Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
05/06/2012 - 23:21

Sommet Europe Russie

Revue de presse Europe du 4 juin 2012

Sommet Europe Russie - Grande-Bretagne - Le prince Philip hospitalisé en plein jubilé - Poutine veut coopérer avec l'UE, inflexible sur la Syrie - Grèce : les maux de la crise.



Sommet Europe Russie
Grande-Bretagne - Le prince Philip hospitalisé en plein jubilé
L'époux de la reine Élisabeth II, âgé de 91 ans, a été pris en charge par "mesure de précaution", suite à une infection de la vessie. Le prince Philip a été hospitalisé lundi après-midi à Londres, au troisième jour des célébrations du jubilé de diamant de son épouse, la reine Élisabeth, pour une infection de la vessie, a annoncé le palais de Buckingham. Le duc d'Edimbourg, qui va fêter dimanche prochain ses 91 ans, a été hospitalisé "par mesure de précaution après avoir développé une infection de la vessie qui est en cours de traitement", a précisé le palais dans un communiqué. Il doit "rester en observation quelques jours" à l'hôpital et il est, "de manière fort compréhensible, très déçu de rater le concert organisé dans la soirée pour le jubilé et les cérémonies prévues demain", a ajouté Buckingham. Un porte-parole du palais a toutefois précisé que la reine assisterait comme prévu à ce concert.(lepoint.fr) Une reine se doit de faire son devoir envers et contre tout.

Poutine veut coopérer avec l'UE, inflexible sur la Syrie
Le président russe Vladimir Poutine a poussé lundi les dirigeants de l'Union européenne à accélérer la levée des visas pour ses ressortissants tout en faisant preuve de fermeté sur la question syrienne et sur les droits de l'homme. Vladimir Poutine participait à son premier sommet UE-Russie, organisé en banlieue de Saint-Pétersbourg, depuis son entrée en fonction le 7 mai dernier. Les intérêts de la Russie et de l'Union européenne sont étroitement liés, l'UE dépendant fortement des exportations énergétiques russes, mais l'approvisionnement énergétique, l'accès au marché et les droits de l'homme font l'objet de dissensions. Alors que la Russie doit rejoindre cette année l'Organisation mondiale du commerce (OMC), le président russe a tenu à rassurer ses partenaires européens sur sa détermination à renforcer les relations commerciales avec l'Union, appelant à un mouvement solide pour un pacte régissant les liens entre voisins du même continent. "Nous avons une bonne occasion de définir nos objectifs stratégiques (...) et de jeter les bases d'un plan de coopération à long terme", a déclaré le président russe lors d'une conférence de presse dans le palais Constantin, en périphérie de Saint-Pétersbourg.(fr.reuters.com) Si tout les pays ont peur les uns des autres le monde ne peut plus tourner rond.

Grèce : les maux de la crise
Suicides en forte augmentation, dépressions, angoisses, nouvelles addictions..., la crise fait des ravages dans la tête des Grecs. "Je sens mes patients beaucoup plus tendus, plus stressés. Leurs revenus baissent. Les gens sont plus énervés dans les relations de voisinage, du quotidien. Ceux qui travaillent sont très angoissés et présentent de nombreuses tensions musculo-squelettiques", confie Dimitri, un ostéopathe athénien. "Avant, la moitié de mes patients venaient pour des traitements de bien-être et d'entretien. Maintenant, beaucoup arrivent en crise aiguë. Ils ont le dos bloqué ou ne peuvent plus marcher." Pour lui, pas de doute : l'interminable crise de la dette, son cortège de mesures d'austérité et la récession qui s'aggrave laissent des empreintes profondes sur les corps. "Souvent, ils ne comprennent pas pourquoi ils sont dans cet état et me disent qu'ils n'ont pas fait de faux mouvement ni porté de lourde charge", continue l'ostéopathe. "Puis, dans la conversation, j'apprends qu'ils risquent de perdre leur travail, que leur fils a vu son salaire réduit de moitié et qu'il ne peut plus payer son loyer." Alors que le monde financier est suspendu aux mesures d'austérité, aux verdicts de la troïka et des agences de notation ou à la position des banques créancières, la crise de la dette et son lot de difficultés quotidiennes font des ravages dans la tête des Grecs. Une augmentation des dépressions et des suicides l'atteste.(lepoint.fr) Nous pourrions écrire un livre sur cette crise en Grèce.

Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ici

Emmanuel Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Octobre 2013 - 18:52 Fête des bergers et des traditions de Provence