Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Luttes sociales et politiques en Outre-Mer (DROM-COM-TOM)

Le PCR a été fondé par Paul Vergès en 1959 alors que le Parti communiste français (PCF) incitait ses sections ultramarines à devenir complètement indépendantes de lui


1959-2009 : le Parti Communiste Réunionnais a 50 ans
Le PCR inaugure l’année 2009 en réunissant aujourd’hui à Saint-Pierre 3000 personnes pour une conférence extraordinaire. Il résume ici le programme qui sera mis en débat. Interview d'Élie Hoarau, secrétaire général du PCR : « traverser la crise ensemble »

1959-2009 : le Parti Communiste Réunionnais souffle ses cinquante bougies. Le PCR s’apprête à vivre un grand évènement ?


- Élie Hoarau : « Absolument. Un demi-siècle d’existence ; de l’avis de tous, c’est une longévité exceptionnelle pour un parti politique ; mais plus encore, pour un parti communiste exerçant des responsabilités ! Je voudrais rendre hommage à tous ceux nous ont précédé pour que vive notre parti. C’est l’occasion pour nous de regarder le chemin parcouru, d’établir un bilan et de rassembler encore plus la population pour affronter l’avenir. C’est dans ce but que nous réunissons aujourd’hui cette conférence extraordinaire. À la fin de la séance, nous voterons une résolution politique ».

Quels sont les principaux enjeux de cette conférence ?

- É. H. : « Au cours de l’année dernière, nous avons organisé une réflexion d’ensemble, avec nos camarades de la base, afin d’élaborer un programme d’action. Nous en présentons aujourd’hui la synthèse. À l’issue de cette assemblée, nous inviterons nos camarades à lancer le débat, cette fois-ci, dans toute la population réunionnaise. Il y a urgence à débattre. Nous devons nous mettre d’accord entre Réunionnais, sur la meilleure façon de traverser la crise sociale actuelle, en subissant le moins de dégâts possible, tout en protégeant les plus vulnérables d’entre nous ».

Pouvez-vous nous résumer ces propositions ?


- É. H. : « Bien que nous ayons conquis l’égalité sociale avec la métropole, notre économie est demeurée fragile et sous-développée. Le chômage est devenu insupportable. Afin d’y remédier, nous préconisons un plan de développement durable endogène. Celui-ci permettra la création de nouvelles filières à la fois innovantes et créatrices d’emploi pérennes. Adossé à de grands chantiers, ce projet permettra de tracer les lignes du développement pour une génération.
La conquête de l’autonomie énergétique peut, à elle seule, créer 15.000 emplois, tout en allégeant le fardeau des générations futures, par la réduction des dépenses en énergies fossiles tels que le pétrole et le charbon. L’arrivée du tram-train va dynamiser la création de plusieurs milliers d’emplois dans le secteur des transports. Nous proposons également la mise en place de deux grands services publics dans les domaines de l’environnement et de l’aide à la personne. Notre objectif est, ici, de fournir à la population réunionnaise 50.000 opportunités d’activités génératrices de revenus ».

Comment comptez-vous atteindre ces objectifs ?


- É. H. : « Le PCR a toujours prôné l’ouverture aux autres, ainsi que le partenariat institutionnel sur la base du respect mutuel. Dans cette période d’extrême urgence, il faut privilégier le dialogue et l’échange d’idées, afin de rassembler le plus de Réunionnais en faveur de l’intérêt général »

Programme de cette conférence

8h Rendez-vous à la Maison de la route des Tamarins à l’Éperon Saint-Paul pour une plantation d’arbre.

8h30 Arrivée et accueil des participants aux Domaines des Pierres - Parc Exotica à Pierrefond Saint-Pierre.

9h30 Discours de bienvenue puis les interventions et le vote des motions et des résolutions.

12h30 Fin de la conférence.

Le Comité d’organisation

Chaque Réunionnais peut faire quelque chose dans l’intérêt général

Dans un communiqué, le Comité d’organisation de cette conférence souligne le contexte dans lequel se tient ce rendez-vous.

La Réunion progresse inexorablement vers un million d’habitants dans 20 ans. Nous devons donc anticiper l’arrivée de ces 200.000 personnes supplémentaires tout en résorbant les retards accumulés jusqu’ici.

Redresser la situation

Si la période qui s’annonce n’est pas mise à profit pour redresser fondamentalement la situation, nous sommes certains de ne pas atteindre les objectifs du développement dans 20 ans. Dans ce cas, personne ne peut imaginer les tensions sociales qui naîtront des frustrations, des inégalités et des injustices diverses qui seront accumulées.

De surcroît, la crise que nous traversons pèsera beaucoup sur l’efficacité de nos moyens d’actions et nous devons continuer à trouver des solutions pour construire des logements supplémentaires, lutter contre la vie cher, éradiquer l’illettrisme, désenclaver notre île, valoriser notre jeunesse et agir contre le chômage, etc.

Cependant, rien ne se fera sans une population réunionnaise consciente du rôle qu’elle doit assumer dans la défense et la sauvegarde de ses intérêts primordiaux. Nous sommes persuadés que chaque réunionnaise et réunionnais peut faire quelque chose pour l’intérêt général.

Nicolas Maury
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile