Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
14/11/2014 - 23:39

Les chefs de L'Etat Islamique traduisibles devant la CPI

Les chefs de l'EI justiciables de crimes de guerre, selon l'Onu. Les chefs militaires du groupe djihadiste Etat islamique peuvent et doivent être traduits devant la justice internationale pour crimes de guerre à grande échelle dans le nord-est de la Syrie, ont estimé vendredi les enquêteurs indépendants des Nations unies.



Les chefs de l'EI justiciables de crimes de guerre, selon l'Onu. Les chefs militaires du groupe djihadiste Etat islamique peuvent et doivent être traduits devant la justice internationale pour crimes de guerre à grande échelle dans le nord-est de la Syrie, ont estimé vendredi les enquêteurs indépendants des Nations unies. Les experts appellent les grandes puissances à faire en sorte que les chefs du groupe qui fait régner la terreur à coups de décapitations, de lapidations et d'exécutions sommaires de civils et de combattants, répondent de leurs actes devant la Cour pénale internationale (CPI). "En se livrant à des massacres collectifs de combattants capturés et de civils après leurs offensives, les membres de l'EIIL (ndlr: Etat islamique en Irak et au Levant, ancien nom de l'EI) ont commis des violations flagrantes des lois humanitaires internationales et des crimes de guerre à grande échelle", dit leur rapport.(fr.reuters.com) Les têtes pensantes de l'EI sont coupables de tueries et devrait être traduit devant les tribunaux internationaux. Il faut pour cela que les occidentaux envoient des troupes au sol ou les troupes irakiennes ou kurdes mettent leurs troupe sur le terrain des terroristes en Irak afin de trouver ces chefs. 

Victor Delhaye-Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 31 Décembre 2014 - 00:18 Environnement: ce qui nous attend en 2015




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo