Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
08/01/2015 - 21:05

Un nouvel antibiotique contre les bactéries résistantes

Une équipe universitaire américaine est en train de mettre au point un antibiotique capable de lutter contre des bactéries sans provoquer leur résistance. Le médicament, en phase de test sur les souris, n'a généré aucune résistance et, jusqu'à présent, aucun effet secondaire. Les tests sur l'Homme devraient débuter dans deux ans. Voilà qui donne raison à tous ceux qui croient en le progrès scientifique et technique.



Un nouvel antibiotique contre les bactéries résistantes
Le médicament, nommé Teixobactin, est capable de soigner les diarrhées mais également des tuberculoses et des septicémies qui ne peuvent plus être guéries, les bactéries responsables de ces maladies ayant développé des résistances aux antibiotiques actuels.
La tuberculose est l’une des maladies dues à un agent infectieux unique les plus meurtrières au monde; elle se situe en seconde position juste après le VIH/sida. La tuberculose est l’une des maladies dues à un agent infectieux unique les plus meurtrières au monde; elle se situe en seconde position juste après le VIH/sida. En 2013, 9 millions de personnes ont développé la tuberculose et 1,5 million en sont mortes. Plus de 95% des décès par tuberculose se produisent dans les pays à revenu faible et intermédiaire, et la maladie est l’une des cinq principales causes de décès chez les femmes âgées de 15 à 44 ans.
La classification des états septiques en 3 catégories remonte à 1992 et demeure actuellement valide. On peut aussi rajouter une première catégorie, appelée syndrome de réponse inflammatoire systémique. Les différents états septiques sont ainsi par ordre de gravité croissante : le syndrome de réponse inflammatoire, le sepsis non compliqué, le sepsis grave avec dysfonction aiguë d'un ou de plusieurs organes, le choc septique : sepsis grave avec hypotension artérielle réfractaire à un remplissage adéquat. Le pronostic est très différent pour chacun d'entre eux. Ainsi la mortalité au 28e jour est de 10-15 % dans le sepsis non compliqué, de 20-30 % dans le sepsis grave et de 40-50 % dans le choc septique.

 

Sylvie Delhaye S. D.






Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo