Actualités des entreprises: pme , economie, finances, divers ..
Numériser sa signature : la solution pour valider des documents en ligne Rédigé par ADDAXA le Lundi 26 Juillet 2021 à 08:30
Lundi 26 Juillet 2021 - 08:30

Les documents électroniques font partie intégrante de notre quotidien. Ces innovations de la technologie permettent non seulement de transmettre des informations instantanément, mais aussi de faire fonctionner le marché mondial. Contrairement aux documents sur papier,


 il est difficile d’attester de son accord sur leur forme électronique. C’est pourquoi les signatures numérisées ont été inventées.
 

Découvrir les signatures numérisées


Quelle que soit la responsabilité de la personne et son domaine d’exercice, la signature de documents à l’aide d’une empreinte numérique est un véritable gain de temps. Les deux parties qui transmettent les documents électroniques entre eux se voient bénéficier de tous les avantages que présente cette méthode. Facilité d’utilisation et conservation dans le temps sont les atouts majeurs de cet outil moderne. Cependant, une signature numérisée ne remplace en rien la bonne vieille méthode classique, le tampon encreur. Indispensable dans les entreprises, il est possible de le personnaliser à sa guise. D’ailleurs, si vous avez besoin d’un tampon encreur, vous pouvez vous rendre sur Otypo.com.
Quelle que soit le type de la signature, sa mission première est de refléter la fiabilité du document qu’elle orne ainsi que son authenticité. Aujourd’hui, le travail en ligne a fait ses preuves, c’est pourquoi il est nécessaire d’opter pour une version informatisée.
 

Avantages d’une signature numérique


Les points forts qu’apporte une signature aux différents acteurs de la chaîne de production sociétale sont nombreux. Entre réductions du temps de réglementation des documents et facilité de conservation des preuves numériques, elle assure une gestion facilitée des différentes étapes de l’activité du travailleur.
On peut citer parmi les avantages de cette technique de certification de documents en ligne ceux qui suivent :
  • Une personnalisation complète : comme une signature ordinaire, son héritière numérique est propre à chaque personne. Les sociétés de création d’empreintes électroniques assurent un service taillé à la pointure de chaque professionnel.
  • Une conservation de longue durée : si la validation de document physique nécessite le bon calibre de stylo, la signature numérique ne demande aucun outil pour sa disposition en bas de page. Utilisable en tout temps, elle conserve sa forme et sa netteté aussi longtemps que le monde informatique existera.
  • Une gestion facilitée : le suivi et la gestion de la bureaucratie d’une entreprise nécessitent une trace du passage des documents au niveau des différents acteurs de la chaîne de travail. Un simple clic suffit à attester de son accord et transmettre le document aux autres maillons de la chaîne de production.
 

Signature électronique et législation


L’apparition de la signature électronique dans le monde du travail n’est pas un fruit du hasard, la législation a mis au point ce dispositif afin de faciliter les démarches administratives des professionnels. En effet, le domaine d’utilisation de cette empreinte est attentivement surveillé par la réglementation européenne, les textes législatifs et tous les niveaux de jurisprudence.
L’introduction de cette méthode de validation de document n’est pas aussi récente qu’on pourrait le croire. C’est en l’an 2000 qu’elle a fait sa première apparition dans le droit français, assurant aux entreprises la possibilité d’exercer librement en réduisant au maximum les documents physiques. Cette pratique s’est peu à peu propagée à l’Union européenne et représente aujourd’hui un acte de vie courante dont on ne peut se dispenser.
La réglementation est très claire au sujet des signatures électroniques, leur utilisation est prise au sérieux par l’article 25 de l’elDAS.
 

Recevabilité


La signature numérisée est une preuve à part entière dans le monde de la justice. Elle ne peut être refusée par les différents niveaux de travail tant qu’elle répond aux exigences connues des signatures électroniques. Aux yeux de la loi, un document électronique signé a la même valeur juridique qu’un document sur papier.
 

L’équivalence de la signature


Tout comme une signature manuscrite, la signature en ligne possède la même valeur administrative, législative et juridique.
 

Qualifications d’une signature


La signature électronique d’un membre d’une partie est reconnue comme étant son attestation par toutes les autres parties de l’organisme. Il peut s’agir d’une entreprise, d’une société ou d’une simple association.
 

Exigences pour l’utilisation d’une signature électronique


Avant de préciser les normes auxquelles une signature doit répondre, il est nécessaire de définir son utilisation. Elle représente un acte qui permet d’identifier son auteur, quel que soit le document sur lequel elle figure. L’utilisation d’une signature est synonyme de consentement aux termes cités dans le document marqué. Qu’elle soit manuscrite ou électronique son utilisation n’est pas différente et sa définition demeure inchangée.
Une signature électronique peut prendre différentes formes. En effet, elle peut mimer la signature manuscrite de la personne ou seulement représenter ses initiales par une police définie. Pour les entreprises, il est impératif de retrouver le nom de l’établissement et la qualité de la personne qui dispose son accord en bas du document signé.

Par ADDAXA le Lundi 26 Juillet 2021


Numériser sa signature : la solution pour valider des documents en ligne Rédigé par ADDAXA le Lundi 26 Juillet 2021 à 08:30

Digital


1 2 3 4 5 » ... 33
GEDITECH FINANCES
Geditech
Geditech est en relation avec de nombreux courtiers de banques afin de vous fournir plusieurs devis de regroupement de crédit ou de renégociation de prêt. Geditech, MIOB en crédit immobilier, vous assiste dans vos démarches.




Partager ce site



Flux RSS



Facebook
Twitter
Rss
Mobile