Actualités des entreprises: pme , economie, finances, divers ..

Taux de crédit immobilier : comment le négocier auprès de son banquier ?


Rédigé le Mercredi 22 Avril 2020 à 04:43 | Lu 123 fois | 0 commentaire(s)


Disposer du meilleur taux de crédit immobilier est un critère crucial pour de nombreux individus. Les charges mensuelles étant d’ores et déjà multiples pour les ménages, trouver un moyen pour jouir d’un taux de remboursement réduit pour son crédit peut aider à faire de grandes économies financières. Pour épauler ceux qui souhaitent entamer une négociation auprès dAncree son banquier, ce guide met en exergue des conseils à mettre en pratique.


Connaître le taux le plus bas sur le marché


Il est impossible de se lancer dans une négociation de son taux de crédit immobilier si l’on ne dispose pas d’information pertinente concernant l’offre la plus basse faisable sur le marché. En ayant ce renseignement, vous pourriez ainsi savoir jusqu’à combien de points votre banquier pourra faire des concessions.
Pour ce faire, effectuez des recherches sur internet où il est possible d’avoir une vue d’ensemble sur les multiples propositions disponibles. Vous trouverez de nombreuses informations sur ce sujet sur  lafederation.org . Ensuite, jouez la concurrence et faites savoir à votre banquier que d’autres enseignes financières peuvent octroyer un taux plus intéressant, proposition écrite à l’appui. Cette initiative vous permettra de démontrer à votre banquier que vous avez effectué des recherches à ce sujet et êtes ouverts aux autres propositions venant des enseignes concurrentes.
 

Disposer d’un bon apport personnel


L’apport personnel est facteur clé dans la validation d’un prêt immobilier. Les statistiques démontrent en effet qu’aucun établissement financier n’octroie de crédit immobilier aux clients qui ne disposent pas d’un apport personnel estimé à au moins 10 % du total à emprunter. En général, ce pourcentage en main servira à régler les différents frais annexes comme le notaire, les frais de garantie, etc.
Un apport personnel est un signe pour le banquier que vous faites des efforts pour constituer votre projet. De plus, avoir un apport permet également de réduire considérablement la durée du crédit, ce qui rendra le taux d’emprunt meilleur.
 

Démontrer son faible taux d’endettement


Le taux d’endettement se définit par la différence entre les charges et ses revenus mensuels. À partir de ce calcul, il est possible de définir votre capacité d’emprunt. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est donc primordial de démontrer que le taux d’endettement est faible et ne va pas au-dessus de 33 %, le quota maximum accepté.
Un taux d’endettement de 10 à 15 % pourra faire valoir votre dossier et rendre la négociation plus simple.
 

Maximiser ses chances avec un dossier bien préparé


Du point de vue de l’emprunteur, l’octroi d’un crédit immobilier permettra de disposer du financement pour la réalisation de son projet. Cependant, les banques disposent toutes de leurs particularités et intentions dans le cadre de la croissance de l’enseigne. Ainsi, pour que le banquier puisse mieux se pencher sur votre situation et vous accorder un taux de prêt immobilier intéressant, il est toujours recommandé de miser sur un bon profil de débiteur, le tout appuyé par un bon dossier.
Ce dernier devra être complet et montrer au banquier que vous n’avez aucune difficulté financière : apport personnel conséquent, taux d’endettement faible.
 



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Septembre 2019 - 18:35 Le rachat de crédit immobilier et consommation


GEDITECH FINANCES
Geditech
Geditech est en relation avec de nombreux courtiers de banques afin de vous fournir plusieurs devis de regroupement de crédit ou de renégociation de prêt. Geditech, MIOB en crédit immobilier, vous assiste dans vos démarches.




Partager ce site



Flux RSS



Facebook
Twitter
Rss
Mobile