Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
13/07/2010 - 20:15

Nouvelles règles pour les OGM en Europe

Les Etats membres de l'UE pourraient se voir prochainement confier le pouvoir d'interdire sans justification la culture des organismes génétiquement modifiés (OGM) sur leur sol, selon une proposition de la Commission européenne rendue publique ce mardi.



Nouvelles règles pour les OGM en Europe
OGM: la Commission européenne veut laisser les pays décider
La Commission européenne a recommandé mardi de laisser aux Etats membres de l'Union européenne la responsabilité d'autoriser ou non la culture sur leur sol d'organismes génétiquement modifiés (OGM) dont l'innocuité pour la santé et l'environnement a été scientifiquement validée par l'UE. Les gouvernements des 27 ont besoin "d'une plus grande marge de manoeuvre pour organiser la coexistence entre les cultures génétiquement modifiées et d'autres types de cultures, conventionnelles ou biologiques par exemple", a estimé le commissaire européen à la Santé et à la Politique des consommateurs, John Dalli. L'UE, a-t-il ajouté, ne devrait intervenir que si les OGM représentent un danger pour la santé ou l'environnement. A ce jour, l'UE n'a autorisé la culture que d'un type de maïs et d'une pomme de terre OGM. Mais cette approche au cas-par-cas laisse le bloc divisé entre partisans et détracteurs des OGM.(AP)

La CE propose de nouvelles règles pour les OGM en Europe
Les Etats membres de l'UE pourraient se voir prochainement confier le pouvoir d'interdire sans justification la culture des organismes génétiquement modifiés (OGM) sur leur sol, selon une proposition de la Commission européenne rendue publique ce mardi. A peine présentée, cette éventualité suscite cependant une vive opposition tant de la part de l'industrie que des groupes écologistes et une douzaine d'Etats membres sur 27 ont déjà dit qu'ils étaient contre cette forme de renationalisation. Plusieurs d'entre eux considèrent que l'exécutif cherche à désarmer par ce biais l'opposition aux OGM sur le continent et à faciliter leur approbation en offrant aux Etats une plus grande flexibilité nationale, ce dont se défend le commissaire européen en charge du dossier, le Maltais John Dalli.(reuters)

L'UE donne son feu vert à l'entrée de l'Estonie dans la zone euro
Les ministres des Finances de l'Union européenne ont donné mardi leur accord définitif à l'entrée de l'Estonie dans la zone euro. Le petit Etat balte, membre de l'UE depuis 2004, pourra devenir le 17e pays à adopter la devise européenne le 1er janvier 2011. Le taux de change officiel a été fixé à un euro pour 15,6466 couronnes estoniennes. Les Estoniens considèrent qu'échanger leur couronne contre l'euro encouragera l'investissement étranger dans le pays qui a connu l'an passé une croissance en baisse de 14,1%. L'euro sera "très important pour ramener notre économie sur les rails", a estimé le ministre estonien des Finances Jurgen Ligi. Il a salué la décision de l'Union européenne en remettant à ses homologues des pièces d'euro de l'Estonie en chocolat.(AP)

Feu vert définitif pour l'adoption de l'euro par l'Estonie en 2011
L'Estonie a obtenu mardi 13 juillet l'accord final des ministres des finances européens pour adopter l'euro le 1er janvier 2011 et s'est vu fixer un taux de conversion définitif de sa monnaie. Un euro vaudra 15,6466 couronnes estoniennes lors du passage.  Il s'agissait de la dernière étape validant l'élargissement de la zone euro à l'Estonie. Auparavant, les dirigeants européens avaient déjà entériné un avis en ce sens donné par leurs ministres des finances. Ce nouvel élargissement avait aussi reçu le feu vert du Parlement européen. L'Estonie, située à l'extrême nord-est de l'Union européenne, à laquelle elle a adhéré en 2004 après sa séparation de l'URSS en 1991, deviendra le 17e pays à adopter la devise européenne. Ce sera le premier pays balte et le troisième pays ex-communiste, après la Slovaquie et la Slovénie, à entrer dans la zone euro. Les derniers pays à avoir rejoint l'union monétaire sont la Slovénie en 2007, Chypre et Malte en 2008 et la Slovaquie en 2009.(lemonde)

Source: Yahoo Actualités

Victor Nouioua



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 28 Septembre 2017 - 17:03 Dabo Ismael: Marabout voyant Clermont-Ferrand

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69