Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Communisme en Europe centrale et orientale (anciennes Républiques socialistes)

C'est une véritable hécatombe pour la gauche tchèque et pour le Parti Communiste de Bohême et Moravie (KSČM). Ce qui ressort des élections législatives est assez inquiétant pour ce pays d'Europe centrale - article et traduction Nico Maury


La gauche laminée en République Tchèque
L’ANO 2011 (Action des citoyens mécontents) du milliardaire tchèque Andrej Babiš (Premier vice-président du gouvernement et ministre des Finances sortant) a remporté les élections législatives de samedi avec 29,64% des suffrages et 78 sièges (+31). En 2013, l'ANO 2011 remportait 18,65 % des voix et la seconde place.

Le Parti démocratique civique (ODS) connait une seconde jeunesse. Les conservateurs tchèques remportent 11,32% des voix et 25 député.e.s (+9). En 2013, ce parti avait atteint les 7,72 % des voix.

Le Parti pirate (ČSP) crée la surprise et remporte 10,79% des voix et 22 sièges.

Les nationalistes du parti Liberté et démocratie directe (SPD) entrent au parlement tchèque avec 10,64% des suffrages et 22 sièges. C'est la première fois depuis l’exposition de la Tchécoslovaquie que l'extrême droite entre au parlement.

Pour le Parti communiste de Bohême et Moravie (KSČM) c'est une lourde défaite et c'est le pire score depuis 1990. Avec 393.100 suffrages (7,76%), le KSČM ne conserve que 15 député.e.s (-18) et se retrouve loin de ses scores habituels. En 2013, les communistes rassemblaient 741.044 électeurs (14,9%). Selon le président du KSČM, Vojtěch Filip, les résultats sont décevants et seront soumis à une critique sérieuse des résultats. "Nous ne voulons pas reculer, mais nous ne voulons pas le changer".

Le Parti social-démocrate tchèque (ČSSD), qui dirigeait le pays avec l'ANO 2011, subit lui aussi une lourde défaite électorale. Les sociaux-démocrates ne conservent que 7,27% des voix et 15 député.e.s (-35).

L'autre parti de droite, l'Union chrétienne démocrate - Parti populaire tchécoslovaque (KDU-ČSL) ne recueille que 5,80% des voix et 10 député.e.s (-4). Enfin l'autre parti de droite TOP 09 s'effondre à 5,31% et 7 député.e.s (-19).

Nicolas Maury
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest

un compteur pour votre site

Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / Adhérent à la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile