Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
06/08/2010 - 12:25

Londres: 16 à 24 ans de prison pour les auteurs du hold-up

Un tribunal de Londres a condamné vendredi quatre hommes à des peines de 16 à 24 ans d'emprisonnement, pour leur participation à un hold-up perpétré début août 2009 dans la joaillerie londonienne Graff Diamond où 40 millions de livres (48 millions d'euros) de bijoux ont été dérobés.



Londres: 16 à 24 ans de prison pour les auteurs du hold-up
Londres: 16 à 24 ans de prison pour les auteurs du hold-up contre une bijouterie
Un tribunal de Londres a condamné vendredi quatre hommes à des peines de 16 à 24 ans d'emprisonnement, pour leur participation à un hold-up perpétré début août 2009 dans la joaillerie londonienne Graff Diamond où 40 millions de livres (48 millions d'euros) de bijoux ont été dérobés. Le braquage était un des plus importants jamais commis en Grande-Bretagne. Deux hommes élégamment habillés et grimés étaient entrés dans la bijouterie avant de menacer le personnel à l'aide d'armes de poing. Ils s'étaient fait remettre 43 bagues, colliers, bracelets et montres avant de prendre la fuite à bord d'une BMW bleue, qu'ils avaient abandonnée quelques centaines de mètres plus loin pour monter dans un autre véhicule. Une employée avait été brièvement pris en otage. Il n'y a pas eu de blessés. Le tribunal de Woolwich a condamné à 24 ans d'emprisonnement Aman Kassaye pour enlèvement, association de malfaiteurs en vie de commettre un vol et port d'arme illégal.(AP)

Pakistan: les orages clouent au sol les hélicoptères de secours
Les orages ont empêché vendredi l'acheminement par hélicoptères de vivres et produits de première nécessité vers le nord-ouest du Pakistan touché par les inondations, a déclaré Amal Masud, une porte-parole de la cellule nationale de crise. Jeudi, les hélicoptères avaient acheminé de l'aide d'urgence et secouru 800 personnes. Aucun appareil n'a pu décoller vendredi en raison des conditions météo. Les inondations dues aux pluies de la mousson ont fait environ 1.500 morts en une semaine, principalement dans le nord-ouest du pays, et plus de quatre millions de sinistrés. Les autorités pakistanaises ont commencé jeudi à évacuer un demi-million de personnes vivant sur les rives de l'Indus dans le sud du pays pour les protéger d'une crue imminente, tandis que de nouvelles pluies venaient encore gonfler les eaux du fleuve et d'autres cours d'eau de la province du Sind. Les eaux ont englouti des maisons, des routes et détruit des ponts, coupant de nombreux villages du reste du monde. Les Nations unies estiment qu'au moins 4,2 millions de personnes étaient sinistrées, pour beaucoup dans le Pendjab (est), et que les risques d'épidémie étaient inquiétants.(AP)

Inondations: alerte rouge au Pakistan, l'Inde touchée
Le Pakistan a décrété l'alerte rouge vendredi face à l'aggravation des inondations catastrophiques qui ont gagné les terres fertiles du sud et entraîné l'évacuation d'un demi million de personnes, alors que l'Inde voisine était meurtrie à son tour. Plus de 4,5 millions de Pakistanais ont été affectés par les flots qui ont dévasté des villages entiers dans le pays depuis une semaine, a annoncé l'ONU qui se dit confrontée à des "besoins impressionnants". Les inondations ont jusqu'ici tué au moins 1.600 personnes au Pakistan, selon les Nations unies. "Les pluies de mousson continuent dans tout le Pakistan et il n'y a pas de signe qu'elles vont s'arrêter", s'est inquiétée la porte-parole du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Melissa Fleming. Les services météorologiques pakistanais ont lancé une alerte rouge face à la menace "imminente" et "extrême" d'inondations dans la province du Sind (sud), notamment dans la région agricole fertile de Katcha, le long de l'Indus. "Au moins 11 districts sont menacés d'inondations dans le Sind où plus de 500.000 personnes ont du être déplacées vers des endroits plus sûrs", selon l'ONU. Plus de 252.000 maisons pourraient avoir été endommagées ou détruites dans le nord-ouest et le centre du Pakistan, touchés avant le Sind, et il faudra des semaines avant que les centrales électriques et d'autres infrastructures fonctionnent de nouveau normalement. Selon le ministre de l'Irrigation du Sind, Jam Saifullah Dharejo, des centaines de villages ont été inondés dans la province, et le barrage de Sukker a été renforcé pour pouvoir résister aux crues. "Quelque 200.000 personnes ont été évacuées et nous forçons maintenant ceux qui ne veulent pas quitter la zone à s'en aller", a-t-il ajouté.(lepoint)

Source: Yahoo Actualités

Victor Nouioua



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69

Dimanche 12 Mars 2017 - 18:18 Dabo Ismael: Marabout voyant Clermont-Ferrand




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo