Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
14/07/2011 - 10:31

Nouvelles de crises et de guerres

Nouvelles de crises et de guerres - 14 juillet: le vrai-faux défilé françafricain - Sarkozy convoque un conseil de sécurité à l'Élysée - Rome crise ouverte - Quatre morts dans un attentat suicide lors d'une cérémonie en mémoire d'Ahmad Karzaï.



Nouvelles de crises et de guerres
14 juillet: le vrai-faux défilé françafricain
Les commémorations du 14 juillet sont africaines. Normal. Officiellement, il n'est connu aucun survivant de la prise de la Bastille de 1789. Alors, en attendant de digérer une intervention française en Afghanistan presque-pas-tout-à-fait-achevée, la résilience porte sur les conflits mondiaux du XXe siècle. La France a essayé de payer sa dette. À grand-messe militarisée, «grandes guerres». Or, 200.000 tirailleurs sénégalais, membres de la «Force noire», se sont battus dans les forces françaises entre 1914 et 1918. Dès 1939, ce réservoir d'hommes constituait environ un quart du total des effectifs. «Grâce» à la publicité d'une célèbre marque de poudre de cacao, le tirailleur africain survivra dans l'imaginaire métropolitain. Présent sur les tables des petits-déjeuners, il sera pourtant peu invité à la table des pensionnaires. La dette contractée par l'Empire français sera cristallisée jusqu'à la sortie du film Indigènes.(Slate.fr) Les mystère de la guerre mixés a ceux de la France font un jolie mélange pour le 14 juillet, métissage?

Sarkozy convoque un conseil de sécurité à l'Élysée
Le président de la République entend redéfinir les "conditions de sécurité" des soldats après la mort de cinq d'entre eux en Afghanistan. Nicolas Sarkozy a annoncé qu'il réunirait jeudi à midi, après le traditionnel défilé du 14 Juillet sur les Champs-Élysées parisiens un conseil de sécurité à l'Élysée pour adapter les conditions de sécurité des soldats français en Afghanistan, au lendemain de l'attentat-suicide qui a tué cinq d'entre eux. Ce conseil doit permettre d'"organiser les nouvelles conditions de sécurité du travail de nos soldats dans la période de transition qui s'ouvre entre aujourd'hui et le départ des forces françaises d'Afghanistan", a indiqué le chef de l'État, précisant implicitement que le calendrier de retrait qu'il avait fixé ne changerait pas.(lepoint.fr) Il est vrais que des  hommes qui meurent lors d'une guerre change le contexte de la guerre.

Rome crise ouverte
Et maintenant l’Italie. Pour la première fois depuis l’instauration de la zone euro, les marchés prennent pour cible un des pays fondateurs de ce qui s’appelait la Communauté économique européenne et un membre du G7. D’où le choc. «La menace concerne tout le monde : la monnaie unique est le signe le plus concret de l’unité de l’Europe»,a lancé hier le chef du gouvernement, Silvio Berlusconi, appelant à l’unité des Italiens dans cette période «pas facile». Sceptiques. Même si la dette du pays est en majorité aux mains des Italiens, l’endettement excessif - 120% du PNB - explique la spéculation. Les marchés sont en outre sceptiques sur les mesures d’austérité qui n’entreront, pour la plupart, en vigueur qu’en 2013-2014, après les prochaines élections. Mais la fragilité de l’Italie est avant tout politique : un chef de gouvernement aux abois, décrédibilisé par les scandales sexuels et financiers. «Son leadership s’effondre, il n’est plus le garant politique et institutionnel de quoi que ce soit ; ni à l’intérieur du pays ni à l’extérieur», souligne Ezio Mauro, directeur du quotidien de centre gauche La Repubblica.(liberation.fr) Et que devient l'Empire Romain dans tout ca?

Quatre morts dans un attentat suicide lors d'une cérémonie en mémoire d'Ahmad Karzaï
Quatre personnes ont été tuées et 13 blessées jeudi à Kandahar (sud) dans un attentat suicide contre une mosquée où se tenait une cérémonie en mémoire d'Ahmad Wali Karzaï, frère du président afghan, assassiné mardi, a annoncé un porte-parole du ministère de l'Intérieur. Parmi les morts figure le chef du Conseil des oulémas de la province de Kandahar, le mollah Hekmatullah Hekmat, a précisé ce porte-parole, Siddiq Siddiqi. "La cérémonie était sur le point de se terminer quand cela s'est passé", a déclaré à l'AFP un témoin, Haji Afgha Lalaï, membre du Conseil provincial de Kandahar. Les insurgés talibans ont revendiqué l'assassinat d'Ahmad Wali Karzaï, personnage controversé et homme fort de la province de Kandahar, abattu à son domicile par un proche, responsable de sa sécurité, selon la police.(liberation.fr) Qui revendique cet attenta? Non ce n'est pas un appelle d'offre.

Source: Yahoo Actualités

Sylvie Delhaye




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo