Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
18/04/2011 - 11:18

Les Etats-Unis ont financé l'opposition syrienne et autres news

Arabie saoudite-Iran: la nouvelle guerre froide - Syrie: Les Etats-Unis ont financé des groupes d'opposition pendant quatre ans - L'ONU va apporter une aide humanitaire en Libye.



Les Etats-Unis ont financé l'opposition syrienne et autres news
Arabie saoudite-Iran: la nouvelle guerre froide
La rivalité politique et religieuse entre l'Arabie saoudite, pays leader de l'islam sunnite et l'Iran, fer de lance de l'Islam chiite, n'est pas vraiment une nouveauté. On pourrait même la faire remonter aussi loin que les conflits entre les arabes et les perses. La nouveauté aujourd'hui, c'est que les révolutions arabes menacent de changer la nature de l'affrontement entre la Monarchie saoudienne et la République islamique d'Iran. C'est ce qu'explique une longue analyse publiée par le Wall Street Journal sous la plume des spécialistes du Moyen-Orient Bill Spindle et Margaret Coker. Ils soulignent que l'une des conséquences les plus marquantes des révoltes populaires arabes qui se succèdent depuis cinq mois est de déboucher sur un affrontement direct entre Riyad et Téhéran pour préserver ou élargir leur sphère d'influence. «La guerre froide est une réalité», explique un officiel saoudien au Wall Street Journal. «L'Iran cherche à élargir son influence. L'instabilité des derniers mois signifie que nous n'avons pas le luxe de rester assis et de regarder les évènements se dérouler», ajoute-t-il. Le 14 mars, les troupes et les blindés saoudiens sont entrés à Bahreïn pour apporter de l'aide à la famille régnante du petit royaume confrontée à une révolte chiite. En réponse, des parlementaires iraniens ont menacé eux-aussi d'intervenir militairement.(slate)

Syrie: Les Etats-Unis ont financé des groupes d'opposition pendant quatre ans
Des câbles diplomatiques américains diffusés par le site WikiLeaks montrent que le département d'Etat a secrètement financé des groupes d'opposition syriens, rapporte ce lundi le Washington Post. Selon ces notes, Washington a fourni jusqu'à six millions de dollars depuis 2006 à un groupe d'exilés syriens pour qu'il gère une chaîne de télévision privée par satellite basée à Londres, Barada TV, et finance des activités à l'intérieur de la Syrie. Un financement commencé sous Bush, poursuivi sous Obama. Barada TV a commencé à émettre en avril 2009 mais a renforcé ses activités depuis le début du mouvement de contestation contre le régime du président Bachar al Assad il y a un mois. Les Américains ont commencé leurs versements à l'opposition syrienne sous la présidence de George W. Bush, après le gel des relations politiques entre Washington et Damas en 2005.(20minutes)

L'ONU va apporter une aide humanitaire en Libye
Les Nations unies ont conclu un accord avec le gouvernement de Moammar Kadhafi pour fournir une aide humanitaire à la Libye, notamment dans la capitale Tripoli, a annoncé lundi le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon. En visite en Hongrie, Ban Ki-moon a expliqué qu'un accord visant à "établir une présence humanitaire à Tripoli" avait été conclu dimanche par son envoyé spécial en Libye et la secrétaire générale adjointe aux Affaires humanitaires Valérie Amos. Le porte-parole du gouvernement libyen Moussa Ibrahim a précisé que l'accord prévoyait également la mise en place d'un couloir humanitaire vers Misrata, seule ville de l'ouest de la Libye tenue par les insurgés. Misrata, où vivent environ 300.000 personnes, est assiégée depuis une cinquantaine de jours par les forces de Moammar Kadhafi, qui ont lancé une nouvelle offensive contre la ville vendredi. Les insurgés tiennent leurs positions près du port, seul ouverture vers le reste du monde pour ravitailler la population. Selon le porte-parole Moussa Ibrahim, le gouvernement libyen est prêt à laisser passer une aide humanitaire jusqu'à Misrata. "L'accord prévoit la mise en place d'un passage permettant aux gens de quitter Misrata et d'acheminer une aide, de la nourriture et des médicaments", a-t-il déclaré dimanche soir. Les organisations humanitaires pourront également avoir accès à Misrata, et les services de base tels que l'électricité et l'eau seront fournis, a ajouté le porte-parole.(AP)

Source: Yahoo News

Victor Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo