Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
09/06/2007 - 19:52

USA: l'US Army décapitée pour l'IRAK


Le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, a annoncé vendredi qu'il ne reconduirait pas dans ses fonctions le chef d'état-major inter- armées, le général Peter Pace, par crainte d'une nouvelle controverse sur l'Irak au Congrès.
Le général Pace, 61 ans, occupait depuis 2005 son poste, le plus élevé au sein de l'armée américaine. Il était proche du précédent secrétaire à la Défense, Donald Rumsfeld, figure d'une impopulaire guerre en Irak et contraint à la démission en novembre 2007.



Auparavant, il avait occupé la fonction de chef d'état-major interarmées adjoint de 2001 à 2005. Au cours des six dernières années, il a été au coeur des décisions sur les guerres en Afghanistan et en Irak.
Dans un communiqué publié vendredi soir par la Maison Blanche, le président américain George W. Bush indique approuver la recommandation de M. Gates de nommer l'amiral Michael Mullen, actuellement chef des opérations navales, pour remplacer le général Pace fin septembre.
Lors d'une conférence de presse au Pentagone, M. Gates a qualifié l'amiral Mullen de "penseur stratégique très intelligent". "Il a une vision étendue des besoins et des exigences des forces armées et de la Nation", a-t-il dit.
M. Gates a également décidé de remplacer le chef d'état-major interarmées adjoint, l'amiral Edmund Giambastiani, qui part à la retraite, par le général James Cartwright, actuellement à la tête du Commandement stratégique de l'armée américaine. Cette recommandation a également été acceptée par M. Bush.
Le secrétaire à la Défense a expliqué que le processus de renouvellement du général Pace à son poste se serait heurté à une vive opposition au Congrès, désormais contrôlé par les démocrates, et qu'il avait décidé en conséquence de ne pas le reconduire comme chef d'état-major interarmées.
"J'avais l'intention au début de mes fonctions de recommander au président (Bush) de renouveler le général Pace à son poste pour une nouvelle période de deux ans. Toutefois, après des consultations pendant des semaines avec des sénateurs républicains et démocrates, je suis arrivé à la conclusion que parce que le général Pace a été chef d'état-major interarmées adjoint et chef d'état major interarmées pendant les six dernières années, le processus de confirmation se serait focalisé davantage sur le passé que sur l'avenir", a dit M. Gates.
"Il y avait véritablement une possibilité que le processus soit plutôt controversé", a-t-il souligné, ajoutant qu'il préférait éviter cette situation dans l'intérêt des Etats-Unis, alors que la majorité de l'opinion publique américaine désapprouve la guerre en Irak.
M. Gates a assuré que cette décision n'avait rien à voir avec la manière dont le général Pace avait supervisé les opérations en Irak.
"Le président Bush est reconnaissant du long et remarquable service rendu au pays par le général Pace", a réagi de son côté un porte-parole de la Maison Blanche, Gordon Johndroe.
M. Gates "a informé le président il y a un peu plus de deux semaines que les consultations (avec le Congrès) ne s'étaient pas bien passées", a-t-il ajouté.
Le général Pace a toujours soutenu publiquement les décisions, parfois controversées, de Donald Rumsfeld, accusé d'être responsable des erreurs commises en Irak alors qu'il était à la tête du Pentagone.
Le départ de Peter Pace avait été évoqué dans les médias fin 2006 au moment de la démission de M. Rumsfeld et du remplacement d'autres généraux impliqués dans le fiasco irakien, le général John Abizaid, alors plus haut responsable militaire américain au Moyen-Orient, et le général George Casey, alors à la tête du contingent américain en Irak.

Source: MSN NEWS


H.V/Source Web



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 2 Février 2010 - 23:19 Conditons d'Utilisation des Blogs Editoweb




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo