Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
26/05/2014 - 18:13

Le monde à l’envers: news insolites du jour d’après

26 mai 2014 où il ne faut plus laver ses jeans en machine, où il faudrait faire porter aux poulets des casques de réalité virtuelle pour leur faire croire qu’ils sont élevés en plein air (ou nous rappeler que l'univers urbain de nos cages à poules est concentrationnaire) et où les français ont élu au Parlement européen une majorité des députés europhobes qui prétendent ne pas l’être.



Ne lavez plus vos jeans à la machine
Le patron de Levis, à l’occasion d'une interview pour le Fortune Magazine en marge d'une conférence sur l'environnement, déplorait que "50% de l'eau qui est consommée pour un jean se fait après l'achat, et ce en raison des nombreux lavages en machine". La solution qu’il propose est donc de moins laver son jean et, surtout, de na pas le laver en machine. Une solution qui consisterait à utiliser moins d’eau avant son achat, c’est-à-dire pendant la fabrication, n’est pas évoquée. Si l’on ajoute à cela qu’un jean, depuis la culture de la matière première jusqu’à sa mise en rayon, parcourt en moyenne 12 000 kilomètres, le fait de sacrifier à la mode représente un acte coûteux pour l’environnement.  
Des casques de réalité virtuelle pour les poulets
Un universitaire propose de faire porter aux poulets (les volatiles) un casque de réalité virtuelle  pour leur faire croire qu’ils sont élevés en plein air. Il n’indique pas, semble-t-il, les bénéfices que nous pourrions tirer de ce traitement dans notre assiette. Cette idée, choquante a priori, est probablement destinée à  nous rappeler que l’univers urbain, où l’horizon est bouché de toutes parts par des murs, est concentrationnaire.
Les Français ont accordé au Front National la majorité des sièges au Parlement Européen
Ce sont les plus europhobes des députés français  qui nous représenteront pendant 5 ans au Parlement Européen, ôtant ainsi à François Hollande les derniers lambeaux de son souhait de refonder l’Europe et le dernier traité européen, de sortir les pays européens de la politique d’austérité qui leur est imposée. A l’évidence, les plus démunis ne souffrent pas encore assez: il faudrait que la France atteigne le niveau de contrainte imposé à la Grèce par la Troïka pour que ses électeurs installent au Parlement européen des députés soucieux de l’amélioration du statut social de plus de la moitié de la population.

Sylvie Delhaye S. D.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 31 Décembre 2014 - 00:18 Environnement: ce qui nous attend en 2015




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo

 
cookieassistant.com