sûr, capable de s'attaquer à la crise économique et sociale". Le chef du gouvernement doit déjà affronter le 14 décembre une autre motion de censure déposée par le Parti démocrate, la principale formation de l'opposition de centre gauche. Aucune date n'a encore été fixée pour le vote de la motion déposée par FLI et quatre autres partis (UDC, Api, Mpa et libéraux-démocrates) et qui illustre l'émergence d'une possible "troisième voie" dans la vie politique italienne. (Reuters)

Tchétchénie: la CEDH condamne Moscou pour une bavure
La Russie a été condamnée jeudi par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) pour violation du droit à la vie en raison de l'usage disproportionné de la force contre des civils en Tchétchénie durant la guerre de 1999-2000. Tenu par les rebelles tchétchènes, le village de Katyr Yurt, où résidaient 25.000 personnes dont 16.000 réfugiés, avait été bombardé par l'aviation russe du 4 au 7 février 2000. Quelque 200 personnes y avaient trouvé la mort, selon l'association russe de défense des droits de l'homme Mémorial. "Quoique les opérations à Katyr Yurt aient visé un but légitime, elles n'ont pas été préparées et exécutées avec l'attention requise à la vie des populations civiles", estime la Cour de Strasbourg. Elle accorde 1.720.000 euros à 29 requérants qui demandaient réparation de leurs blessures ou de la mort de leurs proches. Moscou avait déjà été condamné par la Cour européenne en février 2005 pour la mort de plusieurs civils lors de l'attaque de Katyr Yurt et pour l'absence d'enquête effective sur ces faits. Il s'agissait alors du premier arrêt de la juridiction du Conseil de l'Europe concernant des affaires relatives aux opérations militaires russes en Tchétchénie. Dans son nouvel arrêt, la Cour déplore le fait qu'en dépit de ce précédent, les autorités russes n'aient toujours pas mené d'enquête sérieuse sur ces bombardements ni entrepris de démarche pour indemniser les victimes. (Reuters)

Athènes: heurts entre étudiants et policiers
La police grecque a fait usage de gaz lacrymogène jeudi à Athènes pour disperser des étudiants qui voulaient se rendre devant l'ambassade du Royaume-Uni afin de marquer leur solidarité avec leurs collègues britanniques. Trois manifestants ont été blessés dans les échauffourées, ont rapporté des témoins, et la police a fait état de trois interpellations. Les affrontements ont éclaté lorsqu'un millier d'étudiants ont voulu forcer un barrage de police pour gagner la représentation britannique. Pour la troisième fois en trois semaines, des milliers d'étudiants et de lycéens avaient manifesté mardi à Londres et dans plusieurs villes de Grande-Bretagne pour dénoncer un projet gouvernemental de relèvement des frais universitaires. (Reuters)

Source : Yahoo Actualités


Ryma Mendy



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 28 Septembre 2017 - 17:03 Dabo Ismael: Marabout voyant Clermont-Ferrand

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69