Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Luttes et communisme en Scandinavie (Islande, Danemark, Norvège, Suède et Finlande)

Au Danemark, la gauche progressiste avec la Liste de l’unité (Enhedslisten - de rød-grønne / « la Liste de l’unité – les Rouges et Verts »), renforce sa position au parlement national (Folketing). Cependant ces élections sont marquées par une percée historique des nationalistes - article et traduction Nico Maury


7,8% pour  Enhedslisten lors des élections législatives danoise
Les élections législatives danoises ont été remporté par les sociaux démocrates (SD - Socialdemokratiet) avec 26,3% des voix, un score en progression par rapport à 2011 (+1.5 points). Mais à l’issue du scrutin, la chef des sociaux-démocrates, Helle Thorning-Schmidt, a présenté sa démission. Si son parti parvient à progresser pour la première fois depuis 1998, la droite remporte la majorité. Le SD obtient 47 députés (+3).

Les libéraux (Venstre) reculent à 19,5% (-7,2 points) et perdent 13 députés (34). Le Parti social-libéral danois (« Gauche radicale » ou « Radical de Gauche ») conserve 8 députés (-9) et s'effondre à 4,6% (-4,9 points). Le Parti populaire conservateur (Det Konservative Folkeparti) s'effondre lui aussi et recueille 3,4% (-1,5 points), il dispose désormais de 6 députés (-2). L'Alliance libérale recueille 7,5% des voix (+2,5 points) et 13 députés (+4).

Le Parti populaire danois (Dansk Folkeparti - extrême droite) réalise une importante percée électorale, il dépasse les libéraux et s'impose avec 21,1% des voix (+8,8 points). Le DF dispose de 37 députés, une progression de +15 par rapport à 2011. «DF est en train de devenir un vrai parti populaire». Et d’ajouter : «Nous sommes un parti auquel les autres ne peuvent pas échapper, un parti qu’il faut prendre au sérieux dans ce pays.». c’est un bouleversement du paysage politique, puisque le parti libéral n’est plus la formation majoritaire à droite.

Effondrement du Parti populaire socialiste (SF) et progression de Enhedslisten

Le Parti populaire socialiste (Socialistisk Folkeparti) n'en fini pas de s'effondrer depuis 2007. Il subit de pleins fouet ses égarements idéologiques et ses soutiens à la sociale-démocratie. Le SF n'obtiendra que 4,2% des suffrages, un score en chute libre par rapport à 2011 ou il recueillait seulement 9,2% des voix. Le SF dispose plus que de 7 députés (-9). Le SF à clairement été concurrencé par les écologistes de L'Alternative (Alternativet) qui recueillent 4,8% des voix et 9 députés.

La gauche progressiste de Enhedslisten, membre du Parti de la gauche européenne, renforce son implantation avec 7,8% des voix (+1,1 points). La liste de l'Unité dispose désormais de 14 députés (+2). Ce parti se positionne comme Socialiste (sens original du terme), écologiste et démocratique. "L'abolition de la propriété privée des moyens de production est une condition préalable pour le socialisme, mais elle est loin d'être suffisante."

Le Enhedslisten fut une coalition entre les socialistes de gauche (VS), le Parti communiste danois (DKP) et le Socialist Workers Party (SAP) en 1989. En 1991, cette coalition devient un parti politique.

Les résultats au Groenland et aux Îles Féroé ne sont pas encore connues.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile