Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Seton pub
pour y être
Infos Business
20/05/2020 - 07:18

Augmentation mammaire Lausanne 2020


Evoquer l'augmentation mammaire surtout à Lausanne est quelque chose de commun à bien des magazines sur le Web. Dans cet article nous allons un peu plus loin en cherchant les vraies motivations psychologiques. L'augmentation mammaire est une spécialité en chirurgie esthétique qui induit beaucoup de questions. Sachez en plus en lisant notre article.



Source : https://www.entourage.ch/fr/technologies/chirurgie-esthetique/augmentation-mammaire/

L'augmentation mammaire à Lausanne est une opération chirurgicale, plus précisément la chirurgie esthétique, qui produit une augmentation de la taille des seins par l'implantation d'implants mammaires. Aujourd'hui, nous traiterons plutôt du déroulement postopératoire de la mastoplastie additive, avec une attention particulière à la thérapie et à la reprise des activités.

Nous prévoyons immédiatement que la période de convalescence après cette opération dure généralement de 7 à 10 jours, mais le patient est libéré dans les 6 heures environ qui suivent l'opération.

En outre, le Dr Francesco de Boccard, chirurgien plastique et esthétique, préfère soumettre les patientess à une sédation profonde (par intraveineuse) plutôt qu'à une anesthésie totale.

Après la sédation, il est possible de quitter la clinique ou l'hôpital sur ses propres jambes, et la récupération est beaucoup plus rapide que l'anesthésie par inhalation de gaz.

Mais venons-en maintenant au cœur du sujet : passons aux règles à suivre après la sortie de la clinique, valables pour la mastoplastie sous-musculaire (Dual Plane) et subnavulaire.

Déroulement postopératoire de l'augmentation mammaire : les premiers jours après l'opération

Après une augmentation mammaire à Lausanne, il est conseillé de se reposer (bien qu'activement) pendant environ 3 jours. Il n'est donc pas nécessaire de rester au lit, mais le patient doit quand même limiter ses efforts au minimum, surtout s'ils concernent les bras et le torse.

Attention aux risques : si les précautions nécessaires ne sont pas prises, le cours post-opératoire sera plus long que nécessaire. En outre, certaines complications peuvent survenir, comme le déplacement de la prothèse (bien que très rare) et la contraction capsulaire.

Après les premiers jours, le premier contrôle est effectué par le chirurgien, qui enlève les bandages et les éventuels drainages, pour les remplacer par un soutien-gorge post-opératoire. La patiente doit le porter pendant au moins 15 jours dans la journée et pendant environ un mois la nuit. Ensuite, et pour une période d'au moins 3 mois, il peut être remplacé par un soutien-gorge classique sans armatures.

Pendant la période de convalescence, il est tout à fait normal de ressentir de légères douleurs, une gêne ou même des démangeaisons : pour atténuer ces sensations, on peut prendre des analgésiques classiques.

Cours post-opératoire de l'additif pour l'augmentation mammaire à Lausanne : reprise des activités

Après les premiers jours de repos post-augmentation, il est possible de reprendre (progressivement) les tâches quotidiennes normales sans surcharger le haut du corps.

Pour les activités "spéciales", il faut cependant veiller à respecter le bon timing, qui varie en fonction de la qualité de l'effort physique.

Voici les indications, recommandées par le Dr. Francesco de Boccard, concernant la reprise des activités :
  • Conduire la voiture : la conduite après l'ajout de l'additif pour mastoplastie n'est pas très douloureuse. Il est possible d'effectuer cette activité 5/7 jours après l'intervention pour les voyages courts, alors qu'après 20 jours/un mois pour les voyages longs.
  • Activité professionnelle : S'il n'y a pas de surcharge, il est possible de reprendre le travail environ 7 jours après l'intervention. Si ce n'est pas le cas, le chirurgien doit en être informé et il donnera au patient les instructions appropriées.
  • Sport : au bout de 15 jours après l'opération, il est possible d'effectuer un entraînement concentré sur les muscles inférieurs du corps, en portant toujours un soutien-gorge post-opératoire. La partie supérieure peut être formée après au moins 30 jours.
Pour tout autre doute, vous pouvez contacter le Dr Francesco de Boccard ou lui poser personnellement les questions tant lors de l'entretien initial qu'après l'opération de l'augmentation mammaire à Lausanne

Déroulement postopératoire de l'augmentation mammaire à Lausanne: traitement des plaies et de la région du sein

Les points de suture, en ce qui concerne l'intervention de mastoplastie additive, sont pour la plupart internes.

L'enlèvement des points de suture n'est donc pas envisagé, mais il est tout de même nécessaire de panser soigneusement les plaies et de masser la poitrine.

Voici tous les détails à ce sujet :
  • Pansement des plaies d'augmentation du mât : Les personnes qui subissent cette opération doivent appliquer des crèmes cicatrisantes (prescrites par le chirurgien) à partir du quinzième jour après l'opération. Les crèmes pour cicatrices doivent être appliquées deux fois par jour pendant une période de 2 ou 3 mois. Pendant la période de cicatrisation, il est normal de ressentir des démangeaisons, mais il est fortement déconseillé de gratter la plaie.
  • Les massages mammaires postopératoires (quotidiens et fréquents) : ils sont destinés à assouplir les seins. Le patient doit les réaliser, après avoir reçu des instructions précises du chirurgien, environ 30 jours après l'opération et les poursuivre pendant une période de 60/90 jours.
Déroulement postopératoire de l'augmentation mammaire à Lausanne : bilans

Le déroulement postopératoire de l'augmentation mammaire à Lausanne comprend également des contrôles effectués par le chirurgien.

Les premiers contrôles sont effectués après 3, 7 (au choix du chirurgien) et 15 jours pour panser la plaie.

Contact : 021 552 60 00

Notre longue expérience dans le domaine de l'augmentation mammaire nous donne la possibilité de répondre individuellement à chaque forme de sein en utilisant différentes techniques chirurgicales.

De nombreuses femmes, qui ont par nature une poitrine plus tendre ou qui souffrent d'une perte de volume, par exemple après une grossesse, souhaitent avoir des seins de belle forme qui s'harmonisent de manière optimale avec le reste du corps en termes de volume.

Le sein féminin change tout au long de la vie. Après une perte de poids importante, une grossesse, l'allaitement ou en raison de changements hormonaux et de l'âge avancé, il est possible que le sein finisse par paraître " vide " et flasque, ce qui limite le bien-être physique et met beaucoup de pression sur de nombreuses patientes.

L'augmentation mammaire avec des implants en silicone offre la possibilité de corriger des seins trop petits ou affaissés par diverses modifications. Même de légères asymétries peuvent être corrigées pendant l'intervention. L'objectif de l'opération est d'obtenir des seins qui paraissent plus volumineux, plus gros et plus fermes, qui épousent parfaitement le corps et qui sont en harmonie avec les proportions restantes.  La méthode chirurgicale idéale dans chaque cas individuel dépend de divers facteurs et est discutée en détail dans l'opération.

Par principe, nous procédons toujours en ménageant le plus possible les tissus et en pratiquant les plus petites incisions possibles afin de limiter au maximum les cicatrices.

Techniques chirurgicales - l'approche

L'augmentation mammaire ne se passe jamais de la même manière d'une patiente à l'autre.
Les techniques utilisées pour agrandir et corriger la poitrine peuvent donc varier considérablement.

Il n'y a pas de solution identique qui fonctionne pour chaque patiente et qui mène à un résultat identique ; qu'il s'agisse du choix des bons implants, de la détermination de la position de l'implant ou de l'accès chirurgical, l'intervention est planifiée et réalisée individuellement du début à la fin, en fonction des conditions physiques et des idées respectives.

L'accès au sein peut se faire par plusieurs chemin :
  • sur le pli inframammaire,
  • par le mamelon (péri-aréolaire) oude l'aisselle (axillaire).
Le choix de l'accès pour l'intervention est discuté avec le patient. L'approche axillaire n'a de sens que s'il n'y a pratiquement pas de tissu glandulaire et donc pas de pli naturel. L'accès par le mamelon est choisi pour les seins tubulaires. Surtout si le mamelon est très petit, cette méthode n'est pas adaptée, car sinon il faut s'attendre à une plus grande cicatrice.

L'accès le plus courant, surtout pour la méthode "double plan", est l'accès par le pli inframammaire, car c'est là que le muscle et la glande sont le plus clairement accessibles.

Si vous avez des questions concernant l'augmentation mammaire, le lifting mammaire, la réduction mammaire et d'autres procédures chirurgicales, contactez l'équipe de la clinique Entourage de Lausanne !

Ensuite, il faut se rendre à la clinique ou à l'hôpital après 15, 30 et 90 jours après l'opération et enfin après 12 mois.

En guise de bilan final de l'augmentation mammaire, une échographie mammaire (généralement prescrite un an après l'opération) est nécessaire.

Pour de plus amples questions, des précisions ou si vous souhaitez réserver une consultation, vous pouvez contacter le Dr Francesco de Boccard, spécialiste en chirurgie plastique et esthétique.


Josie Bonnet







Flashback :
< >

Vendredi 23 Octobre 2020 - 22:08 Abdominoplastie Paris ! Questions et réponses

Lundi 20 Juillet 2020 - 22:53 Questions sur le botox ?

Dimanche 19 Juillet 2020 - 16:31 Les problèmes artériels

Infos Business | Italia






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb
 


cookieassistant.com