Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
27/01/2011 - 13:16

Monde: la population musulmane va croître moins vite dans le monde et autres infos

La population musulmane va croître moins vite dans le monde - La bourse du Caire plonge sur fond de manifestations - Vers un gouvernement de techniciens au Liban - Bagdad: attentat au moins 37 morts - Indonésie: rare naissance de 3 petits tigres de Sumatra - Open d'Australie: Djokovic trop fort pour Federer



Monde: la population musulmane va croître moins vite dans le monde et autres infos
La population musulmane va croître moins vite dans le monde
Le taux de natalité de la population musulmane va ralentir dans les vingt prochaines années et devrait passer de 2,2% par an entre 1990 et 2010 à 1,5% entre 2010 et 2030, selon une étude réalisée par le Centre de recherches Pew sur la religion et la vie publique, dont le siège est à Washington. Les musulmans seront 2,2 milliards en 2030, contre 1,6 milliard en 2010, et représenteront 26,4% de la population mondiale contre 23,4% actuellement. "La baisse du taux de croissance de la population musulmane est d'abord due à la chute du taux de fertilité dans nombre de pays majoritairement musulmans", précise le rapport. "Globalement, on s'attend à ce que la population musulmane croisse deux fois plus vite que le reste de la population mondiale dans les vingt prochaines années - avec un taux de 1,5% par an contre 0,7% pour les non-musulmans", ajoute l'enquête. Environ 60% des musulmans vivront en 2030 dans la zone Asie-Pacifique, 20% au Proche-Orient, 17,6% en Afrique subsaharienne, 2,7% en Europe et 0,5% aux Amériques. Le Pakistan dépassera l'Indonésie comme pays musulman le plus peuplé. En Europe, du fait de l'immigration, le nombre de musulmans augmentera d'un tiers pour atteindre 8% de la population, contre 6% actuellement. Les musulmans seront 6,9 millions en France, soit 10,3% de la population, contre 4,7 millions actuellement (7,5%). Ils seront 5,6 millions (8,2%) en Grande-Bretagne, contre 2,9 millions aujourd'hui, et 5,5 millions en Allemagne (7,1% ), contre 4,1 millions (5%). La proportion de musulmans aux Etats-Unis passera de 0,8% à 1,7%. En 2030, les musulmans seront 2,1 millions en Israël, soit 23,2% de la population - en incluant Jérusalem - contre 1,3 million (17,7%) en 2010. (Reuters)

La bourse du Caire plonge sur fond de manifestations
Les transactions ont été brièvement suspendues à la bourse du Caire jeudi à la suite de la dégringolade du marché, au troisième jour de manifestations contre le président Hosni Moubarak, au pouvoir depuis presque 30 ans. L'indice EGX30 a plongé de 6,25% dans le quart d'heure suivant l'ouverture de la bourse et avait perdu 9,93% en fin de matinée, après un recul de plus de 6,1% la veille. Il a atteint son niveau le plus bas depuis deux ans (octobre 2008). Les courtiers expliquent que les investisseurs comptaient sur la poigne de fer du gouvernement pour mettre fin aux troubles dès le milieu de la semaine mais que l'appel à une grande manifestation au Caire pour vendredi leur a fait comprendre que la situation pourrait durer. (AP)

Vers un gouvernement de techniciens au Liban
Le nouveau Premier ministre libanais, Nadjib Mikati, va former un cabinet de techniciens si les partisans de son rival Saad al Hariri rejettent son appel à faire partie du gouvernement. Riche homme d'affaires qui a le soutien du Hezbollah, Mikati a entamé jeudi des consultations en vue de former un gouvernement appelé à succéder à celui de Saad Hariri, tombé après la démission des onze ministres du Hezbollah et de ses alliés. Le choix de Nadjib Mikati est considéré comme une victoire pour le Hezbollah, qui fait pencher l'équilibre du pouvoir au Liban vers les deux alliés de l'organisation chiite, la Syrie et l'Iran. La Syrie a appelé jeudi les dirigeants politiques libanais à rejoindre ce qu'il appelle le gouvernement d'"union" que compte former Mikati. "Nous espérons qu'un gouvernement d'union nationale sera formé et que tous les partis libanais y participeront", a dit le chef de la diplomatie syrienne, Walid al Moualem, à la presse. Mikati, qui est centriste, dit vouloir gouverner par consensus et espère que les partisans de Hariri le rejoindront. S'il ne parvient pas à rallier toutes les factions à la cause de son gouvernement, Mikati dit préférer former un gouvernement de techniciens plutôt qu'un cabinet comprenant le Hezbollah et ses alliés de la coalition du "8-Mars". "Dans ce cas, je me tournerai vers les techniciens", assure-t-il. Saad Hariri, que Mikati a rencontré brièvement, mercredi, dans le cadre d'une série d'entretiens avec les anciens chefs de gouvernement, assure que son courant, le Futur, ne fera pas partie d'un gouvernement dirigé par un homme du "8-Mars" et rien ne traduit la moindre évolution de sa position. (Reuters)

Bagdad: attentat au moins 37 morts
Un attentat à la voiture piégée pendant des funérailles a fait au moins 37 morts jeudi dans un quartier à majorité chiite de Bagdad, selon les autorités. La voiture qui a explosé était garée près de la tente où étaient réunis les proches en deuil. Des responsables policiers et hospitaliers s'exprimant sous le couvert de l'anonymat ont confirmé le bilan, précisant qu'au moins trois enfants avaient été tués et que 78 autres personnes étaient blessées. Plusieurs autres voitures ont été endommagées. Un étudiant de 22 ans, Ali Kamil, qui vit près du lieu de l'attentat, a affirmé qu'il s'était rendu sur place et avait vu de jeunes gens jeter des pierres aux forces de sécurité en les accusant de ne pas fournir une protection efficace à la population. "J'ai découvert qu'un de mes amis de fac était mort avec un autre de mes amis, et j'ai vu quatre de mes amis du quartier blessés", a-t-il témoigné. D'autres attentats à la bombe contre les troupes irakiennes et un responsable de l'électricité de Bagdad ont fait trois morts dans la journée, selon des responsables policiers et hospitaliers. Près de 200 personnes ont péri dans des attentats depuis un peu plus d'une semaine en Irak, un regain de violence préoccupant après plusieurs années d'apaisement, au moment où l'armée américaine prépare son retrait de ce pays pour la fin de l'année. La violence vise surtout la communauté chiite, majoritaire en Irak, ainsi que les forces de sécurité, mettant en difficulté le Premier ministre Nouri al-Maliki et son fragile gouvernement de coalition, installé le mois dernier après des mois de tractations. (AP)

Indonésie: rare naissance de 3 petits tigres de Sumatra
Trois petits tigres de Sumatra, une espèce menacée d'extinction, sont nés au zoo de Taman Rimbo, dans l'ouest de l'Indonésie. Un quatrième tigreau est mort en voyant le jour, a précisé l'établissement jeudi. Les tigres de Sumatra sont menacés de disparaître de la surface de la Terre à cause de la déforestation accélérée, du braconnage et des combats dans la population humaine. Le Fonds mondial pour la nature (WWF) estime qu'il ne reste plus que quelque 400 individus alors qu'ils étaient un millier environ dans les années 1970. (AP)

Open d'Australie: Djokovic trop fort pour Federer
Le Serbe Novak Djokovic, tête de série n°3, s'est qualifié jeudi pour la finale de l'Open d'Australie en battant le Suisse Roger Federer, deuxième joueur mondial et tenant du titre, sur le score de 7-6 7-5 6-4 en un peu moins de trois heures. En finale, dimanche, Djokovic, vainqueur de l'épreuve en 2008 - son unique titre en Grand Chelem -, rencontrera le gagnant de l'autre demi-finale qui opposera vendredi l'Espagnol David Ferrer, n°7 et tombeur du numéro un mondial Rafael Nadal en quart de finale, au Britannique Andy Murray, n°5. Après un premier set serré perdu 7-3 au tie-break, Federer, déjà battu par le Serbe en demi-finale du dernier US Open, a repris les rênes de la rencontre pour se détacher 5-2 dans la deuxième manche. Mais, lâché par son service et avec un revers moins performant qu'à l'habitude, l'ancien numéro un mondial a laissé Djokovic gagner les cinq jeux suivants. Dans la troisième manche, le Serbe s'est détaché 4-2 mais Federer a refusé de lâcher prise et est revenu à quatre partout. Mais "Nole" était décidément trop fort jeudi. Il a de nouveau pris l'engagement de son adversaire et conclu la rencontre sur son propre service à sa troisième balle de match, d'un service gagnant. Novak Djokovic, 23 ans, disputera dimanche sa quatrième finale dans un tournoi du Grand Chelem après celle remportée à Melbourne en 2008 et celles perdues à l'US Open en 2007 devant Federer et en 2010 face à Rafael Nadal. (Reuters)

Source : Yahoo Actualités




Ryma Mendy



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo