Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Intervention de Pasquale Noizet (PCF Paris - membre du CN) concernant le texte stratégie


35ème congrès PCF : Le Front de Gauche ne doit pas se constituer en parti !
Notre parti doit se tourner vers les abstentionnistes, les plus précaires notamment les femmes, et ceux qui ne croient plus que la politique peut changer leur vie.

Il faut prendre en compte cette période de crise manifeste du capitalisme et mener un débat populaire sur les acquis qui disparaissent et avancer des propositions concrètes. Cela ne doit pas seulement demeurer des mots mais devenir des actes. C’est ce que l’on attend d’un parti dont l’objectif historique est le socialisme et le moteur, rester un parti révolutionnaire. C’est le moment, camarades, d’être à la hauteur des enjeux qui s’imposent.

Au dernier congrès, nous avons opté pour des fronts. Le front de gauche en est un. Attention à ce que notre message communiste ne s’y dilue pas. Je conçois les fronts et le front de gauche comme des plateformes communes pour réunir des forces et militer sur tous les fronts de luttes. Il ne s’agit pas, comme j’ai pu l’entendre, de proposer à des citoyens qui soutiennent ce mouvement, d’y adhérer. Cela voudrait dire que le front de gauche serait la constitution d’un parti. Ce mouvement est constitué de partis, de syndicats etc. Qui veut y adhérer, le peut. Beaucoup sont déjà dans des associations. C’est un front populaire qu’il faut atteindre et ne pas perdre de vue notre projet communiste.

A ce titre, il est nécessaire d’avancer l’idée de nationaliser les banques.

Ne boudons pas l’expérience du socialisme en Amérique latine notamment nos camarades cubains qui, malgré l’embargo américain, mettent en place une société plus juste (santé, éducation, gratuites, parité dans les instances politiques, droits des femmes ; plus de 70% font des études universitaires.

En France : les travailleurs sans papiers font partie de la classe la plus précarisée, la plus méprisée du patronat et du gouvernement. Le vote des résidents étrangers doit plus que jamais être l’une de nos préoccupations en cohérence avec les luttes que nous avons menées avec eux.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile