Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
08/12/2011 - 18:28

The crazy thing called the world

the crazy thing called the world - L’Europe fédérale, maintenant! - Législatives en Russie: Poutine accuse Hillary Clinton d'encourager les manifestants - Pas d'avancée sur le bouclier antimissile entre Otan et Russie?



The crazy thing called the world
L’Europe fédérale, maintenant!
Les dirigeants nationaux, mais aussi les citoyens, doivent en prendre la mesure. Car en la matière, il est à craindre que le train de l'histoire n'attendra pas...Les événements de ces derniers mois permettent de douter sérieusement de la capacité des dirigeants nationaux, soucieux de leur réélection, à comprendre ce qui est en jeu. Jamais le destin de l'Europe et sa place dans l'économie mondiale n'auront été autant liés à la vision -ou l'absence de vision- de ses responsables politiques, au premier rang desquels «Merkozy». Si cette crise de la dette publique a des causes et des conséquences économiques, il s'agit avant tout d'une crise du politique, une crise du leadership en Europe. Des politiques incapables de s'entendre et de décider. Ce que sanctionnent les marchés -qui portent certes une lourde responsabilité dans la propagation de cette crise, mais qui volontairement ou non, se révèlent être une force inattendue d'intégration (ou, selon l'issue de cette crise, de désintégration?)- c'est avant tout l'incapacité des politiques à s'entendre et à décider.(slate.fr) Cette "crise de la dette publique" est-elle le terroriste qui a répandu l'agent pathogène de la crise du politique?

Législatives en Russie: Poutine accuse Hillary Clinton d'encourager les manifestants
Vladimir Poutine a vivement critiqué jeudi Hillary Rodham Clinton, accusant la secrétaire d'Etat américaine d'avoir encouragé et soutenu les manifestants descendus dans les rues pour dénoncer des fraudes massives lors des législatives de dimanche. Le Premier ministre russe, dont le parti Russie unie est donné vainqueur du scrutin, a lancé une mise en garde contre un renforcement de la répression. En dénonçant des élections entachées de fraudes, Mme Clinton a "donné un signal" clair aux opposants au pouvoir, a estimé Vladimir Poutine lors d'une intervention diffusée à la télévision. "Ils ont entendu ce signal et avec le soutien du Département d'Etat américain, commencé leur travail", a ajouté celui qui briguera un troisième mandat à la tête de la Russie à la présidentielle de mars prochain après avoir tenu les rênes du pays entre 2000 et 2008. La secrétaire d'Etat américaine a critiqué à plusieurs reprises les législatives de dimanche, déclarant notamment que "les électeurs russes méritaient une enquête complète pour fraudes électorales et manipulations".(ap.org) Les Etats-Unis d'Amérique vont trop loin dans leurs projets ultra-impérialistes: s'attaquer à d'anciennes colonies du bloc Ouest du temps de la guerre froide et à d'autre pays qui peuvent avoir un impact négatif sur leurs projets est une chose. Mais de là à s'attaquer à la Fédération de Russie il ne faut quand-même pas abuser des bonnes choses. De plus, les dires de Mme la secrétaire d'Etas américaine Hillary Clinton se sont répétés tels de multiples appels à la violence.

Pas d'avancée sur le bouclier antimissile entre Otan et Russie
La Russie a averti jeudi qu'il ne restait plus beaucoup de temps pour conclure avec l'Otan un accord sur la question des défenses antimissiles, les deux parties n'étant pas parvenues à surmonter leurs divergences sur le projet de bouclier américain en Europe. "Nous n'avons pas encore trouvé de terrain d'entente", a reconnu devant la presse le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, après les entretiens qu'ont eus à Bruxelles les ministres des Affaires étrangères de l'Otan avec leur homologue russe, Sergueï Lavrov. "Nous convenons tous qu'il est important de continuer à discuter, afin d'écouter les inquiétudes des uns et des autres", a-t-il ajouté. "Si nous parvenons à nous entendre sur ce sujet, notre relation en sortira grandie". L'Otan, a continué Rasmussen, espère toujours trouver les grandes lignes d'un accord avec la Russie avant le sommet de l'Otan prévu en mai prochain à Chicago. ,Lavrov, de son côté, a estimé que les deux parties avaient eu des discussions "utiles" à Bruxelles.(fr.reuters.com)Pourquoi l'Otan et les Etats-Unis tiennent tant à ce bouclier anti-missile? Pourtant il n'ya aucune tension conflictuelle entre les deux parties, peut-être est-ce un nouvel élan d'impérialisme...

Source: Yahoo actualités

Emmanuel Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo

 
cookieassistant.com