Quantcast
Sommaire
EditoWeb MagaZine
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub        pub

référencement Google et Google Actualités

Naturopathie et Medecine Naturelle
25/11/2022 - 10:15

Que faire quand vous êtes envahi par le stress, l’anxiété, les idées noires ? En 90 secondes, éliminez le stress et l’anxiété grâce à cette technique.



Que faire quand vous êtes envahi par le stress, l’anxiété, les idées noires ?  En 90 secondes, éliminez le stress et l’anxiété grâce à cette technique.
En 90 secondes, éliminez le stress et l’anxiété grâce à cette technique :

En médecine moderne, l'idée qu'un choc émotionnel puisse provoquer une maladie grave comme un cancer est taxée :

au mieux, d’ânerie juste bonne à accabler des personnes déjà mal en point.

au pire, de dangereuse charlatanerie qui risquerait d’éloigner les patients des indispensables traitements conventionnels (comme une chimiothérapie).

Dans cet article, vous allez constater que cette théorie des émotions repose pourtant sur des fondements solides que les dernières études scientifiques valident.
 
Je vous donnerai aussi un moyen assez simple de mieux gérer ces émotions négatives même lorsqu’elles sont profondément ancrées (angoisse ou stress chroniques).

75 % de nos problèmes de santé seraient causés par le stress, l’anxiété, l’angoisse (1)
 
Les chercheurs reconnaissent depuis plusieurs années que :

quand vous êtes anxieux, vous faites exploser vos risques de développer un cancer de la prostate (2) ;

quand vous avez un accès de colère, vous multipliez par 4 le risque de crise cardiaque(3) ;

quand vous êtes stressé, vous fissurez vos défenses naturelles en ralentissant la production de certaines cellules immunitaires(4) ;

quand vous êtes rongé par la peur, vous précipitez votre déclin cognitif5.
Au total, 75 % de nos problèmes de santé seraient causés par le stress, l’anxiété et l’angoisse(6).
 
Les émotions négatives rejaillissent tôt ou tard à l’extérieur.
 
C’est psychosomatique.
 
Leurs conséquences sur l’organisme peuvent réellement être désastreuses, car elles bouleversent la biochimie corporelle - j’y reviens d’ici quelques lignes.
 
C’est ce qui explique l’influence majeure des émotions sur votre état de santé.

Le secret des soldats américains pour « évacuer »
 
Colères fulgurantes, épisodes dépressifs profonds, crises de larmes(7)…
 
Pour venir en aide aux soldats d’élite victimes de stress post-traumatique et de troubles émotionnels, l’Armée américaine explore différentes pistes depuis plusieurs années.
 
L’une des plus prometteuses : les propriétés apaisantes des plantes(8).
 
Quand les émotions deviennent envahissantes, ces soldats utilisent certains extraits végétaux très efficaces pour retrouver un équilibre interne(9) :

ils apaisent le système nerveux ;
ils calment les palpitations cardiaques ;
ils luttent contre les spasmes musculaires ;
ils consolent, soulagent et réconfortent.

Si ces plantes agissent sur des soldats soumis quotidiennement à des tensions extrêmes, imaginez leurs bienfaits sur vous…

Imaginez votre stress… évaporé ?
Imaginez votre tristesse… cicatrisée ?
Imaginez votre colère… apaisée ?
Imaginez vos crispations internes… dénouées ?

Ces solutions, vous allez le voir, sont à votre portée !

Le GROS problème des extraits de plantes
 
Quand vous buvez un thé, une décoction ou une tisane il faut en moyenne 6h pour que les principes actifs soient digérés et commencent à faire effet dans l’organisme(10).
 
De nombreux utilisateurs se plaignent de ne pas assez ressentir les effets.
 
Et pour cause !
 
A l’intérieur du système digestif, les principes actifs doivent :

passer le broyage dans l’estomac ;
survivre aux enzymes gastriques ;
ne pas être filtrés par le foie ;
franchir la barrière intestinale…
C’est un parcours du combattant.
 
Or peu de gens le savent ; il existe un mode d'action beaucoup plus rapide pour obtenir les mêmes effets.

Un raccourci vers le bien-être découvert…

dans votre nez
 
Pour agir sur le stress, l’angoisse ou l’anxiété, les extraits végétaux doivent impérativement atteindre votre cerveau limbique.
 
C’est le seul organe de contrôle de vos émotions.
 
En 2004, deux prix Nobel ont trouvé comment l’atteindre directement… via le système olfactif.
 
Ils ont en effet découvert l’existence de récepteurs dans la muqueuse nasale capables de transmettre des informations de bien-être et de plaisir directement au cerveau(11)...
 
Comme un raccourci dans votre nez...
 
Et ils ont mis en évidence le lien étroit entre les émotions et la perception des odeurs.
 
Cette découverte a donné naissance à une technique qui a révolutionné le monde de la santé naturelle.

L’olfactothérapie, une technique de pointe pour « pulvériser » les idées noires à la source
 
L’olfactothérapie est une technique qui exploite le lien entre odorat et bien-être personnel.
 
Son mode d’action et ses bienfaits bouleversent la recherche médicale :
 
Elle stimulerait l’activité du système nerveux parasympathique(12).

Celui qui favorise le calme, la détente et la libido.
 
Elle freinerait l’emballement du cœur(13).
Et l’impression d’étouffement qu’il provoque.
 
Elle ralentirait le flux sanguin(14).
Vous respirez à pleins poumons.
 
Elle favoriserait la décontraction musculaire(15).
Une sensation de relâchement vous parcourt le corps.
 
Et contribuerait à pulvériser l’angoisse, le stress et l’anxiété…
 
SIMPLEMENT PAR INHALATION D’HUILES ESSENTIELLES.
Atteindre le siège des émotions
en 90 secondes chrono !
 
Les huiles essentielles ont un atout qu’aucun extrait végétal ne possède.
 
En sollicitant votre odorat, elles sont capables de traverser la barrière hémato-encéphalique pour atteindre le système limbique(16)...
 
Et vous aider à agir plus rapidement sur vos émotions.
 
Certaines le font même en 90 secondes… Montre en main(17).
 
L’effet « anti-stress » de l’huile essentielle de Lavande Aspic
 
La lavande…
 
Son parfum nous évoque :

la garrigue…
les cigales…
le pastis…

et cet accent du sud, si cher à Marcel Pagnol...
 
La recherche a mis en évidence les propriétés GABAergique de la Lavande Aspic, c’est-à-dire son action directe sur un neurotransmetteur particulier : le GABA18.
 
Les scientifiques surnomment ce dernier « le neurotransmetteur anti-stress »(19) :

il inhibe la libération des neurotransmetteurs qui excitent, comme le glutamate(20 );
il limite les spasmes et la tonicité musculaire ;
il baisse le rythme cardiaque ;
il favorise la détente, la sédation et la relaxation mentale(21).

Un simple bain chaud parfumé à la lavande ou quelques branches sèches disposées sous un oreiller moelleux suffirait à terrasser votre anxiété et vos angoisses les plus bloquantes.
 
En 2012, une étude a même montré que 100 mg de GABA pris par voie orale inhibait le stress en seulement 30 minutes22.
 
L’action GABAergique de la lavande est si puissante que les chercheurs parlent d’effets semblables à ceux de certains anxiolytiques(23)…

L’huile essentielle d’Origan Marjolaine
et sa mystérieuse « substance du plaisir »
 
 
La science a montré que les phases d’immense tristesse étaient liées à une déconnexion de certains neurotransmetteurs.
 
C’est dans ce contexte que l'huile essentielle d’Origan Marjolaine agit comme un bouton reset : elle « reconnecte » les neurotransmetteurs qui favorisent le bien-être et votre équilibre émotionnel(25).
 
Notamment la dopamine…

 
Exactement ! C’est la dopamine qui fait circuler les informations de plaisir, d’envie et de désir dans votre cerveau :

quand vous savourez un plat sucré ;
quand vous finissez une séance de sport ;
quand vous êtes sexuellement excité.
 
Et je pourrais encore vous citer des dizaines d’extraits végétaux comme ceux-là, capables de vous procurer une stabilité émotionnelle(26) :

L'Ylang-Ylang - qui tempère l’hyper-émotivité ;
La Camomille Romaine - qui aide à surmonter les angoisses ;
Le Petit Grain Bigarade - qui calme le feu de la colère, éloigne la rancœur et les jalousies enfouies.

« Arrête avec tes émotions ! C’est au dos, que j’ai mal ! »
 
C’est ce que m’a répondu une amie quand je lui ai parlé du pouvoir des huiles essentielles !
 
C'est une amie de longue date, que j’ai toujours connue stressée.
 
Sa carrière de juriste dans un cabinet d’affaires a été marquée par des déplacements fréquents, des horaires intenables, un stress monumental.
 
A cela s’est ajoutée la charge mentale de cette maman de cinq enfants, dont l’un est en pleine crise d’adolescence…
 
L’accumulation de ces tensions a finalement eu raison de son dos.
 
Il y a quelque temps, elle a été arrêtée trois mois pour une lombalgie commune aiguë, que même les anti-inflammatoires n’ont pas calmée.
 
« Ça fait tellement mal que ça irradie parfois jusque dans mes jambes », m’a-t-elle dit un jour.
 
C’est là que je lui ai parlé de l’huile essentielle de Romarin camphré.
 
« Essaye ça ; mélange une seule goutte de ce truc à de l’huile d’amande douce. Tu masses… Et tu verras ! »
 
J’ai bien senti qu’elle n’était pas convaincue. Alors je lui ai listé les innombrables propriétés du Romarin camphré(27-28) :

il est traditionnellement conseillé en cas de crampes ou de courbatures, grâce à son action neuromusculaire ;
il favorise le confort articulaire ;
il diminue l’hypertension cérébrale, grâce à ses propriétés vasodilatatrices ;
il stimule le système nerveux, améliore la concentration et aide à rééquilibrer les émotions ;

Et j’ai continué comme ça pendant une bonne minute.

« De l‘huile essentielle… Non mais, tu plaisantes j’espère ! Et puis qu’est-ce que c’est que ces histoires d’émotions ? C’est au dos, que j’ai mal ! »
 
Ce qu’elle ne savait pas en disant ça, c’est que 86% des personnes souffrant de mal de dos comme elle sont stressées ou soumises à de fortes tensions(29).
 
Ce qu’elle ne savait pas non plus, c’est qu’une étude réalisée en 2007 a montré qu’il est possible de réduire les douleurs musculaires de 30%, en seulement 20 minutes…
 
Simplement avec de l’huile essentielle de romarin camphré(30).
On les utilise aussi en cancérologie
 
Quelques hôpitaux d’avant-garde à Rennes, à La Rochelle(31) intègrent désormais les huiles essentielles dans leur suivi des patients atteints du cancer.
 
Aux Hôpitaux Civils de Colmar(32), le service d’oncologie utilise l’aromathérapie pour soulager les nausées, les troubles du sommeil et l’anxiété des malades.
 
Le personnel de ce service explique que les patients concernés ont vu une réelle amélioration de leur état : soulagement des douleurs, mieux-être, endormissement…
 
De plus en plus d’hôpitaux en France utilisent les huiles essentielles en accompagnement des traitements conventionnels du cancer
 
Au CHU de Poitiers, la médecin-chef du service hématologie a été littéralement estomaquée : chez un de ses patients, elle aurait vu un énorme hématome se résorber de manière spectaculaire après l’application d’huile essentielle d’hélichryse italienne(33).
 
En cancérologie, les huiles essentielles contribuent chaque jour à de petites solutions de bien-être :

En cas de radiothérapie, l’huile essentielle de niaouli aide à protéger la peau de graves brûlures.

Pour aider à calmer nausées et vomissements causés par la chimiothérapie, on fait appel à l’huile essentielle de citron ;

Après l’intervention chirurgicale, l’huile essentielle de lavande officinale contribue à accélérer le processus de cicatrisation ;

Pour lutter contre la fatigue physique, les patients peuvent inhaler de l’huile essentielle de romarin officinal à alterner avec l’huile essentielle de pin sylvestre en cas de fatigue psychique.

Certains pensent que les huiles essentielles sont un effet de mode. Que ça va passer. Qu’on va finir par s’en lasser.
 
Je suis convaincu du contraire.
 
Elles sont d’ailleurs très prometteuses contre un autre problème de santé encore plus répandu que le cancer : l’arthrose.

Arthrose : évitez l’overdose d’antidouleurs !
 
L’arthrose est la maladie chronique la plus répandue en France(34).
 
Les témoignages que je reçois de certains lecteurs me font parfois frémir.
 
Ils me disent que leurs douleurs sont comme une pointe d’acier qui s’enfonce dans leur chair.
 
Cela peut être pire encore ! En cas d’arthrose de la hanche, vous ressentez une douleur type « rage de dents », qui peut vous irradier des genoux jusqu’au milieu du dos !
 
Contre ces tortures, les huiles essentielles peuvent être d'une immense utilité.
 
La gaulthérie couchée, par exemple, fournit une huile essentielle de grande qualité contre les gênes aigues. Elle doit cette efficacité à sa composition presque exclusive en salicylate de méthyle, une molécule naturelle précurseur de l’aspirine.
 
Si vous avez mal, les huiles essentielles de camomille romaine (Chamaemelum nobile), de laurier noble et d’ylang-ylang sont souvent spectaculaires grâce à la présence d’esters. Celle de laurier lutte contre le vieillissement des cartilages. Les huiles essentielles d’eucalyptus citronné, de citronnelle et de katafray agiraient plutôt sur le processus d’inflammation. La citronnelle permet aussi un drainage au niveau de l’articulation, très intéressant en cas de troubles articulaires.
 
Bref… pourquoi passer à côté de  ces remèdes sûrs et efficaces ?!
Vous pouvez quasiment les utiliser sur TOUT

 
Je vous ai parlé du mal de dos de mon amie, de troubles articulaires et même de cancer.
 
La réalité c’est qu’il y a peu de problèmes que les huiles essentielles ne puissent pas aider à régler.
 
Peu de troubles qu’elles ne puissent pas contribuer à soulager :

le sommeil ;
les problèmes aux tendons ;
la tension trop élevée ;
la thyroïde ;
les troubles de la ménopause ;
la prostate ;
les courbatures ;
les maux de gorge ;
les abcès ;

et j’en passe.

Certaines personnes les utilisent systématiquement en premier recours. Bien sûr, les médicaments arrivent dans un second temps lorsque les huiles essentielles n’ont pas suffi.
 
Elles savent par exemple que :

l’huile essentielle de Laurier Noble est recommandée en cas d’affections de la sphère ORL ;

l’huile essentielle de Calophylle Inophyle aide à la cicatrisation grâce à ses propriétés anti-infectieuses en application cutanée ;

l’huile essentielle de Tea Tree participe à « gommer » les boutons d’acné, simplement avec quelques gouttes appliquées directement sur la peau. 
Ces personnes sont des initiées.
 
Et comme toute personne initiée, elles savent une chose très importante, que vous ne savez pas (encore)…

1 mg de trop, et c’est la catastrophe !
 
L’usage des huiles essentielles est plein de promesses… si vous suivez la bonne méthode.
 
Malheureusement, certaines personnes ne savent absolument pas comment procéder, choisissent mal leurs huiles essentielles…
 
Elles confondent par exemple l’huile essentielle de Lavande Aspic - dont je vous parlais plus haut - avec celle de Lavande à Toupet.
 
Ce qu’elles ne savent pas, c’est que l’huile essentielle de Lavande à Toupet est neurotoxique, c’est-à-dire qu’elle est dangereuse pour le système nerveux.
 
Et puis il y a l’effet dermocaustique de certaines huiles essentielles, comme celles à base de cannelle.
 
Celles-là doivent absolument être mélangées à de l’huile végétale avant d’être appliquées. Sinon elles attaquent votre peau.
 
Il y a aussi les huiles essentielles hépatotoxiques, qui peuvent abîmer votre foie.
 
Bref... Si vous souhaitez commencer à utiliser les huiles essentielles, je vous recommande fortement de vous former avec un VRAI professionnel.
 
 
 
P.S. : Les huiles essentielles sont-elles dangereuses ?
 
Les huiles essentielles ne brûlent la peau et ne sont toxiques que si elles sont utilisées aux mauvais dosages.
 
En revanche, elles sont sans aucun danger si leur utilisation est maîtrisée.
 
Certaines personnes sont-elles à risque ?
 
Les femmes enceintes ou allaitantes, les asthmatiques et les enfants en bas âge sont plus sensibles aux huiles essentielles.
 
Cependant, il existe une grande variété d’huiles essentielles utilisables par certains organismes fragiles.
 
C’est le cas des huiles essentielles de menthe poivrée, d’eucalyptus ou de vétiver, entre autres.
 
Les huiles essentielles agissent-elles vraiment sur tout ?
 
Sur presque tout.
 
En effet, il y a peu de trouble que les huiles essentielles ne puissent pas contribuer à soulager. 

L’effet des huiles essentielles est-il rapide ?
 
Tout dépend du trouble auquel elles s’attaquent et du mode d’utilisation choisi.
 
Pour détruire un staphylocoque, certaines huiles essentielles agissent en 4 minutes(37).
 
D’autres soulagent le stress ou l’anxiété en moins de 90 secondes38.
 
Je suis une personne non-initiée mais je m’intéresse aux huiles essentielles. Comment faire ?
 
L’utilisation des huiles essentielles est tout à fait adaptée aux débutants.
 
Mais un apprentissage est indispensable pour maîtriser les bases de leur usage et éviter un accident.


Dans tous les cas, et notamment en cas de traitement allopathique existant, demandez conseil à votre médecin.
 

Sources : Nouvelle page santé

1 The Secret Language of Feelings A Rational Approach to Emotional Mastery, Calvin D. Banyan, Décembre 2002.

2 Why stress is BAD for cancer patients, Archana S. Nagaraja, Guillermo N. Armaiz-Pena, Susan K. Lutgendorf, Anil K. Sood, Février 2013.

3 AVC: 5 fois plus fréquents sous le coup de la colère, Santelog.com, 2015.

4 Psychological Stress and the Human Immune System: A Meta-Analytic Study of 30 Years of Inquiry, Suzanne C. Segerstrom, Gregory E. Miller, Février 2006.

5 Découvrez tous les effets néfastes du stress sur le cerveau, Marie Rimbaud - Maxisciences.com, 27 janvier 2021.

6 The Secret Language of Feelings A Rational Approach to Emotional Mastery, Calvin D. Banyan, Décembre 2002.

7 Stress post-traumatique : après la guerre, les soldats meurent encore, Louis Boy - Francetvinfo.fr, Avril 2014.

8 45 Years After Vietnam, Veteran Finally Finds Relief For PTSD – The Source Will Surprise You, Terri LaPoint - Inquisitr.com, Juillet 2014.

9 Irritabilité, stress, peur, colère, jalousie : 10 huiles essentielles pour apaiser les émotions débordantes, Ariane Langlois - Doctissimo.fr, Mars 2020.

10 How Long Does It Take to Digest Food? All About Digestion, Healthline.com, Avril 2020.

11 Le prix Nobel de médecine 2004 pour l'odorat, Dr. Olivier Namy - Futura-sciences.com, Octobre 2004.

12 Physiological effect of olfactory stimulation by Hinoki cypress (Chamaecyparis obtusa) leaf oil, Harumi Ikei, Chorong Song, Yoshifumi Miyazaki, 2015.

13 Ibid
14 Ibid
15 Ibid

16 Huiles Essentielles - Recommandations sanitaires pour l’emploi d’huiles essentielles dans les compléments alimentaires, DGCCRF, Janvier 2019.

17 Physiological effect of olfactory stimulation by Hinoki cypress (Chamaecyparis obtusa) leaf oil, Harumi Ikei, Chorong Song & Yoshifumi Miyazaki, Décembre 2015.

18 Lavender and the Nervous System, Peir Hossein Koulivand, Maryam Khaleghi Ghadiri, Ali Gorji, Mars 2013

19 The effect of lavender oil on stress, bispectral index values, and needle insertion pain in volunteers, Sioh Kim 1, Hyun-Jae Kim, Jin-Seok Yeo, Sung-Jung Hong, Ji-Min Lee, Younghoon Jeon, Septembre 2011.

20 Neurotransmetteur GABA : un anti-stress naturel, Supersmart.com.

21 Rôle et bienfaits dans l’organisme : comment fonctionne le gaba ?, Jevaismieuxmerci.com.

22 Oral intake of γ-aminobutyric acid affects mood and activities of central nervous system during stressed condition induced by mental tasks, A Yoto, S Murao, M Motoki, Y Yokoyama, N Horie, K Takeshima, K Masuda, M Kim, H Yokogoshi, Septembre 2012.

23 Anxiolytic effects of lavender oil inhalation on open-field behaviour in rats, D.Shaw, J.M.Annett, B.Doherty, J.C.Leslie, Septembre 2007.

24 Les mécanismes de la dépression, Suzy Soumaille - Planetesante.ch, Avril 2015.

25 The antidepressant-like effects of Origanum majorana essential oil on mice through monoaminergic modulation using the forced swimming test, Saeid Abbasi-Maleki, Zohre Kadkhoda, Rahim Taghizad-Farid, Juillet 2020.

26 Irritabilité, stress, peur, colère, jalousie : 10 huiles essentielles pour apaiser les émotions débordantes, Ariane Langlois - Doctissimo.fr.

27 Huile essentielle de romarin à camphre, Aroma-zone.com.

28 Romarin à camphre : équilibre & contrôle, Aroma-zen.com.

29 Mal de dos: un indice de stress, un facteur de coûts, Marie-Sophie Ramspacher - Lesechos.fr, Novembre 2015.

30 The Effectiveness of Aromatherapy in Reducing Pain: A Systematic Review and Meta-Analysis, Shaheen E. Lakhan, Heather Sheafer, Deborah Tepper, Décembre 2016.

31 Santé en Charente-Maritime : l’aromathérapie fait son nid, Pauline Blanc - sudouest.fr, Janvier 2019

32 L’aromathérapie au coeur de l’hôpital, Véronique Berkani - lalsace.fr, Janvier 2019

33 Vidéo : Emission Envoyé Spécial France 2 « Les HE au CHU de POITIERS, pôle cancérologie » - alexia-blondel.fr

34 L’arthrose en chiffres, Marie - stop-arthrose.org, Mai 2014

35 Prix & conditions, Ecole-era.ch, 2020.

36  Huiles essentielles pendant la grossesse : attention danger !, Karine Touboul - Doctissimo.fr, Juin 2019.

37 Tout savoir sur les huiles essentielles, Le Guide huiles-et-sens.com, Juin 2017.

38 Physiological effect of olfactory stimulation by Hinoki cypress (Chamaecyparis obtusa) leaf oil, Harumi Ikei, Chorong Song & Yoshifumi Miyazaki, Décembre 2015.

 
IMPORTANT :


Les informations de cet article sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur son contenu, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

 




Lu 1145 fois





Le courrier des Lecteurs | Naturopathie et Medecine Naturelle




Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest