Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Facebook
Twitter
Rss
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Commerces et services
29/09/2016 - 23:00

PRP Genève, plasma riche en plaquette

Le plasma riche en plaquette est aussi efficace pour la calvitie ! Sachez en plus en découvrant l'interview du docteur Grept Locher.



La doctoresse Sandrine Grept Locher nous a de nouveau fait le plaisir de répondre à des questions venue par nos lecteurs suite à notre dernier interview parlant du plasma riche en plaquette : http://www.editoweb.eu/Plasma-riche-en-plaquettes_a29802.html Nos lecteurs et lectrices se sont demandées si c'était vraiment efficace pour la calvitie comme c'est souvent dit sur Internet. Voici donc une nouvelle interview : Le plasma riche en plaquette pour la calvitie ?
Editoweb : Bonjour doctoresse Grept Locher alors parlons peut être d'abord de la perte de cheveux. Qu'est ce que la calvitie ?
Doctoresse Grept Locher : L'alopécie ou la calvitie est le terme médical pour désigner le chute des cheveux, partielle ou totale, temporaire ou définitive. La cause est souvent un trouble du renouvellement ou de la croissance capillaire. Ce sont surtout les hommes qui en sont affectés. Cependant, il arrive que des femmes en souffrent. Certaines calvities ont pour origine des infections du cuir chevelu :
  • Psoriasis.
  • Eczéma.
  • Dermatite.
D'autres chutes de cheveux font suite à un choc nerveux ou à une opération chirurgicale ou à une maladie chronique tel le diabète. Les maladies infectieuses ou les troubles hormonaux provoquent aussi des calvities.
Editoweb : Quels sont les symptômes de la calvitie ?
Doctoresse Grept Locher : L'âge de la calvitie peut commencer très tôt, vers 25 ans. La perte des cheveux s'amorce sur le sommet du crâne, puis sur le front qui se dégarnit sur les côtés. Puis, c'est l'occiput qui se dégarnit. Les cheveux perdus sont parfois remplacés par un duvet qui disparaît à son tour pour laisser la peau lisse. Les premiers signes peuvent être des pellicules en masse que l'on appelle Pityriasis ou un cuir chevelu qui démange. Parfois, la chute ne se produit pas de manière uniforme et progressive, elle apparaît par plaques rondes et glabres.Les causes de la calvitie peuvent provenir de l’hérédité. Plusieurs recherches montrent que chez l'homme, il s'agit d'un phénomène congénital ou hormonal. En 2016, il existe des traitements pour traiter les calvities dont l'injection de Plasma riche en plaquettes et je vous confirme que c'est efficace. En fait avant d'en arriver à la greffe de cheveux les injections de PRP restent une solution à envisager.
Editoweb : Dîtes-nous en plus, comment cela marche ?
Doctoresse Grept Locher : Le PRP est produit grâce à une prise de sang du patient au niveau du pli de son coude. Ce sang est centrifugé en laboratoire à 3400 tours/mn, il devient alors un gel. De cette façon, on peut séparer le plasma. Ce dernier est une réserve de protéines bio actives et porte des propriétés qui régénèrent les tissus. Ce plasma riche en plaquette est donc utilisé pour les personnes souffrant de calvitie. Le traitement se réalise à mon cabinet médical au chemin de Rieu 18 à Genève avec des injections de cellules vivantes dans le cuir chevelu à l'aide d'un pistolet médical spécialement étudié pour cela. La technique relève de la mésothérapie. Le geste est léger et presque indolore. La séance dure une trentaine de minutes. Les injections peuvent concerner les zones glabres ou l'ensemble du cuir chevelu.
Editoweb : Combien de séances pour obtenir un résultat ?
Doctoresse Grept Locher : Dès la 2ème séance, la qualité des cheveux est visible. Ils sont plus doux et plus denses. La chute de cheveux est déjà enraillée. Je préconise de réaliser quatre séances par mois. Puis quand la chute des cheveux est stabilisée, il faudra refaire 1 à 2 séances d’entretien par an selon l'évolution de la calvitie. Les patients commencent à retrouver leurs cheveux au bout de trois mois de traitement.
Editoweb : Quels sont les effets secondaires du PRP ?
Doctoresse Grept Locher : Certains patients présentent des rougeurs après la séance d'injection. Cependant comme le PRP est autologue, l'organisme l'accepte facilement. A la fin de notre entretien la doctoresse Grept Locher nous précise que beaucoup de patients hommes ou femmes font souvent l'amalgame entre les prestations de médecine esthétique existantes. Une prochaine interview expliquant les différences entre le laser médical, le soft lifting, la toxine botulique et l'acide hyaluronique est ainsi planifiée pour dans quelques jours.

En savoir plus : http://www.sgl-esthetique.ch/plaquettes-PRP-geneve.php
Francesco Andreiuolo






Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc



Mode Soldes


pub


Suivez-nous
dans Google Actualités
et Bing Actualités
et publiez-y vos infos
professionnelles en temps réel:

Plus d'infos au 06 89 27 18 24
ou editoweb@gmail.com

Partageons sur FacebooK
Sport: football


 
Mobile
Dailymotion
Facebook
Skype
Twitter
Yahoo! Buzz
LinkedIn

cookieassistant.com