Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub       
pour y être
Commerces et services
18/03/2021 - 13:38

Augmentation mammaire Genève 2021


L'augmentation mammaire est une intervention chirurgicale qui permet d'augmenter le volume des seins et d'améliorer leur consistance. Elle est réalisée par l'insertion d'implants mammaires.
Ces derniers sont constitués d'une enveloppe extérieure en silicone, matériau utilisé à des fins médicales depuis plus de 50 ans et offrant une excellente biocompatibilité, et d'un gel de silicone plus ou moins cohésif à l'intérieur. Les prothèses de dernière génération ont une excellente durabilité et le gel qu'elles contiennent a la particularité de ne pas fuir à l'extérieur de la prothèse, même en cas de rupture de son enveloppe extérieure.





La taille et le type (rond ou anatomique) de la prothèse sont discutés avec les patients avant l'opération. Le choix correct est guidé par les paramètres corporels des patientes (seins existants, largeur et hauteur de la poitrine, épaisseur de la peau, activité physique, etc.) et par leurs exigences esthétiques.

Il existe des implants de forme ronde ou anatomique ("goutte d'eau") et le choix entre les deux types dépend principalement de la forme des seins que la patiente souhaite obtenir. La vision de quelques résultats d'opérations déjà réalisées peut aider les patients à comprendre les différences dans le résultat esthétique résultant de l'utilisation des deux différentes formes de prothèses.
Il a été largement démontré que l'insertion d'implants mammaires pour l'augmentation mammaire à Genève n'entraîne pas de risque accru de développer des tumeurs mammaires ou des maladies auto-immunes. Les principales investigations instrumentales pour la détection des néoplasmes mammaires (IRM et échographie) ne sont pas perturbées par la présence d'implants mammaires et ne limitent donc pas leur pouvoir diagnostique. La mammographie, quant à elle, peut nécessiter des radiographies supplémentaires pour visualiser complètement le sein au-dessus des implants.  

Le travail et les activités sociales doivent être réduits pendant environ deux semaines après l'opération. Les activités sportives peuvent être reprises après environ 4 à 6 semaines, tandis qu'il est conseillé de reprendre la conduite de véhicules pas avant 2 semaines. Il est conseillé de dormir sur le dos pendant les deux premières semaines suivant l'opération, et une douche peut être prise environ 10 jours après l'opération. Les points de suture sont retirés environ 10 jours après l'opération.

L'opération est réalisée sous anesthésie générale et nécessite une journée d'hospitalisation. À la fin de l'opération, des drains sont souvent placés et retirés après 2 à 4 jours. Les prothèses peuvent être introduites par une incision cutanée dans le sillon sous-mammaire ou le long de l'hémicirconférence inférieure de l'aréole et sont positionnées dans un plan situé sous la glande mammaire ou sous le muscle pectoral partiellement défonctionnalisé à cet effet.
À la fin de l'opération, un pansement compressif est appliqué, qui est remplacé après 2 ou 3 jours par un soutien-gorge élastique qui sera porté en continu pendant environ un mois. En cas de positionnement sous-musculaire des implants, une bande de compression sera également utilisée pour les pôles supérieurs des seins.Dans la période postopératoire immédiate, les seins apparaîtront plus hauts que la normale et nécessiteront une période de 3 à 6 mois pour atteindre une position et une forme définitives.La douleur postopératoire est généralement contrôlée par la prise de médicaments par voie intraveineuse puis orale.

Les médicaments anticoagulants ou l'aspirine doivent être évités dans les 15 jours précédant l'intervention. Le tabagisme augmente le risque de complications de toute intervention chirurgicale et doit donc être réduit, ou plutôt interrompu, 15 jours avant et après l'intervention.

Lorsque les seins sont également ptosés de manière congénitale ou suite à l'allaitement, il peut être nécessaire d'associer une opération de mastopexie. Cette dernière opération implique des cicatrices de plus grande extension proportionnelle à l'entité de la ptose à corriger. L'étendue de ces cicatrices dépendra de la gravité de la ptose elle-même et elles peuvent être positionnées autour de l'aréole, entre l'aréole et le sillon sous-mammaire et le long du sillon sous-mammaire.

De légères asymétries de forme et de volume entre les deux seins préopératoires peuvent persister également en postopératoire, même si elles seront généralement moins évidentes une fois les implants mis en place. Des asymétries plus importantes nécessiteront des procédures chirurgicales différentes entre les deux seins. Tout strabisme divergent des complexes mamelon-aréole sera plus évident après une augmentation mammaire.


COMPLICATIONS POSSIBLES

Des complications générales liées à l'anesthésie locale ou générale sont possibles pour toute intervention chirurgicale. Chez les patients en bon état général et dont les paramètres vitaux sont optimisés par des préparations spécifiques, les complications importantes peuvent être réduites à des événements extrêmement rares. Voir https://www.aesthetics-ge.ch/fr/augmentation-mammaire-a-50-ans/ pour en savoir plus !

Les complications de cette chirurgie sont peu fréquentes, comme évidemment pour toute chirurgie esthétique, et sont principalement représentées par des saignements, des contractures capsulaires, des infections, des rotations de prothèses, des altérations de la sensibilité cutanée.

Les saignements sont des événements rares (3-5%) et peuvent se produire plus fréquemment dans les 24 premières heures après l'opération. Dans les cas graves, une ré-intervention peut être nécessaire pour arrêter l'hémorragie.

Les infections qui entraînent la nécessité de retirer les prothèses et d'attendre quelques mois pour les remettre en place sont très rares.

Les altérations de la sensibilité du mamelon sont assez fréquentes (environ 25 %), tandis que la perte totale de sensibilité est très rare. Il s'agit d'un événement occasionnel qui se résout souvent de lui-même en 12-24 mois et qui ne dépend pas du type de technique et de la voie d'accès utilisée pour l'insertion de la prothèse.

La contracture capsulaire est le durcissement spontané de la prothèse qui représente la complication spécifique liée à l'utilisation des prothèses et peut se produire dans 5 % des cas après une période variable de la chirurgie. Elle dépend principalement de facteurs individuels qui ne peuvent être déterminés en préopératoire. Il existe différents degrés de contracture capsulaire. Dans les degrés les plus légers, les altérations esthétiques sont minimes et permettent une vie sociale normale, tandis que dans les cas les plus graves, il peut être nécessaire de remplacer les prothèses normales en silicone par d'autres recouvertes de mousse de polyuréthane qui réduisent l'incidence de ces complications à 1% des cas.

Une complication possible liée à la surface prothétique ridée se caractérise par certaines ondulations superficielles de la peau du sein (plissement, ondulation, rides) qui peuvent se produire chez les personnes minces ou chez celles dont l'épaisseur des tissus (adipeux ou glandulaires) qui recouvrent l'implant mammaire est limitée. Ce phénomène peut typiquement se produire dans les quadrants inférieurs internes et externes du sein et, en cas d'implants positionnés au-dessus du muscle pectoral, également dans les quadrants supérieurs. Il s'agit d'effets secondaires dus à la présence de plis de la prothèse et à l'adhérence étroite entre la surface de la prothèse texturée et les tissus sus-jacents. Il s'agit souvent d'un défaut bénin qui ne nécessite pas de traitement ou parfois, il peut nécessiter un lipofilling ou le remplacement d'une prothèse.

La rotation des implants est un événement lié à l'utilisation d'implants anatomiques qui, avec le temps, pour des raisons encore mal comprises, peuvent tourner autour de leur axe en modifiant la forme externe des seins. Elle peut nécessiter une réintervention chirurgicale et/ou un remplacement de la prothèse.


Samantha







Flashback :
< >

Mardi 19 Octobre 2021 - 09:10 Botox Hyperhidrose

Lundi 18 Octobre 2021 - 18:33 Injections acide hyaluronique

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League