Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Commerces et services
24/04/2020 - 23:00

Sites internet sur l'augmentation mammaire

L'augmentation mammaire induit beaucoup de questions auprès des internautes hommes ou femmes ! Sachez en beaucoup plus chers lecteurs et chères lectrices en lisant notre nouvelle article.



Sites internet sur l'augmentation mammaire
Les psychologues ont toujours utilisé leurs compétences dans le domaine médical, avec une ouverture permanente vers de nouveaux domaines d'application. Bien que la psychologie et la chirurgie esthétique soient liées par leur intérêt commun pour l'image corporelle, relativement peu d'ouvrages ont été publiés sur les contributions potentielles des psychologues à la pratique de la chirurgie esthétique.

La chirurgie esthétique peut être un nouveau champ d'application pour les psychologues, car par rapport à d'autres procédures chirurgicales pour lesquelles la contribution psychologique est jugée en termes d'aide au dysfonctionnement du corps, les résultats de la chirurgie esthétique sont généralement évalués en termes de soulagement du stress pour le patient.

Bien que les psychologues et les chirurgiens plastiques abordent les patients de manière radicalement différente, leur objectif pourrait être le même : soulager le stress émotionnel du patient, en particulier pour les problèmes liés à une image corporelle perturbée et à une faible estime de soi. Si le chirurgien esthétique répond à ces patients en pratiquant l'opération, il n'en résultera qu'une amélioration anatomique ; le professionnel de la santé mentale se demandera cependant si la psychothérapie permettrait d'atteindre les mêmes objectifs avec des techniques moins invasives.

Goin & Goin a été le pionnier de l'utilisation d'une approche psychiatrique et psychologique pour les patients de chirurgie esthétique, précisément parce que plusieurs études ont révélé que 30 à 70 % de ces patients ont des problèmes psychologiques et/ou psychiatriques. La probabilité d'avoir un trouble semble plus grande chez les patients qui ont subi plusieurs opérations

Les chirurgiens plastiques ne sont pas des psychiatres et ne sont souvent pas en mesure de diagnostiquer correctement un problème dans ce sens. C'est pourquoi, dans le passé, certains patients qui éveillaient les soupçons des chirurgiens étaient d'abord envoyés dans un établissement psychiatrique pour une évaluation préopératoire. Cependant, certains patients refusent de se soumettre à un examen psychiatrique et il n'y a donc aucune possibilité de diagnostiquer des problèmes psychiatriques.

Goin & Goin soulignent l'importance d'une évaluation préopératoire car elle permet de mieux soigner le patient, d'exclure les patients à haut risque, de clarifier la motivation du patient par rapport aux attentes concernant le résultat de l'opération et de donner une image de sa personnalité et de tout trouble lié à celle-ci.

Sur la base du dépistage préopératoire, différentes options peuvent se présenter en ce qui concerne le traitement à effectuer : le chirurgien peut décider de ne pas pratiquer l'opération en raison d'un fonctionnement psychologique altéré ou d'attentes irréalistes à l'égard du patient, ou il peut envoyer le patient en consultation psychologique et reporter l'opération ou programmer une psychothérapie postopératoire. Dans de nombreux cas, le dépistage préopératoire n'est pas effectué, mais l'opération est réalisée immédiatement et le chirurgien peut évidemment être confronté à un patient insatisfait.

De nombreux problèmes psychologiques accompagnent les patients qui se tournent vers la chirurgie esthétique ; le trouble du dysmorphisme corporel est le plus fréquent, suivi par les patients souffrant d'un trouble dépressif majeur, dans des pourcentages non précis nous observons des patients qui ont un trouble d'anxiété, une phobie sociale et enfin une dépendance à la chirurgie.

Le trouble du dysmorphisme corporel est un trouble somatoforme pour lequel la personne concentre son attention sur un défaut physique supposé, réel ou imaginaire, qui tend à devenir la pensée dominante dans la vie de la personne au point d'affecter inévitablement ses fonctions sociales, professionnelles, relationnelles, etc.

Sites Internet à découvrir :

Josie Bonnet











Flashback :
< >

Lundi 27 Juillet 2020 - 18:35 Agence Web Genève

Lundi 27 Juillet 2020 - 15:45 Traitement anti calvitie efficace

Lundi 27 Juillet 2020 - 15:25 Rhinoplastie non chirurgicale

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn