Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Actions des Député.e.s, des Sénateurs et Sénatrices Communistes

Déclaration d'Alain Bocquet, député du Nord, Porte Parole des députés Communistes et Républicains


Agir pour la dignité de tous, l’avenir de notre pays
Président de la République, gouvernement et majorité UMP ont mis l’été à profit pour pousser les feux de leur politique en faveur des catégories les plus riches et des milieux boursiers.

Le mépris opposé à la demande d’une vraie revalorisation du SMIC (0,70 euro par jour !) et donc de l’ensemble des salaires, en dit long sur l’attention de ce pouvoir aux priorités des Français.

L’argent manque dans les foyers pour faire face aux dépenses de rentrée 2007 et aux augmentations des prix. L’école, les transports et l’essence, les loyers, la santé, l’alimentation, l’habillement : tous ces postes de dépenses des familles, passent au rouge.

Pendant ce temps, les 20 premiers groupes cotés en Bourse ont dégagé 31 milliards d’euros de bénéfices nets en six mois, et le "paquet fiscal" décidé par le gouvernement apportera 14 milliards d’euros de cadeaux et d’avantages supplémentaires aux grosses fortunes et aux très très hauts revenus !

Alors que la croissance est en panne, que le peu d’emplois qui se créent sont majoritairement précaires et que notre déficit commercial se creuse, le Budget 2008 va renforcer la rigueur. Supprimer des dizaines de milliers de postes de fonctionnaires, tailler dans les crédits sociaux des ministères se traduira par plus de difficultés, de gâchis et d’exclusion qu’aggravera encore la mise en place d’une TVA "sociale !" et de franchises "santé". Les députés communistes s’opposeront pied à pied à ces choix et projets à l’Assemblée nationale.

La France est riche. Elle dispose d’une économie puissante qu’il faudrait encourager par une utilisation efficace du crédit bancaire aux entreprises, notamment pour la recherche, la formation, l’investissement productif au lieu de brader nos atouts en cédant au diktat des dividendes comme Nicolas Sarkozy s’y emploie servilement en reniant ses propres engagements de 2004 avec la privatisation de Gaz de France ! Plus que jamais grandit la nécessité que la richesse permise par le travail des hommes profite à la société tout entière, et se traduise par davantage de sécurité, de bien-être et de progrès.

C’est le sens de l’action indispensable en cette rentrée pour la dignité de tous, l’avenir de notre du pays.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile