Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
14/06/2012 - 20:25

Syrie: la nouvelle bataille

Revue de presse Monde du 14 juin 2012

Syrie: la nouvelle bataille - RPT-Suu Kyi indisposée au cours d'une conférence de presse - Syrie: pour Human Rights Watch, Thalès pourrait se rendre complice de crimes contre l'humanité - Crise de l'euro : le ton monte entre l'Allemagne et la France.



Syrie: la nouvelle bataille
RPT-Suu Kyi indisposée au cours d'une conférence de presse
L'opposante birmane Aung San Suu Kyi, arrivée la veille au soir en Suisse au début d'un périple européen, a dû interrompre jeudi sa conférence de presse à Berne après avoir été prise d'un malaise. "Je suis vraiment désolée", a déclaré la lauréate du prix Nobel de la paix après avoir été prise de vomissements. Elle s'était auparavant plainte de fatigue et du décalage horaire du au voyage en avion. Lors de la conférence de presse, interrompue au bout d'un quart d'heure, le ministre suisse des Affaires étrangères, Didier Burkhalter, a annoncé que Berne levait ses sanctions à l'encontre de la Birmanie à l'exception de ce qui touche aux questions d'armement. On ignore si l'opposante, dont c'est le premier voyage en Europe depuis près d'un quart de siècle, assistera au dîner offert en son honneur par le gouvernement suisse en présence notamment de la présidente Evelyn Widmer-Schlumpf. Aung San Suu Kyi est attendue ensuite en Norvège, en Grande-Bretagne, en Irlande et en France, où elle sera du 26 au 29 juin à l'invitation du président François Hollande.(fr.reuters.com) Aung San Suu Kyi n'est plus opposante voyons.

Syrie: pour Human Rights Watch, Thalès pourrait se rendre complice de crimes contre l'humanité
Après la signature d'un contrat entre Thalès et le géant de l'armement russe Rosoboronexport , Jean-Marie Fardeau, président de Human Rights Watch France met en garde l'Etat contre une éventuelle complicité de crimes contre l'humanité. La Syrie est le plus gros importateur d'armements russes au Proche Orient. Un contrat a été conclu entre Thalès et la société d'armement Rosoboronexport pour équiper des chars russes lors du salon Eurosatory, "Le Bourget" de l'armement terrestre, qui s'est ouvert lundi à Villepinte. Jean-Marie Fardeau, président France de Human Rights Watch (HRW), a expliqué a l'Express pourquoi il juge ce contrat politiquement inacceptable. Quelle est la position de Human Rights Watch au sujet de ce contrat ? Le problème de base est que Rosoboronexport est un gros conglomérat russe et qu'il figure parmi les principaux exportateurs d'armes à destination de la Syrie. Au premier jour du salon Eurosatory, Thales a signé un contrat avec Rosoboronexport, pour équiper les chars russes de caméras thermiques.(l'express.fr) C'est effectivement possible.

Crise de l'euro : le ton monte entre l'Allemagne et la France
Le Premier ministre français et la chancelière allemande se sont opposés jeudi sur les réponses à apporter à la crise européenne. Jean-Marc Ayrault a invité, jeudi, à ne pas "se laisser aller à des formules simplistes", en réponse à la chancelière allemande, Angela Merkel, qui a prévenu que Berlin ne pouvait se satisfaire de "solutions de facilité", de "la médiocrité" comme recettes face à la crise. "La situation de l'Europe est suffisamment critique pour ne pas se laisser aller à des formules simplistes. Il faut prendre les choses avec sérieux et courage", a dit à la presse M. Ayrault lors d'un déplacement à Angers. "Aujourd'hui, il y a un danger pour l'avenir de la zone euro. Les 28 et 29 juin, il y a un sommet qui doit être un succès. Ça veut dire qu'il faut discuter et la discussion est loin d'être terminée", a-t-il ajouté, alors que Paris et Berlin continuent de s'opposer sur les initiatives à prendre en matière de croissance pour compléter le traité budgétaire. Dans un discours jeudi au Bundestag, chambre basse du Parlement, consacré au prochain sommet du G20 au Mexique, Angela Merkel s'est dite consciente du fait que, "une fois de plus, tous les yeux seront rivés sur l'Allemagne". Mais ses "forces" "ne sont pas illimitées", a-t-elle prévenu.(lepoint.fr) Tout le monde s'y attendait.

Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ici

Emmanuel Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Octobre 2013 - 18:52 Fête des bergers et des traditions de Provence




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo

 
cookieassistant.com