Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
27/04/2012 - 23:04

Standard & Poor's dégrade l'Espagne

Revue de presse Europe du 27 Avril 2012

Standard & Poor's dégrade l'Espagne - Les divisions de la rébellion menacent le soulèvement en Syrie - Des médecins s'interrogent sur les soins apportés à Ioulia Timochenko - Standard & Poor's abaisse de deux crans la note de l'Espagne.



Standard & Poor's dégrade l'Espagne
Les divisions de la rébellion menacent le soulèvement en Syrie
Vêtus de jeans en lambeaux et fumant en silence leurs cigarettes devant des coupes de glace, Moustafa et ses trois hommes ne paraissent pas vraiment à leur place dans ce café branché du sud-est de la Turquie. Leur champ de bataille se trouve de l'autre côté de la frontière, en Syrie, où ces rebelles tentent de renverser par les armes le régime de Bachar al Assad. Comme beaucoup d'autres insurgés, ils manquent d'argent et d'armes et ils sont venus en chercher en Turquie. "Quand il s'agit de trouver des armes, chaque groupe sait qu'il doit se débrouiller tout seul", dit ce gaillard de 25 ans à la barbe mal soignée. Officiellement, Moustafa et ses hommes combattent au sein de l'Armée syrienne libre (ASL) mais cette dernière, dépourvue de reconnaissance internationale et de financement direct étranger, n'est généralement rien d'autre qu'une étiquette sous laquelle une multitude de groupes armés cherchent à se financer. La concurrence entre eux est parfois si exacerbée qu'ils finissent par tourner leurs armes les uns contre les autres.(fr.reuters.com) Rien ne sert de frapper son frère, même si l'Histoire de Rome nous fait penser le contraire.

Des médecins s'interrogent sur les soins apportés à Ioulia Timochenko
Les médecins allemands invités à soigner l'opposante Ioulia Timochenko en Ukraine ont lancé un appel, vendredi 27 avril, au président ukrainien pour que l'ex-première ministre soit traitée en Allemagne. 'J'en appelle au président ukrainien : soyez un président capable d'humanité et laissez-la voyager en Europe afin qu'elle se fasse soigner', a déclaré Karl Max Einhäupl, directeur du centre hospitalo-universitaire berlinois de la Charité, lors d'une conférence de presse. 'La Charité est toujours prête à prendre en charge Mme Timochenko et à conduire, ici, dans cet hôpital, un traitement adéquat', a également déclaré M. Einhäupl. Lors d'une conférence de presse gouvernementale, qui se tenait simultanément à Berlin, le porte-parole de la chancelière Angela Merkel, Steffen Seibert, a déclaré que 'le gouvernement fédéral mettra en oeuvre tous les moyens en sa possession pour que Mme Timochenko bénéficie enfin d'un traitement approprié et en profondeur'. 'De ce que nous savons de l'état de Mme Timochenko, il est clair qu'il n'est pas possible de jouer la montre', a déclaré M. Seibert, à l'adresse des autorités ukrainiennes. 'Les Etats membres de l'Europe sont à l'unisson pour constater qu'il y a des atteintes importantes à l'Etat de droit en Ukraine, un déficit démocratique, et que cela doit changer si l'Ukraine veut se rapprocher de l'UE', a-t-il également dit.(lemonde.fr) Le rôle d'un médecin est bien de s'interroger sur l'état de santé de ses patient potentiel on ne peut donc qu'encourager ces médecins.

Standard & Poor's abaisse de deux crans la note de l'Espagne
L'agence d'évaluation financière américaine Standard & Poor's (S&P) a abaissé jeudi 26 avril de deux crans, après l'avoir déjà fait en janvier, la note de solvabilité financière de l'Espagne, de A à BBB+, s'inquiétant de la récession qui complique ses objectifs budgétaires. Cette décision relègue Madrid dans la catégorie des émetteurs de qualité moyenne, en mesure de faire face à leurs obligations de manière adéquate. La perspective associée à la nouvelle note de l'Espagne est 'négative', ce qui signifie que l'agence envisage la possibilité d'un nouvel abaissement. 'Dans un environnement de contraction économique, et contrairement à nos prévisions précédentes, nous pensons que la trajectoire des finances publiques de l'Espagne va probablement se détériorer', écrit l'agence dans un communiqué. INQUIÉTUDES SUR LE SECTEUR BANCAIRE. Le pays, quatrième économie de la zone euro, a renoué au premier trimestre avec la récession, deux ans à peine après en être sorti, avec un produit intérieur brut (PIB) qui aurait reculé de 0,4 %, selon la Banque d'Espagne. Cela complique le strict programme budgétaire auquel il s'est engagé, promettant de réduire le déficit public de 8,51 % du PIB en 2011 à 5,3 % en 2012 et 3 % en 2013.(lemonde.fr) Même pas mal à l'Europe.

Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ici

Emmanuel Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Octobre 2013 - 18:52 Fête des bergers et des traditions de Provence