Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



En juin 1997, le ministre "communiste", Jean Claude Gayssot, lançait "l'ouverture du capital" d'Air France et annonçait à la commission européenne « le jour où je ne serai plus là, vous direz, ça y est, c'est privatisé. »


Le PCF a payé le prix fort pour s'être couché devant le PS et l'UE
Le PCF a payé le prix fort pour s'être couché devant le PS et l'UE
La privatisation d'Air France est un sujet récurrent.

Dès son arrivée au ministère des Transports en 1997, Jean-Claude Gayssot fut confronté à une offensive favorable à ce projet, menée notamment par le président de la compagnie nationale à l'époque. Le ministre se déclara alors opposé à ce projet, tout en considérant qu'il était nécessaire d'obtenir une respiration de l'entreprise pour nouer de nouvelles alliances.

Le 10 septembre 1997, peu de temps après la démission de Christian Blanc, Jean-Claude Gayssot expliquait dans le quotidien la Tribune que " l'ouverture du capital d'Air France ne doit pas conduire à la privatisation ". Peu de temps auparavant, il avait déclaré, à propos d'une probable ouverture du capital de la compagnie nationale : " ni privatisation, ni statu quo ".

Favorable à une " respiration " de l'entreprise il rappelait que " l'actionnaire public doit être très largement majoritaire, et l'actionnariat privé, dans le cadre d'alliances, très largement minoritaire ". Il affirmait que " le dogme est du côté de la privatisation, de la pensée unique ", et disait-il, " je n'ai pas entendu d'arguments suffisamment solides pour la justifier.

A contrario, je considère que le fait qu'Air France soit une entreprise publique est un atout pour le transport aérien français. Cela, par exemple, a permis au pavillon français de revenir à 42 % de marché sur l'Atlantique nord face aux Américains, contre 26 % en 1992 ".

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile