Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
30/07/2012 - 22:44

Le scandale des écoutes continue en Grande-Bretagne

Le scandale des écoutes continue en Grande-Bretagne, un journaliste a été arrêté lundi 30 juillet par la police britannique qui le soupçonne de recel de données, dans le cadre de l'une des enquêtes déclenchées à la suite du scandale des écoutes téléphoniques à l'ex-tabloïd News of the World (NotW), a annoncé Scotland Yard.



Le scandale des écoutes continue en Grande-Bretagne
Un journaliste a été arrêté lundi 30 juillet par la police britannique qui le soupçonne de recel de données, dans le cadre de l'une des enquêtes déclenchées à la suite du scandale des écoutes téléphoniques à l'ex-tabloïd News of the World (NotW), a annoncé Scotland Yard. La police n'a pas donné le nom de ce journaliste mais selon les médias britanniques, il s'agit du principal grand reporter du Sun, Nick Parker, spécialiste des dossiers internationaux de ce tabloïd, appartenant à Rupert Murdoch comme le défunt NotW. 'Cette arrestation est liée à un complot présumé portant sur la collecte de données issues de téléphones portables volés', indique un communiqué de la police. News International, la société qui chapeaute les journaux britanniques du groupe Murdoch, n'était pas immédiatement disponible pour réagir à cette arrestation. TROIS AUTRES ENQUÊTES. Nick Parker avait déjà été arrêté en février par la police, cette fois dans le cadre d'une enquête sur le versement de pots-de-vin à des fonctionnaires. Un autre journaliste du Sun a également été arrêté pour des soupçons de recel le 19 juillet. La police a jusqu'ici interpellé huit personnes dans le cadre de l'opération Tuleta, une enquête connexe à l'opération Weeting, qui porte quant à elle directement sur le piratage des téléphones portables et qui a mené à l'arrestation de 24 personnes. Dans le cadre de cette enquête, le parquet britannique a annoncé le 24 juillet l'inculpation d'un ex-conseiller de David Cameron, Andy Coulson, et de l'ancienne 'reine des tabloïds' Rebekah Brooks, ainsi que de six autres personnes. Par ailleurs 41 personnes ont été arrêtées dans le cadre de la troisième enquête, l'opération Elveden, qui porte sur des soupçons de versement de pots-de-vin.(lemonde.fr) La police anglaise va-t-elle traquer tout les coupables jusqu'au dernier? Ne pas le faire serait bien trop français mais continuer comme cela ferait trop anglais. Cruel dilemme, appelons la reine.

Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ici

Emmanuel Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Octobre 2013 - 18:52 Fête des bergers et des traditions de Provence