Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
25/04/2012 - 21:24

Paris menace d’intervenir en Syrie

Revue de presse monde du 25 avril 2012

Paris menace d’intervenir en Syrie - Le Mali se dote d'un gouvernement - Angela Merkel serait tentée par des élections anticipées - Violences en Syrie, Paris menace d'un recours à la force.



Paris menace d’intervenir en Syrie
Violences en Syrie, Paris menace d'un recours à la force
La France et ses alliés envisagent un recours à la force si la médiation de l'Onu vient à échouer en Syrie, a dit mercredi le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé. Plus de dix jours après l'annonce de l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu, les violences se poursuivent dans plusieurs villes de Syrie où la répression depuis un an des manifestations antigouvernementales a fait plus de 9.000 morts selon l'Onu. "Ça ne peut pas durer indéfiniment. Nous souhaitons que les observateurs en nombre suffisant, au moins 300 (...) puissent se déployer dans les meilleurs délais", "dans la quinzaine", a dit Alain Juppé, à la presse à l'issue d'une rencontre à Paris avec des représentants de l'opposition syrienne. Le rapport de l'envoyé spécial de l'Onu et de la Ligue arabe pour la Syrie, Kofi Annan, devant le Conseil de sécurité de l'Onu, le 5 mai, sera "le moment de vérité", a souligné le chef de la diplomatie française.(fr.reuters.com) Nous devons quand même nous demander d'où vient cette révolution, même si la violence n'est pas une bonne chose.

Le Mali se dote d'un gouvernement
Les dirigeants par intérim du Mali ont formé mercredi le premier gouvernement de l'après-coup d'Etat du 22 mars, chargé de rétablir la stabilité politique et de permettre à l'armée malienne et aux pays de la région de résoudre la crise dans laquelle le pays a plongé depuis que le Nord est passé sous la domination des rebelles touaregs. Les militaires qui ont pris le pouvoir détiennent les trois ministères chargés de la sécurité, en vertu d'un décret signé par le Premier ministre et le président par intérim, qui a été lu à la télévision nationale. Le reste du gouvernement se compose de civils, essentiellement des technocrates et des Maliens qui vivaient à l'étranger lors de la présidence d'Amadou Toumani Touré, que l'armée a chassé du pouvoir. Le Front uni pour la sauvegarde de la démocratie et de la république (FDR), qui rassemble une cinquantaine de formations politiques et d'organisations de la société civile, a déclaré ne pas avoir été consulté sur la formation de ce gouvernement.(fr.reuters.com) Le véritable problème est l'intégrisme islamiste qui se propage dans le nord.

Angela Merkel serait tentée par des élections anticipées
Déçue par ses alliés libéraux, la chancelière serait prête à saborder sa coalition pour sauver son propre pouvoir. Le scénario est devenu tellement plausible que la rumeur d'élections législatives anticipées s'est solidement installée outre-Rhin. Le très influent quotidien populaire Bild fut le premier à en faire état cette semaine, avant que la thèse soit reprise par tous les médias: lassée par les disputes permanentes avec ses partenaires libéraux du FDP, et frustrée par leurs défaites successives aux élections régionales, Angela Merkel serait sur le point de saborder sa coalition de centre droit. Ce serait devenu pour la chancelière une question de survie politique. La coalition noir-jaune (CDU-FDP) n'a aucune chance de se maintenir à la tête du Schleswig-Holstein, à l'issue des élections régionales prévues dans ce Land le 6 mai. En Rhénanie-du-Nord-Westphalie (NRW), le Land le plus peuplé d'Allemagne, où une autre défaite se profile pour Merkel le 13 mai, le FDP pourrait ne pas atteindre la barre des 5 % pour siéger au Landtag. Depuis deux ans, les libéraux ont été balayés de la carte politique régionale allemande, enchaînant les revers électoraux à chaque nouveau scrutin. Sur le plan national, cela fait des mois que les sondages n'accordent pas la moindre chance à la coalition de centre droit de la chancelière d'être reconduite à l'issue des législatives de septembre 2013. Pis, le score du FDP pourrait lui interdire de siéger au Bundestag.(lefigaro.fr) Un acte de haute trahison envers ses alliés.

Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ici

Emmanuel Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Octobre 2013 - 18:52 Fête des bergers et des traditions de Provence




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo