Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Vie du PCF et du MJCF

Le PCF a mobiliser pour "la revalorisation du pouvoir d'achat", en faisant défiler samedi à Paris et Marseille 10.000 personnes en colère contre Nicolas Sarkozy, le patronat et "le capitalisme coupable de la crise financière"


10.000 communistes manifestent pour les salaires
Sifflets, musique - Money, le tube des Pink Floyd, résonne dans les hauts-parleurs - ballons siglés PCF, jeunes défilant avec leurs parents, ou appels à venir rejoindre le défilé, lancé par les manifestants à de jeunes mariés sortant d'une église toute proche: la manifestation parisienne a des airs bon enfant, sous un soleil resplendissant et ciel sans nuages.

Mais la vigueur des slogans repris à tue-tête par des milliers de personnes, "plus de 10.000" selon Marie-George Buffet, qui ont défilé de la place de l'Ecole militaire, devant le siège du Medef, jusqu'au rond-point des Champs Elysée, à deux pas du palais présidentiel - témoigne de la "colère" des manifestants.

En ligne de mire: "les capitalistes qui s'en mettent plein les poches", le président "Sarkozy qui fait des cadeaux aux riches", "les caisses toujours pleines pour les nantis, toujours vides pour les autres".

10.000 communistes manifestent pour les salaires
"L'argent, grossi à la bulle spéculative, a entraîné le monde dans une catastrophe avec cette crise financière. Donc, il faut réorienter l'argent, vers les salaires, le développement durable, l'éducation, la santé, les transports, la communication, l'énergie, tout ce dont on a besoin", tonne la numéro un du PCF, qui se déclare "agréablement surprise" par le nombre de manifestants, "plus de 10.000" selon elle.

"Cela montre que la gauche n'est pas atone. Le parti communiste prend ses responsabilités", affirme Mme Buffet à l'AFP.

A l'avant de la manifestation, des militants du PCF poussent des chariots de supermarchés dans lesquels s'entassent des spécimens de billets de banque qu'ils jettent par liasses entières tout au long du parcours.

10.000 communistes manifestent pour les salaires
Au recto, ce sont des billets de 500 euros, au verso, des tracts qui proclament: "l'argent pour les salaires, pas pour les actionnaires", "pour Sarko, +salaire+ est un gros mot" ou encore "le smic à 1.500 euros, c'est pas du luxe".

"Ils symbolisent l'argent gâché par le capital, c'est l'argent que Sarkozy dépense sur notre dos depuis qu'il est président", assure Karine Cavagnac, une fonctionnaire de 48 ans. Dans un mégaphone, une femme crie: "les cadeaux pour le patronat, y'en a marre" et "économie, le vrai bandit, c'est Sarkozy", repris par la foule.

Le chef de l'Etat est la cible préférée des manifestants: "il disait qu'il allait être le président du pouvoir d'achat. En réalité, c'est une catastrophe. C'est pas un président, c'est une marionnette dans les mains du Medef", affirme Jean-Marie Jouanjan, un retraité de Saint-Gratien (Val-d'Oise).

10.000 communistes manifestent pour les salaires
A ses côtés, un quinquagénaire soulève une pancarte sur laquelle on lit: "Gagner travailler plus pour gagner plus? Mon oeil!", en allusion au plus célèbre des slogans de campagne de M. Sarkozy. "A gauche, il y a un parti qui affirme une autre voie, un autre choix, c'est le Parti communiste", a-t-elle conclu.

A l'issue de la manifestation, Mme Buffet et une délégation d'élus ont été reçus à l'Elysée par le directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy, Christian Frémont, a indiqué la présidence. La délégation a remis une pétition comptant quelque 100.000 signatures en faveur de l'augmentation des salaires.

L'ambiance est identique à Marseille, où un millier de personnes, se sont rassemblées dans l'après-midi devant la préfecture des Bouches-du-Rhône. "Sarkozy martèle +serrez-vous la ceinture+ (...). Nous, nous avons décidé de partir en croisade pour défendre l'idée de cette augmentation générale, nous allons la marteler jusqu'à ce que les Français admettent que c'est possible", a déclaré à l'AFP le conseiller régional PCF Jean-Marc Coppola.

10.000 communistes manifestent pour les salaires

10.000 communistes manifestent pour les salaires

10.000 communistes manifestent pour les salaires

10.000 communistes manifestent pour les salaires

10.000 communistes manifestent pour les salaires

10.000 communistes manifestent pour les salaires

10.000 communistes manifestent pour les salaires

10.000 communistes manifestent pour les salaires

10.000 communistes manifestent pour les salaires

10.000 communistes manifestent pour les salaires

10.000 communistes manifestent pour les salaires

10.000 communistes manifestent pour les salaires

Nicolas Maury (Photo de Patrice Leclerc - www.phototheque.or
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile